Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des poupettes Vestes - manteaux

Un gilet nommé galère…

Mais non rassurez-vous, il n’est nullement question de politique, je n’aime pas le mélange de genre!!! Les seuls gilets jaunes que nous avons portées c’était à l’occasion de nos virées à la fameuse caverne alsacienne, et pour des raisons de sécurité.. Preuve à l’appui, le chariot rempli de nos trouvailles, même pas honte! Ben non… Ce soir, il est question  d’un tout autre genre de gilet..

Il y a des tissus qui nous inspirent immédiatement un projet, on connait toutes ces moments intenses!! Cela a été le cas d’un splendide jersey de viscose (il cartonne bien au lavage), déniché à la caverne alsacienne. Lors de cette virée, il y avait plusieurs coloris de ce même tissu et nous nous sommes toutes jetées dessus, avec des ah!! oh!!! je le veux!! Pour ma part, j’ai pris un bon morceau de kaki et une fois n’est pas coutume, j’ai également jeté mon dévolu sur la version en moutarde.. Oui faut essayer de sortir de sa zone de confort!!

C’est un jersey très fluide (oui vous l’avez bien senti n’est-ce pas, c’est le début des « emmerdations » comme dirait Fanfreluche!!) aux couleurs vraiment brillantes.. mmm.. est-ce que ça pardonne tout?? C’était le tissu idéal pour faire un gilet long, pièce que je porte habituellement sur une robe, étant assez frileuse. J’avais dans ma penderie quelques gilets précieux, achetés il y a longtemps. Ils ont été portés sans relâche jusqu’au jour où, catastrophe, un coup de vent a malencontreusement rabattu ma cigarette (oui oui je sais c’est une très mauvaise habitude, saleté de vent!) sur le col en mousseline, faisant un trou irréparable… Ce jersey kaki était donc l’occasion de remplacer l’un de mes précieux!!

Pour ce projet, nous avons utilisé un gilet acheté chez *1.2.3.* à « très vil prix », lors de soldes sur des soldes! Il est en jersey de lin et a une forme assez originale. Grâce à la Prof qui en connait un bon rayon en copie de vêtements, nous avons dessiné le patron de ce gilet. Rien de bien sorcier, avec tout de même un certain nombre de pièces (dos, devant, les trois pièces de la partie basse froncée, et le col châle que nous établi en 5 pièces).  Nous n’avons fait qu’une modification sur les manches pour donner une forme en trompette. Voici le gilet d’origine:

La première erreur que j’ai commise avant de couper mes pièces est de ne pas avoir repassé au préalable le tissu (ce que je fais habituellement). Puis j’ai eu un mal fou à bâtir le gilet, aucun des crans ne correspondait plus parce que le tissu n’arrêtait pas de bouger et de glisser. Solution préconisée par la Prof à ce stade: utiliser du fabulon. Je dois dire que cela a très bien fonctionné. J’ai étalé toutes les pièces sur ma grande table de coupe et je les ai copieusement « schpritzées » .. heu.. vaporisées. Cela nécessite tout de même un temps de séchage assez long. Mais l’effet que nous n’avions pas du tout escompté c’est que le tissu a certes cartonné mais il s’est rétracté!!

La difficulté de ce modèle réside en fait dans son montage. Après avoir bien examiné le gilet, les étapes de montage ont été établies: d’abord les coutures latérales du dos et du devant,  l’assemblage des trois pièces de la partie froncée (avec l’ourlet), le montage de cette partie froncée sur le gilet, le col dos, les parmentures du col châle, les épaules et enfin les manches. Un ordre de travail tout à fait inhabituel. Nous n’avons pas suivi complètement la méthode du gilet d’origine pour la finition du col. Quand on le regarde sur l’envers, toutes les pièces sont imbriquées les unes dans les autres si bien qu’on ne sait plus par quel bout commencer.. En tout cas, c’est le genre de vêtement qu’on ne regrette pas d’avoir acheté quand on voit le soin et les finitions apportées.

Par précaution sur les versions tests, une marge de couture de 2 centimètres est toujours prévue. A l’essayage du gilet (dos et devant), la Prof a suggéré de relâcher les coutures de 1 centimètre partout. Le tissu s’étant rétracté après « fabulonage » le gilet était trop ajusté… Bon j’avoue qu’avec toutes ces péripéties, le projet a dormi pendant un certain temps, d’autant que les beaux jours sont venus et que ma tête s’est plutôt tournée vers des projets d’été. Mais la bise et le froid revenus, et après un appel du pied de la Prof, j’ai ressorti les différentes pièces de mon gilet. J’ai fait les retouches et assemblé la partie froncée sur le corps du gilet. Faire des fronces sur cette maille récalcitrante n’a pas été facile, j’ai passé beaucoup de temps pour bien répartir les fronces..

Nous avons terminé le montage du col en cours. La Prof a fait un côté pour me montrer la technique (superbe!) et j’ai fait l’autre, disons un peu moins superbement… Le col et les parementures du col châle ont été entoilées. Là encore, l’entoilage et le repassage ont entrainé des écarts et décalages pas toujours faciles à gérer.. Les parementures ont été coupées en deux pièces chacune, elles ont été assemblées ensemble à la machine à coudre puis cousues à la surjeteuse sur le gilet. L’arrondi du col châle est bien rendu.

Une fois lavé et repassé, mon gilet s’est bien (re)détendu, ce qui fait qu’il est un chouia trop large et les manches un peu trop longues. J’ai remonté d’un centimètre la couture des manches sur l’emmanchure, c’est un peu mieux au niveau des épaules et les manches trempent moins dans la soupe!! Quelques photos de l’intérieur:

D’ailleurs je l’ai fait essayé à Fanfreluche et je trouve qu’il tombe vraiment mieux sur elle!! Vu ses tendances récentes à se tourner vers le kaki, je crains qu’à la longue, elle me le pique… En tout cas mon patron et mon large reste de kaki sont à sa disposition!! Il doit même me rester du fabulon…

Au final, je le trouve plutôt sympa même un peu trop grand, le but de ce gilet n’étant pas d’être ajusté. Je suis très satisfaite d’être allée jusqu’au bout de ce projet qui m’a donné du fil à retordre.. Il est malheureusement purement décoratif parce qu’il ne tient absolument pas chaud.. mais ça reste un bon prototype, a retenter sur un tissu plus facile et peut-être un peu plus épais et chaud.. Quelqu’un est intéressé par le même tissu en moutarde??? Fabulon fourni!!!

Très bonne soirée

Nathalie et Falbala

30 Comment

  1. Superbe gilet long. Comme dans la pub : fabubu c’est fabuleux, je l’utilise régulièrement lorsque je couds du jersey et que celui ci « frise » sur les bords.
    C’est une véritable caverne d’Alibaba l’endroit où vous avez fait une razzia de tissus.

    1. Merci beaucoup! Oui j’avoue que ce jour là on s’était bien lâché!!!
      Je n’avais jamais utilisé de fabulon sur du jersey. J’arrive en général à m’en sortir quand il frise un peu sur les bords mais c’est vrai que je couds en général du jersey plus épais qui rebique moins..

  2. ll est superbe malgré toutes ces péripéties !
    C’est vrai que le fabulon il faut doser moyennement, si on atteint le stade carton ça aide la couture mais on peut avoir des surprises.
    La chance cette caverne d’Ali Baba !
    Joyeuses fêtes !

    1. Ah le stade carton c’était génial pour coudre ce tissu. Mais après on n’a pas réalisé que le tissu s’était bien rétracté! Je le saurai pour une prochaine fois.. merci et très bonnes fêtes de fin d’année à toi aussi

    1. Merci beaucoup! le modèle d’origine est vraiment chouette.. je l’ai rafistolé à plusieurs reprises et j’aurai du mal à m’en séparer quand il ne sera plus vraiment portable!! Mais au moins maintenant je sais le refaire!

    1. Oh merci! merci!!! Non mais le tissu moutarde je n’ose même pas le toucher!!! donc une robe même pas en rêve!!! bon c’est vrai qu’il y a des moyens de le dompter!!
      Très bonnes fêtes de fin d’année et sûrement à bientôt!!

  3. Eh bien, quelles péripéties ! Quelques fois, on se dit qu’on aurait mieux fait de ne pas acheter un tel tissu !
    Mais malgré toutes ces galères, le résultat est vraiment sympa. Et je trouve qu’il te va très bien ce gilet ! Dommage qu’il ne tienne pas un peu chaud.

    1. Ah! un gilet d’été!! Mince alors je n’y avais pas pensé!! Me reste plus qu’à faire le même mais en version hiver.. Je peux t’envoyer une copie du patron sans problème, ce sera cadeau de Noël. Laisse moi tes coordonnées par mail. Très bonnes fêtes!

        1. Notre formulaire de contact est un peu caché, sous Papotage, Qui sommes-nous. J’ai effacé tes coordonnées de ton message. Voilà le patron est copié.. J’ai eu quelques sueurs froides car je ne retrouvais pas la manche du gilet.. Vu que j’avais adapté cette manche avec un autre projet de robe, je l’ai retrouvé dans le patron de la robe… ouf.. La copie du patron partira demain, aujourd’hui c’est férié en Alsace! Je t’enverrai par mail une photo de la construction du patron pour le montage du col châle. Très bonne journée.

  4. C’est très utile, un gilet long pour réchauffer une robe. J’aime bien cette forme. Et le récit des galères me prouve chaque fois que je ne suis pas la seule à en rencontrer… Bravo pour le produit fini et joyeux Noël.

    1. Merci beaucoup.. Le jersey est souvent synonyme de galère et de surcroit ce gilet est quand même assez technique au niveau du montage, ce qui ne facilite pas les choses! Très bonnes fêtes de fin d’année..

  5. autant les débuts étaient fastidieux, autant le fait de l’avoir oublié un certain temps, ou un temps certain..,
    a suffit à le reprendre et le finir assez rapidement

    – Le montage initial du gilet est été tricoté, donc le passage au montage « tissu » a demandé de la réflexion sur
    * l’ordre des étapes de couture mais aussi
    * l’identification des pièces à couper (différentes des pièces tricotées !)
    – La technique d’amidonnage sert uniquement à la réalisation :
    la coupe et les essayages (bati) ne sont pas de la partie car oui ça cartonne le tissu
    et donc empêche celui-ci de se ramollir extensiblement comme il le fait normalement.
    donc c’est mieux d’amidonner qu’après être sûr du « bien aller » !

    Joyeuses fêtes à toutes !

    1. Oui indéniablement il avait besoin de reposer et de mijoter!! Et l’essentiel est de l’avoir enfin fini!! Et on apprend de nos erreurs en tout cas pour l’amidonnage et le passage obligé du repassage!!! Très bonnes fêtes de fin d’année à toute la famille…

  6. Je le trouve chouette ce gilet… A la mi-saison, il fera fureur! Dans un joli jersey un peu lourd, je ne doute pas qu’il soit du plus bel effet!!!! Et puis, on ne peut qu’être admirative devant la persévérance….

    1. Merci … pour la persévérance… j’ai un côté assez têtu…c’est de famille!!! Oui faut que je parte en chasse de jersey plus lourd .. Ben non je n’en ai pas en stock!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *