Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des poupettes Jupes

La jupe paréo

IMG_20160706_190820185_HDR

La jupe paréo est un exercice de style qui a mis du temps à prendre forme. L’histoire a commencé par l’achat coup de cœur d’un voile de coton très coloré sur le site de Butinette, il y a plus d’un an de cela. Aussitôt livrée, la Serial Piqueuse a visualisé une jupe paréo longue à porter à la plage ou au bord de la piscine en sirotant un cocktail (LE cliché quoi !). L’idée est venue vite, mais la réalisation a pris bien plus de temps. Elle en a siroté des cocktails depuis lors (pas au bord de la piscine – on s’est contenté d’apéros apéritifs (:-) à la maison), mais la jupe paréo restait en gestation.

Pourquoi un exercice de style me direz-vous ? Eh bien parce que c’est la première fois que nous avons travaillé sans filet et sans patron. Nous avons utilisé la technique du moulage, d’abord sur une collègue mannequin, puis sur la Serial Piqueuse en personne. A grand renfort d’épingles, de plis et de drapés, reportés ensuite sur le papier par la Prof artiste à ses heures, cette jupe paréo a vu le jour. Elle a été beaucoup peaufinée, voire repensée en dernière minute (avec une modification du drapé et l’ajout d’une finition en biais rouge corail taillée dans le tissu de la doublure), mais la voilà enfin terminée ! L’été et les vacances peuvent arriver.

Je vous présente les photos sans bronzage (la Serial Piqueuse n’est jamais bronzée de toute façon). Avec un haut de maillot ce serait plus couleur locale. A défaut, la Serial Piqueuse a choisi de réaliser un petit top assorti dans le reste du voile de coton corail qui a servi de doublure à la jupe paréo.

C’est Monsieur qui a fait les photos, un soir un peu « à l’arrache » sur la terrasse. Ce n’est pas si mal après tout !

Voici le petit hot !! euh… pardon – le petit haut plus en détail. Il s’agit du modèle 4A tiré du Burda Couture Facile printemps/été 2015. La Serial Piqueuse s’est une fois de plus frottée au décolleté en V. Une vraie galère une fois encore, mais ce n’est pas grave. D’abord c’est dans le dos (donc la Piqueuse ne le voit pas) et ensuite, les rubans qui servent à stabiliser le décolleté sont suffisamment longs pour faire diversion. Bon. Il faudra vraiment faire quelque chose pour améliorer la technique à ce niveau-là. On y reviendra donc. Si vous avez des idées sur une façon – quasi – infaillible de faire une belle encolure en V, nous sommes preneuses. Ah j’oubliais ! Merci beaucoup à la Prof aux ressources inépuisables qui nous a cédé une longueur de dentelle assortie pour faire une jolie finition au bas du petit top.

Et cette fois-ci c’est bien parti pour les cocktails au bord de la piscine.

Fotolia_30075887_XS[1]

Je vous embrasse.

Fanfreluche

4 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *