Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Robe FS 8H n°18
Couture des poupettes Robes

Robe « couture rapide »

J’avais repéré l’année dernière un modèle de robe chasuble avec, cerise sur le gâteau, une fermeture à glissière devant, dans un hors série de la revue Fashion style (n° 8H). J’avais même le tissu en tête, un coton extensible noir avec un léger imprimé camouflage très discret. J’avais eu un coup de coeur pour ce tissu, déniché à la caverne alsacienne. Il existait en noir et bleu marine. J’en ai pris un grand coupon de chaque!! Tant qu’à faire..

Cet été (en juillet) j’ai décidé de ma lancer dans ce projet de robe.. J’ai regardé d’un peu plus près ce modèle.. Il est donné pour un degré de difficulté de 2,5 sur 4,5 en ce qu’il nécessite « un peu plus de connaissances » (que celles de base). Mmmm… Sans les parementures et les poches, la robe comprend 8 pièces (4 pour le devant et 4 pour le dos). On n’est pas vraiment dans les clous pour une couture rapide, rien qu’en assemblage et surfil.. Il nécessite de surcroit la pose de 3 zips, un devant sur l’encolure et deux sur les poches qui sont prises dans la couture de la découpe princesse. Qui plus est, toutes les pièces sont surpiquées, y compris l’encolure et les emmanchures!! Il y a aussi (on n’est plus à un détail près) une ceinture prise dans les coutures des découpes princesse avec la pose de 2 pressions pour la fermer.. On est un peu loin du compte question connaissances et rapidité d’exécution!! Mais ce qui m’a fait le plus rire quand j’ai lu les explications, c’est ce conseil: « Pour aller plus vite vous pouvez omettre les petites poches à fermeture à glissière dans les couture de séparation ». ça ne s’invente pas!!

Robe n° 18 Fashion stylle N° 8H

Le travail de repatronage n’a pas pris beaucoup de temps. Ben non! n’oublions pas qu’on est dans un projet rapide et relativement simple…. Juste quelques retouches au niveau de la taille et de la longueur. Au premier assemblage bâti, finalement ça tombait plutôt pas mal.. Mais si!!! Un inconvénient de taille a tout de même surgi, le tissu colle pas mal, ce qui fait que la Prof a suggéré de doubler la robe.. Bon ce n’est pas la faute du patron qui se contente de bandes d’encolure et d’emmanchures. Donc on rajoute le temps de patronage d’une doublure, hors de question de refaire la doublure à l’identique, elle a été simplifiée: un dos et deux devant pour la jupe avec une parementure à l’identique pour le corsage..

La réflexion sur le montage et les finitions a en revanche pris pas mal de temps.. D’abord trouver le bon zip, avec le cordonnet assorti et surtout trouver les éléments pour le montage de la ceinture. En termes de coûts, mis à part le tissu que j’ai eu à « vil prix », j’ai acheté des tonnes d’accessoires, zips, cordonnets, boucles de ceinture et j’en passe.. avant de faire mon choix sur l’idée de la Prof, un zip séparable (qu’il faudrait bidouiller et raccourcir) avec des dents gris argenté et un cordonnet assorti.

Robe n° 18 Fashion stylle N° 8H

Les premiers tests de ceinture se sont avérés désastreux. Il y a bien entendu des erreurs dans le patron parce que la largeur de la ceinture ne colle pas avec les dimensions données des boucles… A force d’en raboter la largeur, on s’est retrouvé avec un moignon de ceinture et des surpiqûres d’une mocheté effroyable.. Mon tissu est très épais mine de rien et la machine du cours a copieusement râlé, elle qui d’ordinaire avale toutes les épaisseurs… Nouveau travail de brainstorming sur la ceinture: et si on faisait une ceinture entière amovible avec une jolie boucle et un bel élastique. L’idée est vendue… Nouvel achat d’accessoires pour la ceinture!!

Le travail de montage de la robe, vous vous en doutez a pris pas mal de temps. Pour les surpiqûres, sur les conseils de la Prof j’ai utilisé le pied pour fermeture à glissière qui est très étroit. Je l’ai calé sur chaque couture d’assemblage et j’ai surpiqué de part et d’autre en apnée, vitesse tortue, en priant tous les saints et dieux de la terre que la couture ne casse pas en plein milieu.. Pour une fois, ma chochotte de machine s’est montrée docile, elle a probablement senti que ce n’était pas le moment d’en rajouter!!

La parementure du corsage a été faite dans le même tissu et entoilée. Avec le recul je me dis que ce n’était pas une bonne idée parce que cela a ajouté une surépaisseur non négligeable qui n’a pas facilité le travail de finitions.. La robe était pratiquement montée, sauf les coutures latérales et la doublure, et le zip bâti. Sur ce, la Prof nous a annoncé qu’elle ne pouvait assurer les cours du mois de septembre. Double guigne!! Cette robe est devenue un gros boulet en perspective avec un problème de doublure à assembler (ma bête noire) et tout un tas de finitions laissé en suspens.

Mais comme je suis d’un naturel têtu, je suis partie en chasse de nouvelles solutions. Hors de questions de laisser cette robe en rade après deux mois de boulot. J’ai repensé à la mercerie du Fil amant que je vous avais présentée l’année dernière. Marie qui dispense des cours de couture, a gentiment accepté de prendre le relai pour m’aider à terminer les points techniques de cette robe..

Robe n° 18 Fashion stylle N° 8H

Première opération la parementure du corsage a été cousue, encolure et emmanchure. Et j’ai démonté la couture devant de la robe, pour pouvoir retourner le tout. L’opération est vraiment simple il suffit de retourner chaque pan du devant en les passant par le passage de l’épaule. C’est une opération délicate mais mais ça marche vraiment bien!! Bien sûr je me suis trompée de sens et j’ai enfilé le dos de la robe (beaucoup plus large) par cet étroit passage, ce qui a fait un gros bouchon…. Gros coup de frayeur que j’ai réussi à résorber tant bien que mal!! J’ai bien appris ma leçon pour une prochaine fois (euh pas sûr que je refasse cette robe!!).

Deuxième opération le zip.. Vu sa largeur, se posait le problème du raccord avec la couture milieu devant. Il y avait bien une solution, façon patte de boutonnage, mais vu l’épaisseur du tissu j’ai opté pour un zip tout du long de la robe. Exit le joli zip assorti aux surpiqûres mais au moins la solution retenue était plus simple. J’ai bâti le zip et j’ai surpiqué directement avec le cordonnet (oui toujours en apnée et vitesse tortue).

Dernière opération: le montage de la doublure. J’ai cousu les côtés et passé un fil de fronces pour résorber tout l’embu. Marie m’a aidé à bien positionner la doublure sur les coutures intérieures de la robe et s’en est suivi un long travail d’épinglages pour répartir le tissu.. Marie avec un sourire espiègle a finalement lâché: pour un beau rendu, le mieux serait d’assembler la jupe de la doublure sur la parementure du corsage, à la main, façon « couture rapide »!!! Ah! Ah!! Bon c’est vrai je n’en étais plus à une couture près, même à la main… A celles qui diraient: euh pourquoi une doublure kaki? PARCE QUE!!  Bon, je n’avais que ça sous la main et j’avais assez investi dans cette robe..

Avant de finir l’assemblage de la doublure sur le zip, j’ai épinglé l’ourlet de la robe et j’ai essayé. Là catastrophe devant le miroir, la forme est comment dire, très trapèze!!! Le tissu gonfle bien, façon semi montgolfière et les surpiqûres de la couture latérales ont bien rigidifié le tout, façon baleines… Toute dépitée, je suis allée voir la tatie Onemei et nous avons fait un nouveau brainstorming… Dans un monde idéal, il faudrait alléger la forme trapèze mais cela nécessiterait de défaire toutes les surpiqûres et de retailler des pièces pour équilibrer les découpes. Ah non « couture rapide » qu’ils disaient!! Et de toute façon je n’ai plus de tissu pour refaire (ni l’envie d’ailleurs). La tatie me fait enlever les épingles de l’ourlet (5 cm quand même!) Et là l’effet montgolfière se résorbe un peu, le soufflet retombe un « chouille »…

Après ce grand moment de découragement, j’ai décidé que je finirai cette robe coûte que coûte!! Au pire elle irait sur le dos de Falbala. C’est un bon plan pour se débarrasser d’un projet de robe boulet!! J’ai laissé toute la longueur de la jupe et j’ai fais un micro ourlet d’un centimètre. Le résultat n’est pas top, loin s’en faut, ça fait un peu des vagues. Nouvelle couture à la main, hors de question de surpiquer pour éviter que le tissu rebique à nouveau, façon crinoline…  Je n’ai pas fait les surpiqûres d’emmanchure et d’encolure. Au vu de l’épaisseur de la parementure, je n’ai même pas essayé, mais MÊME PAS EN RÊVE!!! Exit aussi la ceinture, tout travail de contrainte sur ce tissu fait qu’il rebique..

Au final, cette robe va très bien à Falbala si elle en veut!! Je dois admettre quand même qu’elle est très confortable et que le patron tombe assez bien!! Je ne sais pas si je la porterai… peut-être une fois juste pour tester les « oh! » et « ha!», comme dirait Fanfreluche ou plutôt les regards perplexes. Bon j’ai quand même fait quelques photos portées, sans grande conviction…

Avant de vous souhaiter une bonne fin de week-end, je tiens à remercier chaleureusement toutes les têtes pensantes qui m’ont aidé à faire et terminer rapidement cette robe!!

Nathalie et Falbala

22 Comment

  1. Elle est sympa ta robe. Que lui reproches-tu? Les surpiqûres ont l’air de friser le tissu, un bon repassage-vapeur pourrait régler cette affaire il me semble.
    Je te souhaite une très bonne fin de dimanche
    Evelyne

    1. Merci beaucoup… mmm…repassage vapeur il y en a eu avant couture, après couture, après lavage…
      C’est juste la forme très trapèze « raidifiée »… Mais je la trouve très sympa sur le dos de ma Falbala!! Je vais peut être la lui piquer à l’occasion pour voir si je m’y fais..

  2. Elle est jolie ta robe. Peut-être que ton tissu est un peu épais d’où tes problèmes? J’ai cousu ce modèle l’hiver dernier. J’ai zappé les poches et les surpiqûres ( je l’ai réalisée dans un lainage) et je l’ai entièrement doublée. Je trouve qu’elle tombe bien et je l’aime car je suis fan des chasubles!

    1. Merci beaucoup!! Oui c’est dû au tissu trop raide et épais. Je serais curieuse de voir ton modèle, tu as posté un article? Un lainage c’est une bonne idée si jamais je retente l’expérience.. La revue préconisait un tissu stretch et j’ai suivi à la lettre!! Moi aussi j’adore les robes chasubles.

  3. Sur le papier, c’était un bon plan. Sur toi, c’est pas si mal ! C’est entre les deux que se situe le problème 😀 !!!
    Nan mais trêve de rigolade … Elle est bien cette robe ! Trapèze, certes mais pas tant que ça ! Il faut lui donner une chance !

    1. T’es trop chou!!! Oui au moins une fois je vais lui donner une chance, si ma Falbala accepte de me la prêter mais j’ai l’impression qu’elle est contente de l’avoir sur le dos. Pour une fois qu’elle est habillée!!

    1. Mais le pire c’est que je n’ai pas choisi ce modèle en raison du critère couture facile et « rapide » mais bien parce qu’elle me plaisait… J’avoue avoir du mal à être satisfaite de mon travail mais j’essaie d’y remédier!!! Bonne journée à toi..

  4. Tu m’as bien fait rire avec ta couture rapide !!
    Bon, la forme est sympa, et te va bien. Je pense que ton problème vient du tissu qui n’est apparemment pas adapté à ce modèle… Dommage !

  5. Très franchement, le seul défaut que je vois à cette robe, c’est l’ampleur du trapèze qui forme des godets sur les côtés. C’est accentué par la nature du tissu. À part cela j’adore la forme du haut, les surpiqures et le zip. Évidemment pas trace de couture rapide. Quant on comptabilise les heures que tu y as passées, c’est clairement de la publicité mensongère.

    1. Merci beaucoup!!!! La couture du zip n’est quand même pas top, il y a un léger décalage en haut mais c’est insignifiant par rapport à ce trapèze, trop « trapèze » .. Comme tu dis je ne reprends plus après toutes ces heures de travail! Mais en tout cas le patron va, c’est déjà pas mal…

  6. Tu es dur envers toi-même ! Mais je comprends, lorsque l’on passe autant de temps sur un projet couture notamment avec des déconvenues, quelque fois il faut plusieurs jours pour l’apprécier pleinement ! Je parle en connaissance de cause, j’ai passé des heures sur une chemise ces derniers jours…et j’ai beaucoup pesté.
    PS: les coutures rapides, c’est comme les ouvertures faciles, cela n’existe pas ! 😉

    1. Merci beaucoup!!! Oui j’ai décidé de lui laisser une chance et de la porter enfin.. En principe je fuis les projets « couture rapide » ou « couture facile », ce sont en général de bons candidats à fiasco!! Mais ce projet me plaisait vraiment et j’avais bien conscience qu’elle prendrait du temps!!

    1. Elle est très chouette .. sur un cintre!!! Nan malheureusement le tissu n’en fait qu’à sa tête!! Je l’ai déjà relavée et ça n’a rien changé!! Il faudra que je retente l’expérience sur un autre tissu plus souple..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *