Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des loustics Les petits loustics

Collection d’automne – Garde-robe d’Augustine #10

La collection d’automne que je vais vous montrer aujourd’hui est la première tranche de la nouvelle garde-robe d’Augustine. Sa maman avait, il y a quelque temps, fait un tri des vêtements trop petits pour la princesse et trop légers pour la saison à venir. Elle sait que je suis toujours à l’affût de nouveaux projets à réaliser pour la petite, aussi m’a-t-elle informée qu’il faudrait compléter sa garde-robe par quelques pantalons ou leggings confortables et un peu chauds pour l’automne.

Chouette ! J’avais quelques coupons de jersey qui feraient bien l’affaire pour coudre des leggings ou des tee-shirts, en revanche, la maille sweat était bien plus rare. Quoique… Falbala m’avait cédé quelques chutes de sweat ET du jersey. Je ne vous en dirai pas plus, mais je devine que vous les reconnaîtrez en voyant les photos qui suivent.

Vous constaterez aussi que Oma Fanfreluche une fois lancée, ne peut pas s’arrêter à quelques malheureux leggings !

Collection d’automne – les leggings

J’ai réalisé les leggings d’après le patron du legging Calin de Super Bison (patron gratuit), qui est téléchargeable sur leur site de la taille 2 à 12 ans ! C’était la première fois que je testais ce patron et j’en suis extrêmement satisfaite. Pour Augustine, j’ai choisi la taille la plus petite, donc le 2 ans, pour une fillette de 19 mois. Ce modèle taille parfaitement. Après un premier test, j’ai tout de suite renouvelé l’expérience.

Aurez-vous identifié le coupon offert par Falbala ? Voici donc les deux premières réalisations et il y en aura d’autres, c’est sûr, car ce legging est très facile à coudre.

Collection d’automne – le tee-shirt

Après cette première livraison, le papa d’Augustine a exprimé le souhait de changer un peu le code couleur de la collection d’automne. Hum, hum… comme dirait M. Fanfreluche, les « clients gratuits » deviennent de plus en plus exigeants !

OK. J’avais de toute façon envisagé de confectionner des tee-shirts coordonnés et j’ai donc cousu un haut bleu marine uni, avec une encolure boutonnée sur les deux épaules. Pour rehausser cette couleur un peu foncée, j’ai ajouté des boutons pression nacrés et surpiqué l’encolure et les ourlets des manches avec un fil mousse lurex. Le patron est inspiré de celui de la tunique à basque Fait Main que vous avez pu voir ici. J’ai simplement supprimé la basque et prolongé tout droit la couture des côtés, ainsi que celle des manches, pour avoir des manches longues.

Les photos ont été faites au gré de la disponibilité d’Augustine et de sa volonté de poser. J’essayerai d’en ajouter d’autres où on voit mieux les détails des pattes de boutonnage et des boutons, ainsi que la surpiqûre.

Edito – les photos de détail

Collection d’automne – les vestes

Pour finir, je voudrais vous montrer deux petites vestes que j’ai réalisées d’après le patron Burda n° 131 du 05/2018, taille 3 ans (stature 98).

Le bomber

Voici tout d’abord le joli bomber, avec lequel je me suis vraiment fait plaisir, car il a tout d’un grand : des poches prises dans la couture latérale, un col, une ceinture et des bracelets de manche en bord côte noir. Et surtout, une magnifique fermeture glissière en métal, toute brillante. Augustine l’a adopté tout de suite. Les poches ont été rapidement utilisées pour stocker cailloux et autres marrons glânés en cours de promenade.

Je pense que là, j’ai vraiment renouvelé le fameux code couleur de la collection d’automne. Reconnaissez-vous la patte de Falbala ?

La veste « girly »

Le patron de ce bomber m’a inspiré une deuxième version, beaucoup plus girly. En effet, il ne faudrait pas qu’Augustine se transforme en garçon manqué.

Pour cette veste, j’ai choisi une finition résolument plus « couture ». Tout est parti d’une trouvaille lors des Puces des Couturières, le mois dernier à Lingolsheim, où les Serial Piqueuses, la Prof et C., une copine couturière, ont tenu un stand pour tenter de faire un peu de place dans leur stock.

Une autre exposante proposait des boutons anciens et j’ai craqué pour 4 boutons roses tout brillants. Ces boutons allaient parfaitement avec mon coupon de sweat rose chiné (encore du rose !) et avec le galon à pompons blanc cassé acheté à la Mercerie du Bain aux Plantes, il y a quelque temps déjà.

La forme de la veste est légèrement différente que celle du bomber car, au-lieu de faire une coupe droite, je l’ai légèrement évasée en traçant, à partir de l’emmanchure, une ligne un peu courbe au perroquet. Ensuite, j’ai fait deux tentatives de décoration avec le galon: tout d’abord façon découpe princesse.

 

Finalement, je n’ai pas retenu cette version, car en dépit du fait que j’ai bien tout placé en symétrie, le galon semble asymétrique, en raison de la croisure de la veste.

Après discussion avec Falbala, je suis partie sur un positionnement plus classique, c’est-à-dire que j’ai cousu le galon à l’encolure et à l’ourlet du bas.

Par ailleurs, nous avons conclu qu’il valait mieux ne pas tenter de faire des boutonnières dans ce sweat un peu mou et extensible, d’autant que les boutons sont grands et qu’il aurait fallu faire des boutonnières assez longues. J’ai donc cousu les boutons en trompe l’oeil et posé des pressions en-dessous. Et comme pour le bomber, j’ai posé des poches dans la couture latérale.

Fin de la première collection d’automne

C’était aujourd’hui la première tranche de la collection. J’espère que ces quelques cousettes vous auront plu. En tout cas, d’autres projets sont en gestation et je vous raconterai cela dans un prochain article.

Voici quelques dernières photos de notre petite fée (il paraît que la combinaison de motifs est très tendance – haha – un peu too much quand même!). Il paraît qu’elle ne veut plus quitter son nouveau bomber. Elle l’adore car elle peut ouvrir le zip et l’enlever toute seule.

Edito

J’ai aussi une petite photo de la veste rose portée. Je constate que l’encolure est un peu trop large. Etrange, d’autant que j’ai utilisé le même patron que pour le bomber. Il est vrai que je n’ai pas ajouté de col. L’ajout d’une bande d’encolure pourrait améliorer les choses.

Excellent week-end à tous.

Oma Fanfreluche

24 Comment

  1. Pas facile de faire poser des petits ! J’en sais quelque chose. J’adore le bomber et je le verrai bien sur moi avec quelques tailles de plus !
    Je ne sais pas coudre pour des petits. Dommage !
    Bises et bon weekend

    1. Bonjour Armelle. Je suppose qu’Augustine sera plus coopérative en grandissant. En attendant je m’amuse à lui inventer des tenues qui soient confortables et pratiques. Le bomber est un projet assez facile, aussi pour les adultes. Je pense que tu pourrais adapter ton gilet Monceau pour le transformer en bomber. Il suffirait d’y ajouter un petit col et une ceinture en bord côte.

  2. Jolie Augustine déjà influencée par les camouflages ….. tu as cousu une belle garde-robe à la demoiselle, bravo pour les vestes, j’aime bien les 2 styles et rhoooo pour les cailloux, notre miss ‘ »noooon », nouveau mot du moment, fait pareil, et les leggings sont toujours bien utiles.
    J’ai trié aussi mon sac de chutes jersey et sweat, et je ne tarderai pas de poster ….. je vais tout de même jeter un oeil chez Super Bison …..
    Bises et bon week end

    1. Oui je te recommande ce patron de legging. Il est réalisé en deux temps trois mouvements. Tu m’as fait rire avec ta miss nooon. Augustine aussi a maintenant des idées bien arrêtées. Il faut parfois vraiment insister pour la convaincre.

  3. Que des jolies choses avec des chutes en plus, nickel !!!
    & sinon, faut profiter des mini cousettes parce qu’après les miss ont des exigences (pas de rose, pas d’imprimé, pas de kibrille, etc etc ..)

    1. Ah oui ! ça j’en suis bien consciente. Quand j’ai montré à Augustine le tee-shirt bleu marine, elle a détourné la tête. Il semble qu’elle développe déjà des préférences. Par contre, le bomber graou, ça marche!

  4. C’est une garde robe bien sympa que tu as cousue pour la mignonne. Quand tu commences, tu ne t’arrêtes plus… J’aime beaucoup le bomber qui va superbement bien à Augustine. J’aime bien aussi le gilet rose, mais effectivement, au porter, on se rend compte que l’encolure est un peu trop dégagée. Bravo pour tout ce travail.

    1. Merci beaucoup Anne Marie.
      Zut, zut, je pensais créer un col ou une bande d’encolure pour la veste rose, mais je viens de vérifier et je n’ai plus de chutes de tissu. Peut-être que je trouverai une idée lumineuse lors du Marché des Hollandais, ce dimanche. Je pourrais coudre un snood ou un grand col boutonné asymétrique ?

  5. Une garde-robe digne des plus grands!!! Le bomber est trop choupi!!!
    Augustine a bien de la chance de pouvoir porter des pièces uniques… cousues avec amour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *