Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des poupettes Robes

La petite robe en maille pour sortir les poubelles…

J’ai assez vite regretté l’achat d’un jersey vert anis avec des petits triangles blancs. Autant dans le magasin (Mondial tissus) il était sympa, autant à la lumière du jour je l’ai trouvé un peu criard, virant au jaune. Ce tissu était donc un bon candidat pour une toile « hasardeuse » de robe en maille. J’avais envie de faire une robe un peu différente et je me suis laissée tenter par ce modèle de la revue Fashion Style n° 21 (juin 2018). Différentes variantes sont proposées (longueur, finition manches, finition encolures) et les différents modèles présentés par la revue sont très sympas. J’ai opté pour la version courte avec le volant sur l’encolure.

On voit mieux la structure de la robe avec les schémas. Ce qui m’a plu : la découpe de la ceinture, ainsi que le petit volant à l’encolure. Ce qui m’a en revanche fait hésiter: les manches à même (je ne suis pas une grande fan mais c’est vrai que ça fait ça de moins à monter!) et le côté ajusté de la ceinture. Il n’y a rien de pire que de la maille qui boudine et met en valeur les bourrelets!! Mais bon je me suis dis qu’il fallait sortir un peu de sa zone de confort et essayer de nouvelles choses… Le degré de difficulté sur la revue est (ça ne s’invente pas!): connaissances de base (version sans volant) et un peu plus de connaissances (version avec volant) (2 sur 4), a priori fastoche… mmmm….. J’aurais dû me rappeler les conseils de la Prof qui dompte le jersey: découpes sur jersey = galère… Il y a quand même 3 pièces à monter sur le haut comme on peut le voir sur le schéma du patron.

Je me suis lancée en prévoyant une bonne marge de couture. J’ai déjà testé un modèle en maille de cette revue et j’ai constaté qu’il taillait assez ajusté.  J’ai bâti la robe sans le volant, sans rencontrer de grande difficulté (jusqu’ici tout va bien!) mais quand je l’ai mise sur le dos de Falbala c’était vraiment très serré. Et sur moi mes craintes se sont confirmées, la taille marque énormément tous les bourrelets. J’ai considérablement élargi sur les lignes de raccord ceinture et jupe, ainsi qu’au niveau des coutures de raccord des différents panneaux de la jupe (c’est de la maille il est assez facile de résorber l’embu par rapport à la dimension de la taille). Une fois ces ajustements faits, cela allait mieux. Je n’étais tout de même pas convaincue du résultat parce que ce n’est pas vraiment le genre de robe que je porte habituellement. Je l’ai donc laissé mijoter toute une nuit…

Le lendemain j’étais décidée à la coudre. Quitte à faire une toile, autant aller jusqu’au bout pour voir ce que ça donne. J’ai commencé par le volant, surjet de finition sans problème, montage sur l’encolure idem. Les choses se sont compliquées avec le montage de la ceinture sur le haut de la robe (avec partie froncée) et qui prend le volant dans la couture.. Ça fait beaucoup d’épaisseur et la partie en pointe est difficile à faire parfaitement à la surjeteuse.. j’aurais dû la coudre à la machine, voire à la main.. C’est tout le point de difficulté de cette robe, le reste ça va tout seul avec la surjeteuse.. Je n’ai pas fait les ourlets, je l’ai juste lavée pour effacer les différents tracés et les fils de bâti. Je l’ai apportée telle qu’elle au cours où, à ma grande surprise, elle a plu… Pour moi elle était juste bonne à porter pour sortir les poubelles!!!

La Prof m’ayant marqué la ligne d’ourlet de la jupe, j’ai fait par la suite tous les ourlets à la recouvreuse, en espérant que ce soit à peu près droit… Vu l’usage qu’elle aura on s’en fiche un peu non??! Et voilà ce que ça donne une fois finie, la jupe vrille un peu sur un côté (problème de droit fil) mais ça ne se voit pas beaucoup après repassage (et en marchant vite!):

Ce qui me plait le plus c’est l’encolure… idée à conserver pour de futurs modèles..

Quelques photos portées de la version entièrement finie.

Faut encore que je m’y habitue….

Allez très bonne journée même si temps n’est pas vraiment de la partie aujourd’hui pour ce genre de robe estivale…

Falbala

13 Comment

  1. Elle est super sympa cette petite robe!! Tu as inventé un nouveau concept: la petite robe pour sortir les poubelles!!! un basique à proposer à notre Cristina Cordula, ma chérie……….
    Et puis comme tu marches vite, on ne voit aucun défaut!

    1. Oui absolument on va sortir ce nouveau concept. Indispensable dans votre garde robe: la robe pour sortir les poubelles (de préférence assortie à la couleur de vos poubelles, tant qu’à faire!!!) Très tendance cette année pour l’été!!!

  2. Tout d’abord ce n’est pas une robe pour sortir les poubelles, c’est une petite robe bien féminine et très gaie. Ensuite, j’adore l’encolure (en V – non mais je rêve !!), le volant (je croyais que tu n’aimais pas les volants – décidément je déteins de plus en plus sur toi) et la jolie ceinture. Bravo, pour cette nouvelle expérience, qui m’a bien surprise. Nouveau style, nouvelle Falbala.
    Une seule petite remarque, mais c’est un détail de pinaillage: je préfèrerais un collier plus discret, qui ne vole pas la vedette à cette belle encolure volantée. Si tu n’as pas en stock, on va partir en chasse à ton retour de vacances. Grosses bises et à bientôt.

    1. Oui je sais, je n’aime ni les cols en V ni les volants… Oui probable qu’à force de voir tes « franfreluches » ça finit par déteindre sur moi… Hein madame qui a acheté du camouflage (et pas que pour moi!!).. Je suis tout à fait d’accord pour le collier. J’ai hésité avant de le mettre mais comme c’est le seul avec des couleurs un peu pétantes.. Tout le reste est couleur jade donc ça ne va pas trop avec ce vert anis… Merci pour la belle encolure volantée…..

    1. Je ne suis pas sûre que du bronzage changerait la donne… ça restera une robe toile / test!! au moins ça m’a permis d’expérimenter ce modèle!!

  3. Quel décolleté! C’est magnifique. Au delà de la couleur dont je ne suis pas super fan ( il faut aussi souligner que vert anis et murs oranges… ça pique un peu les yeux:-)), j’adore la forme qui te va très bien. Pour une prochaine par contre je modifierai les jupes pour qu’il n’y ai pas de couture millieu devant et dos… je les positionnerai plutôt sur les côtés. C’est du pinaillage, je l’avoue.

    1. Merci.. Pour ce qui est de la jupe, il y a les deux formes en fait. La robe longue n’a pas de couture milieu jupe (pour rester plus droite). La version courte est censée avoir plus de « volume ». Mais je suis d’accord avec toi, ces coutures milieu jupe ne sont pas du plus bel effet. Même le haut (dos) était donné avec une couture milieu dos mais je l’ai coupé au pli.

  4. Elle est chouette, ta robe ! J’aime beaucoup tous les petits détails (volant, encolure en V, empiècement en pointe…), et j’admire ton courage : en jersey, j’hésiterais à me lancer dans autant de complexité (mais c’est vrai que tu as la chance d’avoir une prof pour te dépanner si nécessaire… ce qui n’enlève cependant rien à ton mérite). Et tu sais quoi ? j’ai le même jersey de MT dans mon stock !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *