Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des poupettes Robes

White-collar dress

Il y a des expressions anglosaxonnes difficiles à traduire. Les « cols blancs » ça rend nettement moins bien en français tandis que white-collar (et toutes ses constructions suivant le contexte) ça pète bien… Genre BCBG ou escroc raffiné!! Petit clin d’oeil en outre à une série TV sans prétention mais divertissante (d’ailleurs la version française du titre de la série montre bien les difficultés de traduction..). Cette expression colle bien à cette petite robe. Ce n’était pas du tout mon idée de départ mais les plans couture évoluent parfois de manière autonome et peuvent ainsi nous sortir de notre zone de confort!! Faudra aussi à l’occasion que je vous montre la version de la Prof, dans un genre totalement différent..

Ce tissu acheté à la caverne alsacienne m’avait tapé dans l’œil même si je ne voyais pas vraiment quoi en faire. C’est une sorte de jersey un peu cloqué, genre interlock avec une face imprimée et une face (envers) blanche. J’ai vainement cherché quel type de robe pourrait faire l’affaire. Un peu en désespoir de cause, je me suis rabattue sur une de mes robes, achetée il y a belle lurette. C’est une robe avec emmanchures raglan, un bas de jupe asymétrique et doté d’un grand volant, et un collier au niveau de l’encolure. La Prof a validé le choix du modèle uniquement à cause du collier, ben oui le raglan c’est fastoche et bien connu maintenant, poser un volant idem… La seule difficulté de ce modèle est donc le collier puisqu’il doit faire l’objet d’un moulage sur la personne, pour bien tomber et s’adapter parfaitement à la morphologie.

Au niveau patronage, nous avons repris le patron chouchou Maëlle, de Marie Poisson, déjà adapté en robe (ici et ). Le bas de la jupe a été raccourci du fait de l’ajout du volant, et la forme du volant totalement reprise de la robe d’origine. Pour le collier, la Prof a coupé l’encolure et bidouillé un patron de collier comme elle sait si bien le faire. Pour tester le collier, j’ai utilisé un coton non extensible, en guise de toile, que la Prof a épinglé sur la robe bâtie. Elle a fait tous les ajustements directement sur moi. Le collier a été fait en deux pièces avec coutures au niveau des épaules, sans compter les enformes.

J’avais suffisamment de tissu pour faire une robe avec manches mais j’ai tout de suite pensé à le combiner avec un autre. Au vu du fond du tissu, mon idée de départ a été de faire le collier en jersey blanc. J’avais un morceau de jersey blanc, dégoté également à la caverne alsacienne, assez épais. Le collier, recto et verso, a été entoilé et cousu à la machine pour ne pas risquer de cafouiller le tracé.. Un dérapage à la surjeteuse est vite arrivé !! Arrivée à ce stade et avant de finir la couture intérieure du collier, j’ai dû relaver la robe. Le tracé en général du papier carbone sur du blanc part difficilement au lavage. J’ai passé la robe dans un programme avec un prélavage, en baissant la température à 30°. J’aurais pu aussi essayer de la laver à la main, au savon de marseille (oui Cyqlaf!!) mais j’ai eu la flemme.. Au bout du compte, tous les tracés rouges que j’avais sont partis. Mais du coup, l’entoilage a fait des siennes et s’est décollé par endroit.. J’ai essayé de tout remettre en place, tout cranté, et positionné tant bien que mal le collier recto verso. J’ai fait la couture intérieure à la main. Mais le collier faisait des plis disgracieux surtout sur le côté gauche (euh.. porté) comme on le peut le voir sur cette photo..

Après quelques semaines, j’ai pris mon courage à deux mains, tout défait, tout repassé et recousu.. Le résultat est mieux mais ce n’est pas encore parfait, une des raisons possibles étant que ce jersey blanc est probablement trop épais.. Je ne redéfais plus, le mieux est l’ennemi du bien!! On avait également songé à faire des appliqués sur le collier, en forme de fleur, dans le tissu de la robe. J’ai eu tellement de mal à monter ce collier que je n’ai plus eu envie de rajouter quoi que ce soit. Et au final, je trouve que c’est mieux tout blanc.. white collar!!

Pour éviter que ce collier blanc ne fasse trop contraste sur la robe, la Prof avait suggéré de faire un rappel au niveau du volant. Le volant est dans le même tissu que la robe mais j’y ai ajouté un biais maille blanc, acheté pour l’occasion à la mercerie du bain aux plantes. Il a une couleur légèrement brillante. Pour les finitions, j’ai fait comme à mon habiture: couture du biais endroit sur endroit à la machine et le repli vers l’envers de la robe a été fait à la main. La circonférence du bas du volant est assez large, environ 3,50 (voire un peu plus). Il me restait un tout petit bout de biais que j’ai utilisé pour l’ourlet des manches..

Pour le reste, le montage de la robe n’a rien de sorcier, c’est fait en un tour de main à la surjeteuse. Le tissu n’est pas très chaud. J’ai rajouté une doublure maille blanche de mon stock pour éviter un éventuel problème de transparence et pour qu’elle soit un tout petit peu plus chaude.

Détails du biais:

Au final tout le tissu a été liquidé! Pas de chute!! La robe est très agréable à porter si ce n’est mon insatisfaction au niveau du rendu du collier. Mais j’envisage de la refaire histoire notamment de vider un peu le stock de tissus.. Cet imprimé fleure bon le printemps et cela fait du bien au moral surtout par ces températures bien fraiches chez nous et peut-être l’arrivée prochaine de la neige!

Très bonne journée

Falbala et Nathalie

 

24 Comment

    1. Oui moi aussi j’ai appris à l’occasion de cette robe ce qu’était un collier!! Merci beaucoup.. ouh! ouh!! Jackie Kennedy c’est effectivement la grande classe!!! Il ne manque plus que le petit bibi!

  1. Ah ah ah, le lavage à la main … J’suis pas maso non plus 🙂 ! J’l’aurai pas fait non plus !! & j’aurai sans nul doute été bien découragée devant un ourlet de 3m50 A LA MAIN !!!!!!!!!!!!
    En tout cas, j’adore ta robe, son « col blanc », son volant dansant et le confort du jersey !

    1. Je dois avouer que le lavage à la main me rebute de plus en plus… et la machine le fait si bien, certes de manière moins écolo!! Mais comme tu dis, ne soyons pas trop maso! L’ourlet j’ai adoré le coudre.. tu t’installes confortablement avec une bonne lumière, de la bonne musique et ça va tout seul!!! Merci en tout cas pour les compliments!!

    1. Merci beaucoup!!! Oui j’adore cet imprimé.. la robe faut encore que je m’habitue au coté « fille »!!! Je pense refaire ce modèle avec un imprimé plus « casual », histoire de dompter ce collier..

  2. Ah la voilà enfin la splendide robe White collar ! Je me demandais si tu allais nous la cacher ? C’aurait été bien dommage, car elle est vraiment très belle. Tu es très classe avec ! J’ai été surprise de voir la forme rectangulaire du volant. L’effet est bluffant.

    1. Et oui tu n’as pas vu toutes les étapes de montage, notamment du volant et de la toile de collier!! C’est bien dommage on aurait eu des photos bien amusantes.. Le volant a cette forme du fait que la jupe est asymétrique.

  3. Si je l’avais vue en vitrine, je n’aurai eu aucun doute à l’acheter. Elle est superbe en couleurs et textures. Décidément cette caverne alsacienne doit être un antre de perdition fabuleux

    1. Attention je vais rougir!!! de plaisir!!! Merci beaucoup.. Cette caverne c’est un peu la loterie. On peut tomber sur des perles et là on achète des « montagnes » de tissus.. parfois rien n’inspire.. Tout dépend des arrivages. Mais je dois reconnaître que j’y ai souvent trouvé des pépites. J’en ai encore en stock, mais bon les journées de travail étant nécessaires, on ne peut aller très vite en couture.. vivement les vacances!!

  4. Mais mais mais…. c’est une tuerie cette petite robe! Déjà le tissu, j’adore et la forme choisie, c’est juste whaou! Super idée le biais blanc il équilibre parfaitement le collier. Je suis fan du résultat.

    1. Ouh la la!!! Merci beaucoup… Le biais est effectivement un bon rappel et ça finit toujours joliment un vêtement.. Nous avons fait un stock de biais maille, on n’y pense pas toujours pour le jersey.. et ce biais est superbe, il est légèrement brillant…

  5. Bravo pour cette robe et le collier qui me semble tout à fait réussi !
    C’est une super idée le biais blanc pour rappeler le col. Mais jamais de la vie tu ne me le fais assembler à la main !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *