Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des poupettes Robes

Des rayures à point nommé..

J’avais pris de bonnes résolutions en acceptant de participer à des puces de couturières. C’était en effet l’occasion de déstocker et de se débarrasser de tissus qui végétaient depuis trop longtemps sans véritable projet ou même perspective de futur… Bon, il faut quand même avouer que la semaine précédant ces puces, nous avions fait une virée à la « caverne alsacienne » qui s’était avérée pleine de surprises prometteuses.. Mais nous en reparlerons une autre fois.. Tout ça pour dire qu’avant de vider nos boîtes de tissus, nous les avions copieusement remplies (enfin je parle surtout pour moi, je ne cafterai pas pour les autres…)!!

Je ne résiste pas à l’envie de vous montrer notre stand et les préparatifs de mise en place. Même si les clientes n’étaient pas légion, nous avons passé une très bonne journée et mine de rien, nous avons fait un chiffre plus qu’honorable.. Bien sûr quand on fait des puces on ne peut s’empêcher d’aller voir ce qui se passe sur les stands autour de nous. Nous étions quatre: La Prof, Fanfreluche, Céline (une autre élève du cours) et moi. Nous avions donc la possibilité de nous relayer et d’aller fureter dans la salle..

Je dois admettre que j’ai été plus que raisonnable, je n’ai acheté que peu de choses, une magnifique fermeture à glissière à 50 centimes (très vil prix) qui je le sais, aura un usage très prochain, des bobines de coton perlé là encore à vil prix. Je pensais avoir fini ma journée, question emplettes, mais c’était sans compter sur la Prof qui m‘a entrainée vers un stand, véritable lieu de perdition… Et là qu’est ce que je vois???? Un magnifique jersey kaki, rayé de rouge…. Tip top dans la tendance du moment (enfin en ce qui me concerne!). Je ne pouvais pas laisser passer une pareille occasion.. Et c’est combien votre jersey? 3 euros?? J’ai couru chercher mon porte-monnaie et suis repartie avec mon « précieux » sous le bras, précieux qui pesait drôlement lourd.. Et pour cause quand je l’ai déballé, il y en avait au moins 4 mètres…

Mon programme du week-end suivant était chargé mais j’avais un besoin impérieux de me remettre à la couture. J’ai commencé par faire mes devoirs couture (que j’espère pouvoir dévoiler très prochainement), tout en lorgnant régulièrement sur mon jersey rayé.. Mon objectif était d’assurer, question raccord des rayures, je ne voulais donc pas me lancer en plus dans un patron incertain ou trop complexe.. J’ai pris mon patron de base fétiche et j’ai suivi la variante de la robe Graffiti.

Rien de difficile dans ce patron si ce n’est le long travail d’épinglage du tissu pour aligner les rayures et l’inévitable bâti pour éviter que les raccords ne bougent trop lors de la couture.. Là, il faut prendre son temps et mettre une musique cool, valeur sûre (c’est à dire qui porte chance habituellement..). Benjamin Clementine et James Blake ont fait l’affaire et ont rempli leur contrat!! Pour les photos, Fanfreluche s’est amusée et a joué dans le sens inverse pour bien montrer les raccords!!

Elle a aussi focalisé sur mes guibolles, heu.. sur la finition de bande d’ourlet. Là je dois admettre que j’ai un peu galéré pour le montage. J’avais décidé d’utiliser le même tissu plutôt qu’un bord côte rouge qui avait dégorgé au lavage. J’ai coupé ma bande dans l’autre sens pour avoir des rayures inversées et j’ai pris les mêmes dimensions que pour la robe Graffiti sauf que là mon tissu était nettement moins élastique. Cela donne un plus grand effet de bouffant sur le bas de la robe et la bande est plus serrée.. parti pris!

cette fois-ci dans le bon sens, et encore un petit coup sur les guibolles!!

Je pensais faire des manches 3/4 comme sur la robe camouflage rouge mais j’avais déjà préparé les deux options sur le patron de manche (longue / 3/4). Du coup, j’ai gardé les manches longues. Je suis ravie de ce jersey qui est très agréable à porter et j’adore les couleurs.. Oui on est en plein dans le rouge, mais avec du kaki! Et vu qu’il me reste des tonnes de ce tissu, j’ai au moins de quoi faire deux tichirtes manches longues..

Allez en attendant de nouveaux plans couture, je vous souhaite une très bonne soirée..

Falbala

29 Comment

  1. Ah oui, ce dimanche aux puces était une bonne journée. J’aime beaucoup ta robe avec ce petit effet boule. Et j’adore cette combinaison de coloris. Après, je photographie tes gambettes – à chacune ses atouts.

    1. Ah!! Ah!! c’est en réponse à mes photos en gros plans de tes lolos!!! Ouh.. j’espère que Monsieur Fanfreluche ne lit pas les commentaires sinon il va se faire des films!! Oui l’expérience des puces de couturières est à refaire.. maintenant qu’on en a tiré quelques leçons…

  2. Elle est vraiment sympa cette robe marinière ! J’aime bien l’association des deux couleurs.
    Les puces de couturières sont une bonne idée. Ou comment recycler l’inutile. J’ai fait le pari de n’acheter aucun tissu jusqu’au mois de janvier. J’ai du stock, on va voir si je m’y tiens !
    Bonne journée

    1. J’ai été ravie de vendre certains tissus qui étaient devenus des boulets dans le cadre de projets qui n’avaient pas abouti!!! Nous avons passé une belle journée et cela a été une très bonne expérience.
      Nous avons le marché des Hollandais à la fin du mois, je doute pouvoir y résister.. et en décembre c’est le beau tissu de Noël de Mulhouse, pour son marché de Noël. Impossible de faire l’impasse!! Mais je n’ai plus de stock de tissus de Noël donc j’ai un peu la conscience tranquille sur ce point!

  3. Si je calcule bien, un rien t’habille …. elle est canon ta robe boule, très belles couleurs ces rayures kaki et rouge, je suis sure que si la propriétaire du tissu voyait ta réalisation, elle s’en mordrait les doigts ….
    J’aime beaucoup ton descriptif des soins que tu apportes à faire coïncider les rayures, ca me conforte dans le temps que je prends quelquefois (très souvent même) à coudre, à l’ancienne quoi.
    Ah la Caverne, ce lieu de perdition, pas étonnant que Franfreluche ait la tête à l’envers ….

    1. En l’occurence pour cette robe, je dois admettre, financièrement parlant, qu’un rien m’habille!!! Toute la préparation avant la couture, facilite par la suite le montage. C’est long mais ce n’est pas une perte de temps, surtout quand ça évite de défaire et refaire!!! Couture cartésienne comme dirait Fanfreluche!! Je n’aime pas bâtir mais c’est souvent indispensable. Pour les rayures c’est le minimum syndical!!

    1. Merci!! Je n’ai jamais craqué à outrance à des puces de couturières mais l’intérêt est qu’on peut y trouver des choses inattendues ou qu’on ne trouve plus dans le commerce… Y a parfois de très bonnes surprises!

  4. J’aime bien ce tissu (j’aime beaucoup les rayures et le rouge). Ta robe est très réussie. Et franchement, les puces de couturières, ça me plairait si ça existait dans ma région! Bravo pour ton travail.

      1. Merci pour le lien. J’ai trouvé des Puces de couturières qui auront lieu dans la Loire où je me rends régulièrement pour voir ma mère et ça peut être une idée de sortie avec ma cousine qui adore ce genre d’endroit. Bonne fin de journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *