Top 22 Fashion Style n° 2

Falbala a testé aujourd’hui le top 22 de chez Fashion Style. Même s’il avait été en taille 36 TOUT aurait été à reprendre… ben si, comme d’hab!!

Le choix de ce top: manches raglan normalement confortable question carrure (et puis je n’avais jamais fait) et faisable en coton. Élément d’entrée de jeu en sa défaveur: l’absence de pince, si ce n’est au niveau de l’encolure, ce qui laissait présager un top MONTGOLFIÈRE, ben si… Autre élément qui fait toujours tiquer, la mention facile et rapide.. ah ah!!!

105038001_oMais notre Falbala se dit allez on va quand même essayer, il a l’air sympa ce petit top. Allez il est 7h30, on attaque.. Une fois coupé, nous sommes bien en présence d’un top gonflé à l’hélium et qui n’est même pas harmonieux… Bon c’est vrai qu’il est facile et rapide à monter.. faut reconnaître..

Mais là grand moment de solitude: tout est tellement … disproportionné qu’on ne sait pas par quel bout le prendre… sur le buste de Falbala les épingles fusent et se plantent un peu partout… bof bof…. Pour bien faire  faudrait enlever au moins 4 cm de chaque côté, certainement retravailler les manches.. aïe mission impossible..

 

Et puis une idée: pourquoi ne pas prolonger la pince d’encolure jusqu’en bas du top, histoire de le recintrer.. Nouvelle vague d’attaques d’épingles sur Falbala. C’est mieux mais ça ne va toujours pas.. Bon il est 13h30 (top rapide à faire, je vous le rappelle), pause déjeuner et en même temps ça permet de laisser murir la chose…

20160828_185522

Après plusieurs heures de maturation, finalement la modification des pinces c’est pas trop mal. Rebidouillage des côtés pour enlever quand même encore de la matière sans toucher à la manche, le tissu devient un véritable labyrinthe de tracés, de fils de bâti multicolore. Au final ça donne ça.. Oui bon, la prof quiauncompasdansl’oeil, dirait: hum…. c’est pas parfaitement symétrique.. C’est vrai j’ai improvisé, je n’ai même pas reporté les modifications sur le patron parce que je n’ai vraiment pas envie de refaire ce top. Et ‘en plus les catas ne sont pas finies, ben non..

Une fois repiqué partout, j’ai voulu couper les surplus de tissus et vu l’enchevêtrement de tracés, j’ai coupé dans la couture en bas, à deux cm au dessus de la ligne d’ourlet, j’ai donc dû recouper au moins 4 c.. Bon, ne pas être grande ça présente des avantages parfois mais là c’est un peu court. Ce soir, j’ai encore cousu la parementure d’encolure (qui était trop large mais au stade où on en est plus rien ne m’étonne sur ce modèle), il reste encore les ourlets des manches et trouver une solution pour l’ourlet du bas…

Le lendemain, après conciliabules avec Fanfreluche, l’option retenue est de rajouter une bande de tissu pour l’ourlet et de cacher la couture avec un bout de dentelle vert anis. Mais après avoir farfouillé à nouveau dans la boîte à dentelles, un reste de dentelle blanche semble faire l’affaire, n’en déplaise à Fanfreluche… et puis si ça ne va vraiment pas, on refera (ou pas)…. et vous, vous pensez aussi comme Fanfreluche que ça fait nappe alsacienne???

Et voilà le top porté, Fanfreluche a mitraillé peut être pour faire oublier la référence à la nappe alsacienne.. mmm… sur un pantalon blanc, l’effet « nappe » est atténué:

 

Falbala

Comments

Leave us a Message