Bermuda Ottobre et blouse à pois – Garde-robe d’Augustine #24


Décidemment Augustine grandit et ses goûts s’affinent. Il y a quelques semaines, elle m’a montré le dessin technique d’un bermuda Ottobre (numéro été 3/2021) en me disant qu’elle souhaiterait que je lui couse ce modèle. J’avoue avoir été surprise de sa démarche, car d’emblée une fillette de 4 ans ne devrait pas être attirée par un dessin technique en noir et blanc. Cela étant, nous avons plongé ensemble dans mes boîtes à tissu et Augustine a choisi un joli sweat d’été à fond bleu pétrole.

Commençons par le bermuda Ottobre

Après vérification, il s’avère que le modèle faisait tout de même très « sport », voire « garçon ». De plus, il était proposé dans une taille trop grande pour Augustine. J’ai soumis le problème à notre professeur/mercière Marie qui a très vite identifié, dans le même magazine, un short dans la bonne taille qu’il suffisait d’adapter au modèle choisi. En gros, il suffisait d’ajouter les découpes nécessaires à la création des bandes latérales et des poches qui s’y cachent, ainsi que la fausse braguette.

Ci-dessous le modèle souhaité.

Et le modèle qui a été adapté.

Bermuda Ottobre – Choix des tissus

Comme je vous le disais, nous avions d’un commun accord choisi ce joli sweat d’été, aussi nommé French Terry, décoré de motifs d’animaux et de divers végétaux et champignons. Bon, pour tout vous dire, à la réflexion, le dessin et les couleurs me faisaient plus penser à l’automne qu’à l’été. Par conséquent, pour éclaircir l’ensemble, j’ai coupé les bandes latérales dans un bord côte bleu clair qui rappelle – de loin – le décor des arbres du tissu principal.

Pour les poches et fonds de poches, j’ai retrouvé une chute en sweat uni bleu pétrole de même épaisseur qui s’accordait parfaitement avec mon tissu. Et une chute en moins dans ma pile. Comme quoi je fais bien de garder tous ces petits bouts de tissu.

Le modèle est simple à réaliser tout à la surjeteuse, mais il y a tout de même des éléments qui demandent un peu plus de patience et de précision. Il s’agit surtout des poches, pour lesquelles j’ai dû jouer du découd-vite. Je crois que j’aurais dû mieux lire les instructions pour m’éviter certaines déconvenues. Enfin, j’en suis venue à bout.

Deuxième point technique, la réalisation de la – fausse – braguette. En fait, c’en est une vraie, mais comme il y a une ceinture élastiquée, la braguette n’est pas nécessaire. Elle est donc surpiquée de deux coutures horizontales qui la ferment.

Des pois et des froufrous pour une blouse girly

Le bermuda sport avait, selon moi, besoin d’un top fun qui lui donne une touche girly.

J’ai donc feuilleté mes magazines et je suis tombée sur la revue B Trendy printemps/été 2020. Je l’avais acheté car il y avait plusieurs modèles qui me plaisaient, mais je ne l’avais pas encore testée. J’avais notamment repéré la combinaison pilote kaki et le combishort.

La petite blouse que j’ai cousue à Augustine est celle que vous voyez tout en haut à gauche de la page de couverture. Le patron taille bien, les instructions sont un peu sommaires, mais proposées en cinq langues. Bon, cela n’ajoute rien à la substance des explications, mais de toute façon je m’en suis sortie.

La jolie batiste de coton turquoise à pois blancs vient de la boutique du Fil Amant et le petit bouton en nacre était dans mon stock de boutons de récup.

Cette petite blouse à volants présente quelques points techniques qui demandent du temps et de la précision. Je parle notamment de la goutte au dos, ainsi que de la pose des volants, des mancherons et des biais qui assurent la finition de la partie basse de l’emmanchure. Il faut dire que le tissu très fin facilite la chose, car un coton plus épais aurait sans doute créé des surépaisseurs plus difficiles à gérer.

La seule remarque / critique que je ferais est que la blouse est un peu trop droite. Je pense qu’elle aurait été plus jolie si le bas était plus évasé. Cela dit, Augustine est mince et ça passe au niveau des hanches.

Les photos de l’ensemble

Augustine s’est pliée à l’exercice du shooting pour illustrer le blog. Donc je vous montre cela, en mode photos d’intérieur, car il ne faisait pas assez chaud ce jour-là pour sortir en short et sans manches ! Quelle météo de dingue cet été !

Et une dernière pour vous montrer le dessin réalisé chez sa nounou.

Je vous souhaite un beau mois d’août, si possible un peu plus ensoleillé que jusque là.

Fanfreluche

Comments

  1. Elle a du goût cette demoiselle.
    Tu as bien fait de lui coudre cette blouse lumineuse qui s’harmonise parfaitement avec le short.
    Bravo !!!

    1. Merci beaucoup Rosephi. Elle aime bien porter l’ensemble. A l’occasion il faudrait que je lui couse un deuxième haut coordonné. Je pars en chasse d’un autre tissu adapté.

  2. Il est parfait ce petit ensemble et les tissus se raccordent bien. La météo devrait lui permettre de porter prochainement son short en extérieur!! sisi.. J’adore ces shorts avec bandes latérales et c’est vrai que les poches prises à l’intérieur sont galères à combiner. Je préfère les poches à l’italienne, on se prend moins le chou!!

    1. Ah oui, je suis bien d’accord. Les poches italiennes c’est bien. Ce sera pour la prochaine fois. Augustine a commencé à bien utiliser sa nouvelle tenue. Finalement comme le bermuda est un peu long, c’est le genre de vêtement un peu hybride qui colle bien avec cette drôle de météo.

  3. Moi, je préfère la blouse au bermuda, normal, c’est une vraie blouse de fille ! mais je ne trouve pas que le bermuda soit automnal, il est très gai avec ses pointes de orange, et le tout est très harmonieux . qu’est ce que je trouve génial cette petite qui choisi déjà plein de choses, une future couturière, quand on goute au sur mesure ….

    1. Merci pour ton gentil commentaire. Augustine a maintenant l’habitude de faire son choix et le vêtement apparaît comme par magie ! Mais il est vrai qu’elle apprécie et admire le résultat. Enfin, la plupart du temps…

  4. Il est tout mimi ce petit ensemble ! Il va pouvoir bien être utilisé ces prochains jours avec les températures qui remontent. J’aime particulièrement le bermuda et son joli tissu imprimé.

    1. Hihi ! La demoiselle a un peu du mal avec les photos. Soit elle fait des sourires forcés, soit des grimaces. Mais comme je cache son visage, ce n’est pas grave. Par contre, elle a dû voir la façon dont les mannequins se déhanchent. C’est une chipie en ce moment.

    1. Oui. On voit bien mieux les détails et le potentiel sur les dessins techniques. Mais j’aurais cru qu’Augustine serait plutôt attirée par les photos en couleur. En plus elle a trouvé toute seule le magazine et a fait son choix en douce ! C’est une petite chipie !

  5. Très joli petit ensemble. Je partage ton avis sur la blouse qui gagnerait à être évasée dans le bas. Ta petite Augustine est en train de suivre les traces de sa grand mère. Bravo pour ce travail et merci pour ton partage.

    1. Merci pour ton commentaire Anne-Marie. Je récidiverai peut-être avec ce petit haut en l’évasant et en l’allongeant pour en faire une petite robe. Comme l’été touche à sa fin (il faut dire que dans notre région, nous ne l’avons pas réellement vu passer), j’y ajouterai peut-être de petites manches. À voir tout cela… En tout cas, le bermuda a déjà été beaucoup porté.

  6. Mais que c’est mignon cet ensemble, le tissu aux renards est adorable ! Le demoiselle a déjà le coup d’œil pour repérer un modèle sur une fiche technique, une future couturière ?

  7. Le message est parti sans la suite de mon commentaire (je n’ai pas tout compris)
    Les enfants ont des goûts de plus en plus précis et dès le plus jeune âge. Quelle évolution dans ce domaine et tant mieux.
    Le bermuda et le petit haut sont ravissants et lui vont super bien.
    Bonne semaine en perspective.

Leave us a Message