Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des poupettes Pantalons - shorts

Balthazar le falzar, un sauvetage relatif..

En cette toute fin d’année où l’heure est aux bilans, je me rends compte que j’ai encore quelques articles en retard de projets terminés, notamment un projet de pantalon qui est resté en rade pendant plusieurs mois (années? je perds le fil!) avant d’être mené enfin à bien en novembre.

Ce pantalon est une copie d’un pantalon chouchou (« Nesprit »). A l’époque je n’avais pas encore le patron de base, réalisé dans le cadre de l’atelier pantalon chez Régine. J’avais donc sorti ce pantalon comme modèle et il avait été copié en cours. Le modèle d’origine est dans un tissu non extensible, difficile à dire en quoi il est, probablement de la viscose. Pour Balthazar j’avais déniché à la caverne alsacienne un coton kaki avec élasthanne. Le pantalon été coupé et bâti il y a pas mal de temps puis laissé à l’abandon, pour cause de vilain plis sous les fesses. L’idée avait été de le « charcuter » pour en faire une toile presque parfaite. D’une chose à l’autre, je suis passée à d’autres projets plus stimulants à court terme et ce pantalon est tombé dans les oubliettes.

En septembre dernier, devant mes accumulations en tout genre et projets en rade, j’ai eu à cœur de finir certains projets boulets, à commencer par la robe couture rapide. Une fois cette robe terminée, je suis tombée sur ce pantalon qui m’a regardé d’un œil larmoyant… OK j’ai dit tu es le suivant..

Après un nouvel essayage chez Marie, nous nous sommes plongées dans le manuel burda qui prévoit ce cas de figure. Les plis sont dus au fait que la fourche n’est pas assez creusée et en conséquence, le manuel donne un pas à pas assez simple pour rectifier ce problème. Je ne suis pas sûre de pouvoir mettre des photos du manuel, pour cause de droits d’auteur, mais cette technique est expliquée sur ce site ici. Après cette retouche, effectivement pas mal de plis disgracieux avaient disparu.

Une fois ce problème réglé, l’étape suivante a été le montage de la braguette, ma bête noire. Bon le résultat final est acceptable et comme dit Marie, au fur et à mesure, le montage est plus facile et mieux réussi. J’ai juste fait une bourde en traçant avec un stylo qui n’était pas effaçable. Le trait, bien que discret parce que dans la même couleur, est toujours là même après plusieurs lavages.. Je suis pourtant presque sûre d’avoir utilisé un stylo frixion, mais bon… Il est bien visible sur la première étape du montage de la braguette au dessus des épingles. Ce pantalon étant une opération de sauvetage, je n’en étais pas à un détail près!!

# Pantalon Balthazar, patron maison

Par rapport au premier bâti, j’ai dû élargir au niveau des hanches, j’avais probablement pris un peu de poids, mais ce qui me gênait beaucoup plus était que le tissu marque énormément malgré des sous-vêtements très emboîtants… Il ne manquait que la ceinture dans le patronage. Marie m’a fait dessiner une ceinture enforme. Elle a été doublée avec une cotonnade du stock, sans entoilage pour garder l’élasticité du tissu dans la ceinture. J’ai bien retenu ma leçon du tout premier pantalon!! J’adore ces petits toucans et le tissu se marie bien avec le kaki!!

# Pantalon Balthazar, patron maison

J’ai juste entoilé au niveau de l’emplacement du bouton et de la boutonnière. La boutonnière a quand même été galère à faire. Les passants ont été pris dans la ceinture au niveau supérieur et surpiqué sur le pantalon au niveau inférieur. Oui oui on voit toujours ce foutu trait….

# Pantalon Balthaza, patron maison

Au porté, mes réactions sont mitigées. Rien à redire, il est vraiment agréable à porter et tombe assez bien, même Monsieur l’a trouvé vraiment chouette, c’est dire! Mais mais mais … Le tissu se détend considérablement et froisse énormément, probablement la teneur en élasthanne. Ce qui fait qu’il doit être relavé à chaque fois pour retrouver sa forme initiale. Alors sur ces photos, la seule chose que je vois c’est qu’il plisse, qu’il froisse et marque toujours autant… Les photos ont été faites en fin de journée, il avait donc été porté pendant plusieurs heures et bien détendu en position assise.. mmmm… Y a juste la dernière photo où il est bien mais bon pas très pratique ou élégant de se déplacer ainsi..

Je suis quand même très satisfaite de l’avoir terminé, un boulet de moins! Histoire de bien attaquer la nouvelle année.. Et il fera un pantalon idéal pour trainer le week-end avec un pull long pour cacher les petits défauts..

Je vous souhaite un très bon week-end.

Nathalie

16 Comment

  1. rhaaa, le pantalon……… je n’en avais jamais fait ! quelques combi mais jamais de pantalon, et puis je viens de ma lancer sur le pantalon dressed et ma foi ….de toute façon, tu es beaucoup plus jupe et robe ! j’imagine qu’en confection tu en essaie 10 pour en acheter 1 . En tout cas, même si tu ne le trouves pas parfait, pour un premier exemplaire, tu peux être satisfaite, d’autant plus que le tissu fait beaucoup pour un fut et qu’on ne mesure pas tout quand on achète le tissu . A bien regarder les photos, je crois qu’une taille en dessous serait tout à fait imaginable.

    1. C’est exactement le tissu qui fait toute la différence. Mon tout premier pantalon avec élasthanne n’a pas posé de problème d' »extensibilité ». Une fois lavé, celui-ci tombe parfaitement bien et à même tendance à mouler. Au fil des heures il se détend de plus en plus.. Parfait quand on a prévu un repas copieux!!!
      C’est vrai qu’en couture je fais plutôt des robes, voire des jupes. Mais vu que j’aime aussi porter des pantalons, je vais persévérer dans mes tentatives. Il reste à trouver le bon tissu.

  2. Pas si boulet que ça ce pantalon, je le trouve même plutôt pas mal.
    Bravo d’être allée jusqu’au bout du projet !!!
    Pour l’encre, as-tu essayé soit l’alcool, soit le lait pour faire disparaitre ce foutu trait ?

    1. Merci!!! C’était du moins un projet qui est resté en rade pendant pas mal de temps. C’est vrai que je n’ai pas pensé à essayer l’alcool. J’essaierai sur une chute voir ce que ça donne.. Et le lait comment ça marche? du lait froid je suppose?

  3. Ah ! ces boulets, pas toujours simple de les reprendre.
    Mise à part qu’il froisse (ce que est normal après une journée porté), je le trouve très bien ce pantalon.
    As-tu le problème des plis avec un pantalon du commerce?

    1. Merci beaucoup! J’ai une marque fétiche de pantalons qui ne posent pas tous ces problèmes. C’est peut-être la raison pour laquelle je n’en ai pas cousus beaucoup. Je pense que c’est vraiment ce tissu qui n’est pas adapté à un pantalon.

  4. Le titre est bien choisi en cette période de Noël. Melchior ne rimait pas avec falzar…
    Bravo pour l’élimination de ce boulet. Personnellement je trouve qu’il tombe très bien et je ne suis pas choquée par le « marquage ». Mais il faut que toi tu t’y sentes à l’aise. À moi d’attaquer la prochaine série de boulets.

    1. Ah! Ah! Tu as lu entre les lignes… ils sont si beaux ces rois mages!!! Oui je suis contente d’en être arrivée au bout et honnêtement je me sens à l’aise dans ce pantalon. Le prochain sera fait avec le patron sur mesure de Régine.. Bon courage avec le tien.. Il est trop beau pour le laisser en rade!!

  5. Tout d’abord bravo !
    C’est important de ne pas se trainer des choses qui encombrent !
    & moi je le trouve chouette ce falzar !
    & sinon, pourquoi pas Gaspard ? /* Oui, je reste dans les roi mages … */

  6. Je trouve que tu t’es bien débrouillée parce que le pantalon, ce n’est pas un projet facile. Et le choix du tissu est super important. Dans tous les cas, tu as une toile qui te servira probablement pour coudre d’autres pantalons. Bravo pour ta ténacité et très bonne année 2020.

  7. Han, j’avais vu cette technique mais en dépit d’un loooong moment à lire, relire et à observer les schémas (j’avais trouvé l’article et les dessins originaux de Burda), je ne comprend pas comment ça fonctionne. J’imagine qu’il faut pratique pour comprendre.
    Bravo à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *