Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Accessoires Couture des poupettes Sacs Tutoriel

Le cabas millésimé et son tutoriel

Pour l’anniversaire de notre Caffy, nous sommes parties sur des classiques avec comme point de départ le tablier dit « Ikéa ».. après avoir erré sur la toile à la recherche d’un tissu sympa et qui lui plairait, nous avons fini par nous rabattre chez Toto où nous avons dégoté un tissu avec des étiquettes de vin, parfait pour notre Caffy.. Vu la largeur du tissu, j’en ai hérité d’une partie avec l’idée d’en faire un cabas, ou un sac de sport pour compléter le tablier à réaliser par Fanfreluche.

Dimensions bidouillées après examen de mes différents sacs et cabas : 2 panneaux de 55 cm X 50 cm (sans marge de couture) pour le tissu millésimé, la même chose pour le tissu de doublure à pois et 3 m. de sangle noire.

Le montage n’est pas difficile mais demande un peu de temps et de soins.. Il faut commencer par assembler les deux panneaux avec juste la piqûre du bas, ensuite mettre à plat les deux panneaux et poser la sangle en veillant à la centrer et à la piquer droit.. mmm… en marchant vite et avec beaucoup de courses dans le sac, on ne verra pas trop les défauts.

Ensuite on replie les deux panneaux endroit sur endroit, on fait les piqûres des côtés et on trace des angles en bas pour créer le fond du sac. Il faut faire superposer chaque couture latérale avec celle du fond de manière à former un angle (dont les dimensions dépendent de la taille que l’on souhaite donner au fond). Ici j’ai tracé à 6 cm, perpendiculairement à la ligne de couture latérale (après un premier essai non concluant à 10 cm dont on voit le tracé en rouge sur la photo). On pique sur le tracé et on coupe l’excédent de tissu. Et ne pas hésiter à regarder sur l’endroit pour que les deux coutures (du côté et du fond) soient bien alignées sinon le décalage se verra sur l’endroit.

Pour arriver plus facilement à faire ces angles, on peut également tracer un carré sur le bas de chaque côté (6 cm dans notre exemple) et tracer la diagonale. La diagonale est alors le repère pour plier le tissu et former l’angle (voir la photo pour la doublure).

Pour donner un peu plus de tenue et de volume, j’ai surpiqué à 5 mm du bord les côtés ainsi formés par la couture d’angle. Dans ce cas, il faut en tenir compte pour les dimensions de la doublure en réajustant les coutures latérales de la doublure pour que les dimensions soient identiques à celle du sac.

Pour la doublure, on fait les piqûres latérales des deux panneaux (endroit contre endroit) et celle du fond. Ensuite même opération pour les angles du bas (pour former le fond):

Il ne reste plus qu’à assembler le sac et sa doublure, la seule difficulté étant de ne pas se mélanger les pinceaux question endroit et envers…. Il y a deux méthodes, une simple et une plus compliquée, la plus compliquée étant bien entendu la plus « propre ». Méthode simple: on marque au fer les ourlets du haut pour chaque pièce. On glisse la doublure à l’intérieur du sac (l’envers de la doublure est contre l’envers du sac), on épingle le tout soigneusement et on surpique. Méthode plus compliquée: on met la doublure à l’envers, on glisse le sac dans la doublure (l’endroit du sac est contre l’endroit de la doublure), on n’oublie pas de rentrer à l’intérieur du sac les sangles, on pique en laissant une ouverture d’au moins 10 cm pour retourner l’ensemble. Une fois retourné, on surpique le bord à 5 mm.

Falbala

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *