Les chemisiers n° 124 Burda style n° 185 – chemisier « goutte »

111330658_o

 

Toujours dans la vague des tops (vivement qu’on finisse le corsage de base pour se débrouiller et adapter tous les tops à notre morphologie), Falbala a testé le chemisier n° 124 de Burda style, dit tunique goutte… Fanfreluche l’avait déjà réalisé plusieurs fois (voir article Tops à gogo..) ce qui m’a décidé.

Le prototype: d’abord coupé en 38 il va être immédiatement retaillé en 36 vu la largeur du modèle. Certes c’est une tunique loose mais avec une cotonnade cela faisait vraiment petit montgolfière…

 

La forme est très sympa et le rendu est vraiment optimal avec un voile de coton ou un tissu très léger. Ici, Le dos a été repris de 8 cm (c’est la raison pour laquelle j’ai une couture dans le dos, normalement chacune des deux pièces du dos se fait en un seul morceau, comme le devant). 1 cm a été supprimé sur la partie supérieure du devant, en dessous de la goutte (là encore couture qui n’est pas prévue dans le modèle). L’emmanchure a été réajustée pour qu’elle tombe moins sur l’épaule, ce qui a nécessité une rectification de la manche qui était devenue trop petite (merci à la prof pour la technique!). J’ai également descendu l’encolure, elle montait assez haut sur le cou. J’ai supprimé le bouton et fait un nœud dans le prolongement du biais de l’encolure.

Le montage du chemisier est simple mais les finitions sont assez délicates, notamment la goutte et le système de fermeture ainsi que l’ourlet en arrondi. Les explications de Burda comme toujours sont assez laconiques, aucune explication n’est donnée pour les finitions délicates. La pédagogie n’est vraiment pas le fort de cette revue..

Pour la goutte, l’option retenue a été de mettre le biais à cheval et donc de ne pas mettre de passepoil sur la couture qui sépare les deux pièces du devant et du dos. Les finitions en biais sont jolies mais prise de tête pour un rendu parfait. Mon biais était assez souple ce qui m’a (un peu) facilité la tâche mais je ne suis pas sûre que l’encolure ainsi faite rende bien. Sur Falbala ça baille un peu.. j’ai d’abord monté le biais sur la goutte (piqué à l’endroit et fini à la main sur l’envers pour un biais sans couture apparente). J’ai ensuite monté celui de l’encolure suivant la même méthode et j’ai laissé de chaque côté 20 cm de biais que j’ai replié et cousu à la main pour faire les liens.

Pour l’ourlet en arrondi, la prof quiconnaittouslestrucs m’a conseillé de faire une enforme. Comme pour les parementures d’encolure, j’ai recoupé une bande de 4 cm à partir du patron  des deux pièces du bas (devant et dos). Je les ai cousues ensemble et j’ai monté le tout  comme une parementure. Mes arrondis (extérieurs et intérieurs) ne sont pas top mais je ferai mieux la prochaine fois. En tout cas l’ourlet est propre à condition de cranter dans les arrondis et ça se pose (à peu près) bien..

Et le chemisier porté ce matin même s’il faisait un peu frisquet (dans le bon sens cette fois)

le nouvel essai

Il est réalisé cette fois dans un tissu très léger que j’avais acheté il y a très longtemps pour faire des appliqués sur un pantalon .. kaki (ben quoi vous espériez rose peut-être??) pour camoufler une tache qui ne partait pas..

J’ai fait cette fois une enforme pour la goutte. J’avais un très beau biais en satin kaki qui allait très bien sur ce tissu mais il s’est avéré trop épais.. J’ai fait et défait plusieurs fois l’encolure et la goutte. Je n’ai pas mis de biais non plus sur l’encolure, juste un ourlet (pour les mêmes raisons). J’ai quand même gardé le principe du petit nœud avec un petit ruban. Je pense que pour la prochaine fois je ferai une enforme de l’encolure et de la goutte. Cela simplifiera les finitions de ce chemisier.

 

Et le voilà porté

Falbala

Comments

  1. Oups ! Trop tard ! J’ai déjà la nuque à l’envers !
    Cela étant, elle est jolie cette tunique. Le tissu est gai et les finitions sont réussies. Sur mon modèle, j’ai plus que bidouillé l’ourlet. Je saurai comment faire la prochaine fois.

Leave us a Message