Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des loustics Les petits loustics Tops

Le top coup double – Garde-robe d’Augustine # 9

Pourquoi cet intitulé me direz-vous ? Eh bien, parce qu’en réalisant ce petit haut à col claudine, j’ai fait d’une pierre deux coups. Le top coup double m’a permis d’innover en combinant deux cadeaux que m’ont offerts mes amies. Il y avait d’une part cette ample robe de grossesse offerte par C. qui n’en avait plus l’utilité mais qui trouvait dommage de jeter cette fraîche popeline bleu lavande et d’autre part, le très beau livre des Intemporels pour enfants de Astrid Le Provost, que mes copines m’ont offert pour mon anniversaire. Donc, dans un premier temps, recyclage d’un très bon tissu et dans un deuxième temps, exploration d’un nouveau patron de couture pour enfants, le haut à col claudine.

Je ne suis vraiment pas une spécialiste du recyclage, mais là j’ai très rapidement vu le potentiel gain de temps de cette robe boutonnée dans le dos pour confectionner le haut à col claudine, lui aussi boutonné. Une patte de boutonnage toute prête – même les boutons déjà cousus – c’est quand même le must !

Alors, évidemment il y a des défauts qui sont entièrement de mon fait: le col qui se chevauche dans le dos (aïe !), ce n’est pas beau, mais disons que c’était un test et que je ferai mieux la prochaine fois.

Pour le reste, j’en suis assez satisfaite. Ce coton doux et léger s’est avéré très agréable à coudre et le rapport temps de travail / résultat fut hautement positif. J’ai cousu la taille 4 ans en pensant que ce serait énormément trop grand, mais l’essayage improvisé a montré qu’Augustine pourrait tout à fait le porter dès à présent, en mode tunique ample. L’année prochaine, ce sera un haut plus ajusté.

Donc, je vous montre cela. Je vous présente mes excuses pour les photos un peu vite faites. En plus la demoiselle n’était pas trop motivée pour faire des prises de vues correctes. Quoi qu’il en soit, cela vous donne une idée.

Je vais me calmer un peu avec les cousettes pour petits loustics. Il est temps que je reprenne les projets plus sérieux pour Fanfreluche.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Fanfreluche

8 Comment

    1. Oui, ça a un côté « vieille France » que j’adore. Je vais très certainement récidiver avec ce modèle, car il est très facile et il me reste d’autres coupons de coton fin à utiliser.

  1. C’est vraiment ravissant ! Mais bon… J’adore Astrid Le Provost. J’ai pas mal de patrons d’elle pour adulte.
    Il faut dire que la dame est… versaillaise comme moi. J’ai justement un patron de manteau à faire pour l’automne avec un lainage bleu. Je suis ambitieuse mais le manteau est droit, sans difficulté majeure. On verra.
    En tout cas, ton Augustine est très chic. Le col Claudine pour les petites filles, c’est tellement joli !
    Bises

    1. Hello Armelle, merci du compliment. Que du beau monde à Versailles ! Notre Prof de couture a elle aussi passé pas mal d’années à Versailles, ainsi que mon beau frère et ma belle soeur. Mais maintenant ils habitent dans le 16e. Je ne savais pas que Astrid Le Provost proposait également des patrons pour adulte. C’est fort intéressant ça ! Alors je te souhaite bonne réussite pour ton manteau. A bientôt.

    1. Coucou Mary Tainne. Tu as raison, Augustine est toute en longueur. Elle n’a pas hérité de mon côté de ce point de vue . Et il me reste encore pas mal de ce beau tissu. Je trouverai d’autres utilisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *