Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Burda young n°6538
Couture des poupettes Robes

La robe salopette pin-up

Depuis l’année dernière, les robes salopettes me titillent.. Ma première tentative n’a pas été un franc succès (Rydell) mais j’ai voulu retenter l’expérience. J’ai farfouillé sur le Net et dans les revues de couture pour tomber sur tout un tas de modèles. J’avais bien dans l’idée de faire un mix mais pour faire simple, j’ai finalement acheté le patron pochette Burda young n°6538 (également téléchargeable en format PDF). Il représente un bon compromis de mon idéal de robe salopette.

Le modèle en soi n’est pas très compliqué et effectivement il est donné pour facile. Il demande néanmoins pas mal de temps au vu du nombre de pièces à assembler: 7 pièces au total, trois pour le devant et quatre pour le dos, avec découpe bretelles et fermeture à glissière dans le dos. A cela s’ajoute les bretelles bien sûr, « pièces maitresses » de la robe et la parementure du haut du corsage. Au niveau patronage, peu de modifications ont été apportées: un élargissement à la taille et un ourlet un peu plus long. Les bretelles ont également été  rallongées de manière à pouvoir les croiser dans le dos à la différence de ce qui est proposé dans le patron.

Le tissu est un précieux qui provient d’un troc avec la Prof. Il est en lin avec des impressions de fleurs rouges. La Prof l’aurait acquis au Maroc il y a pas mal d’années. J’avoue ne pas l’avoir mesuré mais il devait y avoir dans les deux mètres. Du fait de la jupe en godet, le patron nécessite pas mal de tissu. Vu le métrage dont je disposais, il n’a pas été possible de faire des raccords. Il a fallu jouer aux legos pour qu’on puisse caser toutes les pièces. Et il restait juste de quoi faire les bretelles. Coupon bien rentabilisé. Vu les découpes et la forme, cette robe a été baptisée « robe Pin-up » par la Prof…

Patron Burda young n° 6538

Sur le plan technique, la Prof m’a fait faire l’impasse sur l’enforme pour le haut de la robe et m’a montré comment réaliser une enforme à-même, c’est à dire à partir de l’ourlet prévu, tout simplement par le biais des talons (extrémités des marges de couture). J’essaie de plus en plus de soigner les talons sur les marges de couture de mes patrons, c’est vraiment un élément clé pour un bon assemblage des pièces et pour faciliter de belles finitions sur l’envers. Mais cela nécessite par avance de savoir comment et dans quel ordre les pièces vont être assemblées. Suivant le mode d’assemblage, les talons peuvent être différents.  En repliant l’ourlet sur le patron, il suffit alors de prévoir des talons qui vont permettre à l’ourlet d’épouser parfaitement la forme du haut du corsage, notamment au niveau des découpes et de l’arrondi sous les bras. La même chose a été faite pour l’ourlet arrondi de la jupe. Des talons « rentrant » permettent de résorber l’excédent de tissu et d’avoir un ourlet qui ne fronce pas à l’intérieur. Le haut du corsage (ourlet-enforme) et les bretelles ont été entoilées. On peut voir sur les photos, l’ajustement de l’entoilage pour qu’il s’adapte à la forme de l’ourlet-enforme et à ses courbes.

Au passage je remercie la Tatie Onemei et Tonton Alain qui m’ont aidé à positionner les bretelles pour ces robes.

Patron Burda young n° 6538

Très rapide passage dans le jardin pour faire quelques photos dans la chaleur déjà suffocante…

Patron Burda young n° 6538

Dans la foulée, j’ai cousu une deuxième version, cette fois dans un wax/pagne, acheté il y a déjà pas mal de temps à la Foire européenne de Strasbourg. C’est un tissu très raide et qui n’a pas perdu sa raideur au lavage. Comme toujours c’est une petite largeur (1,10), mais j’en avais pris trois mètres. La robe est donc rentrée sans problème et j’ai essayé de faire coïncider dans la mesure du possible au moins les lignes de motifs.

Sur cette deuxième version que je voulais plus « sport » et moins « pin-up », j’ai un peu raccourci la jupe et je l’ai terminée par un simple biais. J’ai également posé un biais sur les bords extérieurs des bretelles. J’avais galéré à retourner les bretelles sur la version en lin j’ai donc choisi cette option pour éviter d’avoir à refaire cette opération surtout avec un tissu aussi raide. Pour que le biais n’écrase pas trop les bretelles, je les ai élargies de 0,5 cm.

J’aime bien cette version plus sport mais le tissu froisse terriblement.. « plus pire » que la version lin!!

Sur les deux modèles, les bretelles ont tendance à bouger, je pense que je vais faire un point à l’endroit de leur jonction dans le dos pour éviter ce problème. En attendant je réfléchis toujours à ma version idéale de la robe salopette.. Affaire probablement à suivre!!

Très bon week-end

Nathalie

29 Comment

  1. Très sympa cette robe ! J’avoue que je porterai ça plutôt sans t-shirt en dessous 😉 C’est plutôt une robe à bretelles qu’une robe salopette pour moi… mais c’est peut-être la canicule que est passée par là !

    1. Merci beaucoup! Avec des accessoires de bretelles, elle aurait eu un look différent de « vraie » robe salopette mais cela aurait été dommage pour ce beau lin. Et j’avoue que j’ai eu la flemme pour la version wax. Je vois que les avis sont unanimes pour la porter sans T.shirt mais ce n’est pas ce que je voulais à l’origine et avec le croisé des bretelles, elle ne va pas être compatible avec un soutif à moins de partir en chasse pour un soutif sans bretelles, mais ça, ça va devenir compliqué pour moi!! Je ferai des essayages sans T.shirt!!

  2. Bravo Nath, les deux sont très chouettes, même si, comme tu le devines, je préfère le tissu à fleurs rouges qui me rappellent mes chers Coquelicots ! Bon week-end aussi

    1. Ah merci ma Martine! Oui c’est vrai que ces jolies fleurs ressemblent à des coquelicots.. mais rassure toi la « saison des coquelicots » arrive très bientôt!! Grosses bises et à demain déjà… sniff la fin des vacances..

  3. J’ai eu un coup de coeur ! et j’ai vite commandé le patron. Moi aussi, je pense que sans T shirt en dessous c’est plus seyant. Bravo pour ton travail et ton partage.

    1. Je suis ravie d’avoir suscité des envies! On a laissé un peu plus d’aisance pour le port d’un T.shirt alors sans, ça risque d’être un peu dénudé.. Mais comme je l’ai déjà dit, je vais essayer.. Je vois d’ici la Prof qui jubile, elle qui n’était pas très chaude pour la version avec T.shirt. Bon j’ai quand même fait un effort de robe « fille »!!

  4. C’est vrai, tu es une vraie pin up dans ta superbe robe à bretelles ! Elle te va super bien. Comme Martine, je préfère la version en lin. Je trouve que la forme et les découpes sont davantage mises en avant. Mais celle en wax est belle aussi, très estivale.

    1. Et moi qui voulais une robe version un peu sport!!! Ce n’est pas trop mon truc les tenues « pin-up » comme tu le sais!! Le tissu en lin est effectivement splendide et j’espère que la Prof ne le regrette pas trop… En tout cas il a été complètement utilisé et bien rentabilisé.

  5. Les deux versions sont bien différentes, mais superbes toutes les deux. Tu as bien de la chance d’avoir une prof qui t’explique plein de choses. Je ne connaissais pas le terme « talon » (dans ce sens-là…), je pense avoir déjà redessiné des talons pour des ourlets arrondis; par contre, pour le remplacement de l’enforme, je ne suis pas sûre d’avoir compris de quoi il s’agit…
    Bonne semaine !

    1. Merci beaucoup Marie!! Si tu as déjà fait des talons pour des ourlets arrondis, le principe est le même pour le haut de la robe. Il suffit de replier le surplus de tissu et de redessiner les talons pour résorber l’excédent de tissu sur l’envers, en faisant coïncider chaque couture.

  6. Bravo pour ces deux robes identiques mais si différentes! Elles te vont super bien…
    Les tissus mettent bien en valeur le modèle et le mannequin!

    1. Merci beaucoup Marie-Pierre!!! C’est vrai qu’elles ont un rendu très différent à cause des tissus.. J’aime beaucoup les deux deux tissus. Je regrette seulement que ce wax soir resté si rigide et froissable..

    1. Merci beaucoup!! Le patron est le même pour les deux robes, donc la version wax est aussi ajustée que la version lin. Après c’est un effet d’optique différent pour chaque tissu. Je ne suis pas une fan des poches, je crains toujours que ça déforme les robes. Mais bon, les goûts et les couleurs!!

    1. Ah!Ah!! j’adore « wax power »!! Merci ma belle!! J’ai pensé à toi quand j’ai cousu la 2e version parce que je me suis mélangée entre les envers et les endroits et entre certaines pièces très semblables. J’ai pas mal galéré pour l’assembler alors que le modèle n’est vraiment pas compliqué..

  7. Très jolies, avec une préférence pour la première et j’ajoute un vote pour le port sans t-shirt en dessous !
    Après elles font plus robes à bretelles que l’idée que je me fais de la robe-salopette, à savoir avec une petite bavette devant (imposant en effet le port du t-shirt, et rien d’autre dans le dos que les bretelles).

    1. Merci beaucoup!! sniff.. oui j’ai compris pour le T.shirt mais vous allez me compliquer la vie les filles!! En fait j’ai dans ma tête une version hybride entre la robe salopette et la robe tablier, quelque chose de facile à porter, AVEC T.shirt.. Je n’ai pas encore dit mon dernier mot.. J’ai fait une compil’ de différents modèles dans le genre et j’espère arriver à la robe salopette idéale!!

    1. Merci beaucoup Mary de ta visite et de ton gentil commentaire. Cela faisait longtemps que je voulais coudre ce wax mais je ne suis pas très portée sur le chaine et trame.. Il m’en reste un grand bout et je ne sais pas ce que je vais en faire.. Vu la rigidité du tissu, un sac serait idéal, et là aucun problème de T.shirt!!!

  8. Très mignonnes ces robes, si estivales, qu’elles devraient fort bien pouvoir se passer du t-shirt !
    Les versions sont différentes en style, je ne peux choisir, l’une est plus discrète et l’autre plus originale j’aimerais bien en voir une en chambray !

    1. Quoi pas de T.shirt et encore une version à coudre?!! tu pousses le bouchon!!!! Merci beaucoup en tout cas!!! J’ai d’autres tissus en tête pour les prochaines versions de robe salopette, pas dans ce patron bien sûr.. Affaire à suivre…

    1. OK une de plus dans la team sans tichirte!! Nan je ne vais pas décroiser les bretelles ni les porter sans tich ou soutif… mmm… quoique… Je vais juste repenser mon idéal de robe salopette.. à l’occasion!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *