Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des poupettes

Le peignoir mais sans les éléphants..

Tout est parti d’un coffret spa que nous avions acheté pour l’anniversaire de Clare. Ah ouais mais ce genre de cadeau ça ne fait pas très personnel… Oh et si on lui faisait un peignoir pour rester dans le thème spa!! Oh oui!! Et si on y mettait des appliqués éléphants vu que c’est son animal fétiche?!! Vous l’aurez compris c’est un plan qui commence par « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué » et qui se finit en plan foireux, enfin bon pas complètement…

Notre point de départ était donc le thème éléphant, le peignoir étant presque devenu accessoire à ce stade! Opération sélection du tissu pour les appliqués éléphants: un coton bien coloré du stock de Falbala. A partir  de là nous avons choisi la couleur du peignoir pour aller avec, l’idée étant quand même de coudre ce peignoir! Fanfreluche avait dégoté un patron de peignoir en tissu nid d’abeille, dans la revue Fait main de juillet 2017. Après conseil pris auprès de la Prof, abandon du tissu nid d’abeille, trop mou et qui se prête difficilement aux appliqués. Nos deux compères n’ont pas trop tergiversé et se sont rapidement mis d’accord pour un tissu éponge mauve, commandé sur le site de Tissu net. Le tissu est de bonne qualité, il est très doux au toucher. Et c’est vrai que la combinaison des deux tissus est sympa!!

 

 

Il ne reste plus qu’à concevoir les appliqués éléphants et c’est là que tout part en eau de boudin. Différents dessins d’éléphants vont se succéder, mais la forme de l’éléphant ne donne rien avec ce tissu (trop) imprimé. Même monsieur Falbala va mettre la main à la patte en agrandissant à main levée un dessin pioché sur Internet. Rien n’y fait.. Falbala essaie quand même de suggérer d’autres tissus, quitte à rebroder des éléphants.. mais mes deux autres acolytes n’ont d’yeux pour que le tissu initialement choisi…

L’anniversaire approchant, Falbala décide quand même de faire ce peignoir même s’il n’est que l’accessoire, en attendant de régler le principal.. Le passage par la surjeteuse se passe mieux que prévu, même si elle ronchonne quand même un peu, et la couture se fait également sans anicroche, à vitesse lente pour éviter que l’aiguille se prenne dans les bouclettes. Sur les conseils de la Prof, la parementure intérieure est faite avec le tissu destiné aux appliqués. La seule modification est sur la longueur. Un ourlet de 4 cm était inclus dans le patron et j’ai encore enlevé 6 cm sinon ça trainait par terre.. Je n’ai pas non plus fait les passants pour la ceinture, j’ai bloqué devant la perspective des épaisseurs, du problème de surjet etc..

 

Les derniers essais de formes d’éléphants n’ayant toujours pas fonctionné (quand ça ne veut pas, ça ne veut pas!!), la solution de rechange a été de faire des poches avec le même tissu imprimé. Cela apporte une touche de fantaisie, à défaut d’éléphants.. Au bout du compte, je le trouve quand même beau ce peignoir même si je suis quelque peu frustrée de mes éléphants (que j’adore également)..

Et pour finir, quand même le modèle de peignoir pour celles que ça tenterait, avec ou sans éléphants..

Et voilà le peignoir porté par sa destinataire.. lui va vraiment bien!

5 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *