La nappe aux hortensias

Quand Falbala présente des tutos, Fanfreluche se doit de les tester, bien sûr ! (en fait, Fanfreluche n’y comprend rien – ne le dites pas à Falbala – mais elle les suit à la lettre et ça fonctionne).

Voici donc quelques photos de la nappe aux hortensias, élargie de bandes de chintz vert. Ces jolis hortensias avaient déjà servi à réaliser une autre nappe beaucoup plus simple – un rectangle et un biais, un point c’est tout (à voir ici). Il restait pas mal de tissu, mais pas assez pour coudre une nappe qui s’adapte à la grande table carrée (140 / 140) de la Pitchoune du Doubs. La nappe a donc été construite à partir d’une large bande de tissu fleuri (115 cm x 201 cm) et de deux bandes vertes de part et d’autre (43 cm x 201 cm).

Les bandes sont réunies par une surpiqûre très près du bord, ce qui les maintient bien en place. Le tout aurait bien sûr été plus joli si je l’avais repassé avant de vous le montrer, mais j’étais tellement fière d’avoir réussi à piquer droit, que j’ai fait la photo tout de suite.

jonction des bandes

La finition est constituée d’un cadre double en chintz vert, réalisé en suivant le fabuleux tuto de Falbala, que vous trouverez ici. Suivant les calculs qu’il propose, le cadre est composé de 4 bandes aux dimensions suivantes:

201 cm + 12 cm x 12 cm

Le cadre double se fixe sur la nappe suivant le même principe qu’un biais replié. Ci-dessous, une photo de détail d’un angle à 45°. Ici, vous voyez l’envers de la nappe, avant couture finale (tout à la main), c’est pourquoi il reste quelques épingles.

angle à 45°

Et voici le produit en cours de finition, d’abord sur la table de ma Serial Piqueuse. Et enfin, en situation, sur la fameuse table carrée.

Plutôt réussi, vous ne trouvez pas ?

 

 

Leave us a Message