Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des poupettes Jupes

Jupe blanche volantée

Je vous avais promis des jupes d’été et la jupe blanche volantée que je vous montre aujourd’hui est la première de la série. Pour frapper les esprits et pour me motiver aussi, j’ai commencé par une jupe un peu originale tirée du magazine Burda Style 11/2016, modèle n° 102.

Ce modèle est à l’origine prévu pour être réalisé en drap de laine, mais j’ai choisi d’en coudre une version plus estivale.

Double défi

L’idée de la mini jupe ornée d’un volant taillé en rond m’a paru vraiment intéressante. C’est une forme de jupe que je n’ai jamais portée et encore moins cousue. J’avais quelques doutes quant à la compatibilité de ce modèle avec ma morphologie. Mais voilà, il faut tenter et c’est – presque – sans scrupules que j’ai coupé dans un coupon acheté tout récemment au marché des Hollandais.

Double défi relevé : innovation au niveau du modèle et passage à l’acte rapide.  Ce joli tissu blanc n’aura pas eu le temps de moisir dans les strates de mon stock.

Un mot au sujet du tissu

Il s’agit d’un tissu synthétique structuré, bien solide et joli sur les deux faces. Il avait donc les caractéristiques idéales pour la réalisation d’une jupe blanche volantée, cette fois peu susceptible de se déformer au niveau du « bas du dos ». Je l’ai quand même doublée, car la matière, bien que solide et ferme, laissait deviner le dessin des sous-vêtements.

une vue du « bas du dos »

Quelques détails techniques

J’ai été surprise par le fait que les crans des volants devant ne correspondaient pas aux crans des deux parties devant de la jupe. Il a donc fallu jouer avec les marges de couture que j’avais, heureusement, prévues larges. Bon, on ne s’aperçoit de rien sur la jupe finie, mais j’ai corrigé sur le patron au cas où j’aurais l’idée d’en faire une version hivernale.

Dans le haut de la jupe, il n’y a ni ceinture, ni parementure. J’ai fait à l’économie, donc j’ai simplement doublé et surpiqué. On le voit sur la deuxième photo ci-dessous.

Le bas du volant est fini par un roulotté fait à la surjeteuse, ce qui donne une finition propre et rapide.

La séance photo

Et voici le produit fini. Comme d’habitude Falbala m’a kidnappée pour une séance photo dans un coin fleuri du patio.

Falbala m’a dit : « Tu veux que je t’allonge ? » J’ai dit oui, bien sûr !

Mais non ! Ce n’est pas ce que vous pensez ! Elle m’a juste prise en photo en contre-plongée. Vous avez vu comme je suis grande ?

Pour la suite, les projets couture vont devoir attendre un peu, car Fanfreluche et Monsieur vont traverser l’Atlantique et faire un petit tour dans le Nouveau Monde.

Je vous raconterai ça au retour. Vous n’y échapperez pas.

En attendant, je vous embrasse et je vous dis à bientôt.

Fanfreluche

9 Comment

  1. Te voilà bien équipée pour aller affronter le nouveau monde. C’est une bonne idée ce tissu pour ce patron: le résultat est très sympa.
    Je fais ma curieuses: C’est où le voyage exactement ?

    1. Coucou Lilysews. Nous faisons un tour dans l’est canadien. Ce n’est pas la première fois que nous y allons mais cette fois-ci c’est un voyage organisé et du coup c’est détente complète pour moi. Ce week-end je fais mes valises. Bises.

  2. Elle est juste grave cette jupe, j’aime la texture du tissu, la forme enveloppante du bassin et la légèreté des volants sur les jambes. Tu es canon dans cette tenue et prête à affronter le nouveau monde, mais attention au grizzly …… bon week end

  3. J’adore cette jupe, ce large volant ajoute un plus indéniable! Et le tissu est vraiment superbe, dommage que ce soit du synthétique… Comme tu sais j’adore le blanc l’été donc cette jupe a tout pour me plaire.. oui oui je sais j’ai un (vieux) projet de jupe blanche… j’ai retrouvé le tissu ce week-end!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *