Robe chemise, ou du parachute au sac à patates!

# Robe chemise / tunique Fashion Style n° 14, modèle 20 (mars 2017) Voile de coton du Fil amant

Étant un fana de boutons, quoi de mieux qu’une robe chemise!! Après avoir fait des recherches, j’ai sélectionné deux modèles: la robe Jolène (que j’espère réaliser prochainement) et ce modèle de tunique / robe chemise de la revue Fashion Style n° 14, modèle 20 (mars 2017). Ce modèle se décline également en robe avec manches courtes, col et étages de jupes qui me plaisait nettement moins..

Et ça tombait bien parce que j’avais repéré dans la boutique du Fil amant un voile de coton imprimé parfait pour cette robe chemise. Bon c’est vrai j’ai dans mon stock au moins 2 ou 3 voiles de coton imprimés, mais celui de Marie était vraiment un coup de cœur.. # Robe chemise / tunique Fashion Style n° 14, modèle 20 (mars 2017)

A ce jour, j’ai réalisé peu de modèles de la revue Fashion Style parce que c’était toujours trop grand. En fait il faut savoir que les patrons sur la planche patron ne correspondent pas à nos tailles françaises. Il faut enlever une taille pour retomber sur nos pattes. Bon c’est dit quelque part dans la revue, certainement en tout petit, genre mentions marginales qui s’avèrent essentielles… Le modèle comporte un nombre acceptable de pièces (7) et son degré de difficulté est moyen.

# Robe chemise / tunique Fashion Style n° 14, modèle 20 (mars 2017)

J’ai décalqué le modèle en taille 36 pour en réalité un 38 et c’était vraiment trop large. Le modèle est certes ample mais quand même. J’ai donc refait l’exercice en taille 34 pour un 36. Il y a encore pas mal de marge mais ça passe pour une petite robe d’été qui ne coince presque nulle part!!! Le modèle n’est pas sorcier en soi. Il implique juste des boutonnières. Vu l’amplitude de la robe, je n’ai au final même pas besoin de défaire les boutons.. si j’avais su, cela m’aurait épargné quelques petites sueurs froides!!! La voici en mode essayage dans la joyeuse boutique du Fil amant qui déborde de belles choses… Vous comprenez pourquoi on craque toujours dans cette boutique?!! Et merci à Fanfreluche d’avoir également capturé mes chaussettes!!!

J’ai bâti la robe qui n’a nécessité aucune retouche. En fait une aurait pu être nécessaire mais je n’avais pas assez de marge de couture pour ça: la taille est assez haute. Elle est au moins à 3 / 4 centimètres au dessus de ma taille. L’encolure est aussi un peu haute. Au niveau longueur, le modèle porté sur le mannequin de la revue est assez court, plus façon tunique. J’ai rajouté deux centimètres pour l’ourlet mais au bout du compte, j’ai fait un tout petit ourlet pour qu’elle reste au dessus du genou. La patte de boutonnage est incluse dans le patron du corsage et de la jupe. J’ai fait un repli de 3 cm de chaque côté et entoilé la partie avec boutonnières.

# Robe chemise / tunique Fashion Style n° 14, modèle 20 (mars 2017) Voile de coton du Fil amant

Je n’aimais pas la finition proposée par la revue pour l’encolure, à savoir une bande droite coupée dans le biais. J’ai donc décalqué la partie encolure des pièces devant et dos du corsage pour en faire une parementure que j’ai cousue avant d’attaquer les finitions de la bande de boutonnage. Ma parementure est un peu courte (2 cm) et a tendance à ressortir malgré ma surpiqûre. Comme je le disais, j’ai un peu galéré pour les boutonnières malgré la plaque d’entrainement. Elles ne sont pas très droites et la première a foiré à cause de la proximité de l’encolure et de la parementure. J’ai dû la finir à la main. J’ai fait dix boutonnières au total… Pour les boutons, pas de mystère, j’ai trouvé mon bonheur dans les boutons vintage du Fil amant. Elle est pas mimi cette petite plaque de boutons?

# Boutons vintage Fil amant

J’ai rajouté une doublure pour la partie jupe dans un voile de coton bleu marine. L’erreur que j’ai commise est de n’avoir pas plus simplifié cette doublure. J’ai enlevé pas mal d’ampleur mais j’en ai gardé un peu et j’ai fait quelques plis, je ne voulais pas refaire l’exercice des fronces à la taille. Pour l’ourlet j’ai fait un roulotté à la surjeteuse et là ça va tout seul!! La doublure rajoute de l’ampleur indéniablement. J’ai essayé la robe avec une ceinture et ça rendait plutôt pas mal sauf que la taille est très haute et donc ça n’est pas très confortable.. Je pense qu’à terme je vais reprendre cette doublure pour lui enlever toute ampleur.

Au porté, rien à redire, elle est confortable et agréable.

Les manches longues sont parfaites pour cette saison étrange. Elles sont finies par un petit bracelet de manche et des fronces sur le bas de la manche.

# Robe chemise / tunique Fashion Style n° 14, modèle 20 (mars 2017) Voile de coton Fil amant

 

 

Du coup j’ai réfléchi à la refaire en limitant au maximum l’effet parachute, dixit Monsieur. Et pourquoi pas une version robe chemise droite avec ceinture? J’ai pioché cette fois dans mon stock de voile de coton. J’avoue ne plus savoir où je l’ai acheté.. mmmm… Peut-être à un stand de Fleurs de tissu?

J’ai donc recoupé le patron de la jupe. J’ai gardé la partie arrondie sur les côtés et j’ai coupé droit de l’autre côté en reprenant les mêmes dimensions que la taille du corsage. Ce n’est peut-être pas très orthodoxe mais ça a eu le mérite de fonctionner! Sur la partie corsage j’ai rallongé la taille de 4 cm. Version simplifiée au maximum, pas de fronces ni à la taille ni sur les poignets où j’ai fait un simple ourlet de 2 cm. Pas de doublure, je mettrai un fond de robe pour limiter la transparence sur la partie jupe. J’ai enlevé un centimètre aussi sur l’encolure et redessiné du coup la parementure. Elle fait 3 cm cette fois et ne rebique pas comme sur la première version.

# Robe chemise / tunique modifiée Fashion Style n° 14, modèle 20 (mars 2017) Voile de coton

Cette fois, j’ai surpiqué les bandes de boutonnage et je les ai épinglées l’une sur l’autre pour coudre directement les boutons sur les deux épaisseurs. Ça passe sans problème donc je n’allais pas me rajouter une série de dix boutonnières quand même!! Le premier bouton est juste en déco mais j’ai mis une pression à l’intérieur pour le refermer. Les boutons sont un cadeau de Christine et ils sont parfaits sur ce tissu.

# Robe chemise / tunique modifiée Fashion Style n° 14, modèle 20 (mars 2017)

Bon portée droite sans rien, c’est vraiment moche, sac à patate et ça c’est moi qui le dis!! Le but était de toute façon de mettre une ceinture.  Sinon au porté, la robe est (toujours) hyper agréable.

# Robe chemise / tunique modifiée Fashion Style n° 14, modèle 20 (mars 2017)

Bon je ne vais pas vous mentir mais je pense que c’est un patron que je vais très certainement oublier pendant très longtemps… et probablement expérimenter d’autres formes de robe chemise. Ce ne sont pas les modèles et variantes qui manquent et à ce propos je vous renvoie au très intéressant article de l’attaque du découd-vite sur cette pièce.

Très bon dimanche et souhaitons que le soleil refasse enfin une apparition durable..

Nathalie

 

Comments

  1. Wouah, deux robes pour le prix d’une ! Je les adore. J’ai même une petite préférence pour la robe parachute. Elle a un petit côté romantique que j’aime beaucoup. Les deux tissus sont superbes. Tu as vraiment l’œil pour détecter de petites merveilles. Je suis impatiente de voir ton interprétation de la robe Jolène.

    1. Merci merci!!!! Jolène est en cours dans un genre beaucoup plus ajusté.. Compte tenu du nombre de boutonnières qu’elle implique, je fais un test version tunique..

  2. Je trouve les 2 versions très sympas, chacune dans son style. La première avec sa taille plus haute t’allonge et je ne suis pas du tout choquée par l’amplitude de la jupe.
    D’un patron tu as su tirer 2 versions vraiment différentes !

    1. Merci Solène!! C’est vrai que le rendu est radicalement différent pour ces deux robes. Je pense quand même avoir une préférence pour la version droite et surtout taille abaissée.. tant pis pour les effets sur ma taille!!!!

  3. J’aime beaucoup ces 2 robes avec une petite préférence pour la 1ère. Les boutonnières, ce n’est franchement pas ma tasse de thé (encore moins que les zip invisibles, c’est dire! ) et je m’arrange, quand je peux, pour laisser juste les boutons cousus en déco. Normalement le soleil doit revenir en milieu de semaine prochaine et tu auras moins besoin des robes à manches sauf si tu es très frileuse. Bravo pour ton travail et merci pour le partage.

    1. Merci beaucoup Anne-Marie.. Je ne raffole pas non plus des boutonnières (et encore moins des zips) mais je commence à en faire pas mal depuis un certain temps donc mes réticences s’amenuisent.. Le tissu est très léger donc les manches seront acceptables même s’il fait un peu plus chaud..

    1. Merci Céline!!! J’en suis presque réduite à essayer de trouver des tissus et des modèles pour exploiter les jolis boutons vintage!!

    1. Merci Nabel!! En fait elles sont parfaites pour cet été en demi-teintes (pour être polie!!), les manches longues sont très appréciables…

  4. J’aime les deux (je suis fan des robes chemises) et les tissus sont très agréable à l’œil. Tu vas pouvoir en profiter encore quelques semaines.

    1. Merci beaucoup!!! Je vais bien en profiter.. Les shorts n’ont pas vraiment été de mise cette année. Comme je disais à Nabel, elles sont légères mais les manches longues sont parfaites avec ces températures maussades. Quels sont tes modèles de robe chemise préférés?

  5. La robe chemise… Tout un concept. Je t’avoue que j’essaierai bien, mais j’ai peur de l’effet sac comme tu dis. En tout cas, bravo pour tes réalisations ♥

    1. Merci!!! Je poursuis mes recherches.. Je suis en train de tester la robe chemise Jolène qui est un modèle vraiment magnifique et dans un genre différent. Affaire à suivre j’espère..

  6. Très jolies, ces robes ! J’aime tout particulièrement la première, je ne trouve pas la jupe trop ample et surtout, j’adore les coloris du voile de coton, c’est tout à fait ce que je cherche pour remplacer une jupe très portée et très usée… mais la boutique ne vend pas en ligne, hélas.

  7. deux robes chemisiers avec des rendus tout à fait différents. Elles ont l’air très légères parfaites pour l’été ou plutôt l’arrière saison, car avec le mois de juillet et août pluvieux que nous avons eu, nous avons pu économiser sur les tenues légères.
    J’aime beaucoup le modèle de robe droite.
    Bonne semaine en vue.

Leave us a Message