Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des poupettes Vestes - manteaux

Bomber fleuri # 1 – exercice de placement

Je vais bien sûr vous parler de couture et non pas de finances ! Aucun placement foireux et encore moins de taux d’intérêts alléchants, il s’agit ici du projet de bomber fleuri qui est en gestation depuis la sortie mémorable des Serial Piqueuses à Nadelwelt 2017 (nous vous en avions parlé ici).

Fanfreluche et la Prof germanophile ont acheté chacune un magnifique coupon de maille milano colorée. Fanfreluche, à son habitude, a opté pour un tissu discret (humhum) et la Prof a choisi un motif plutôt baroque. Restait à trouver le patron qui allait remporter tous les suffrages. C’est la Prof qui a déniché la perle rare dans un magazine Fait Main qu’elle a tout de suite testé dans un velours vert imprimé léopard. Je n’ai pas de photo à vous montrer – dommage, mais il semble que la « vertitude » (ça n’existe pas ce mot-là) gagne du terrain… (enfin moi je résiste !). En tout cas, son bomber est très joli. Je l’ai essayé et il m’allait parfaitement.

J’ai donc adopté le patron Fait Main et nous avons procédé au fameux « exercice de placement » que je vous annonçais.

Je croyais avoir tout vu en matière de placement lorsque j’ai cousu la robe puzzle, mais là nous avons passé au bas mot deux bonnes heures à trouver la façon de mettre en valeur les splendides motifs du tissu, à créer des symétries et à définir les raccords. Du grand art, étant donné la taille du coupon dont je disposais. Le parcours a été semé d’embuches et croyez-moi, jamais je n’aurais réussi à faire cela toute seule.

Nous voilà en pleine réflexion.

Le devant du bomber met l’accent à la fois sur les grands bouquets de fleurs rouges et roses, et sur la chaîne couleur bronze qui suit le milieu devant (où viendra se placer la fermeture glissière). Les manches raglan ont été coupées dans la bordure rayée ponctuée de rouge et de blanc. J’adore l’effet produit sur les épaules. Et finalement le dos – le plus difficile, car les morceaux restants n’offraient plus trop de possibilités, a été placé tête bêche avec un raccord improbable qui dessine une vague. Il a en plus fallu créer un petit empiècement en haut de la pièce pour réussir à tout caser dans mon coupon. Bon je vous montre cela en photo. Attention, il s’agit du tout premier essayage, les pièces sont bâties, rien n’est repassé etc… C’est juste pour vous montrer les étapes de construction du bomber.

Le bomber fleuri a bien avancé depuis ces étapes préliminaires. Mais ce sera le sujet d’un deuxième article. En attendant, un aperçu avec un montage provisoire aux épingles – sur mon amie Fanfreluche. Ça flasche, n’est-ce-pas ?

A bientôt pour la suite de cette aventure-là.

Edito

Je vous propose une mise à jour parce que dans l’intervalle, la Prof a gentiment apporté son bomber léopard et Falbala a fait des photos.

Grosses bises et bonne soirée.

Fanfreluche

14 Comment

    1. Haute couture ? Alors là tu me flattes . Non non ça reste de la couture en amateur. Mais le tissu fait beaucoup d’effet et le savoir-faire de notre prof est très précieux. Merci Lilysews.

    1. Merci Hermine. J’espère effectivement que le projet sera réussi dans son ensemble. En tout cas j’y travaille ! C’est un peu vitesse escargot mais mieux vaut assurer.

    1. Merci Michèle. Pour l’instant cela se passe bien. Mais je prends mon temps. Ce soir opération incrustation de la ceinture en bord côte. La Prof m’a montré cette étape de précision.

  1. Il va être superbe!! Et en plus avec le bord côte rouge et la fermeture éclair bien pétant!!!
    J’ai beaucoup aimé la « vertitude ».. oh oui le tissu du « bomber toile » de la Prof est splendide, je regrette de ne pas en avoir pris pour moi quand elle l’a acheté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *