Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des loustics Les petits loustics Pantalons - shorts

Le pantalon Avana chez Ikatee – Garde-robe d’Augustine #19

Quand j’ai découvert le pantalon Avana sous forme de short chez Zélie Décousue, j’ai pensé tout de suite que je pourrais le réaliser dans le même velours milleraies qui m’avait servi pour la tunique cache-cœur que je vous ai montrée ici. Et ainsi, je pensais réaliser une tenue coordonnée. Aussitôt vu, aussitôt commandé, en version patron pochette.

Maintenant, puisqu’on parle de patrons pochette, permettez moi une petite digression, pour examiner les avantages des patrons pochette par rapport aux patrons pdf.

Donc, ne vous y trompez pas, il s’agit de mon point de vue purement personnel et qui n’engage que moi. En effet, je déteste coller les feuilles des patrons pdf. D’abord, le ruban adhésif et moi on n’est pas du tout ami (ça colle toujours de travers, ça fait des plis, ça se colle à l’envers sur mes doigts, etc…) et ensuite, une fois collés, les patrons pdf deviennent d’immenses feuilles de papier bien raides, impossibles à plier proprement et à stocker correctement. Ensuite, avec les patrons pochette on obtient un joli livret d’explications avec des images et tout et tout. Oui, je sais bien qu’il y a des ebooks avec les patrons pdf, mais ça signifie qu’il faut avoir une place pour poser l’ordinateur ouvert sur la table de travail ou alors le smartphone qu’il faut sans cesse rallumer pour suivre les différentes étapes de fabrication.

Bref, vous l’aurez compris, je préfère les patrons pochette.

Mais revenons au pantalon Avana. Après le premier coup de cœur, il est resté en attente, car dans un premier temps, il y a eu une erreur de livraison. Ikatee a finalement rectifié le tir en me permettant, en plus, de garder le patron envoyé par erreur. C’est un geste commercial correct, bien que le patron en question ne me branche pas plus que ça…

Pantalon Avana, le projet

D’emblée, j’ai craqué pour la version 2 du pantalon Avana, celle qui comporte des poches italiennes à angle droit. Ces poches lui donnent au faux air de pantalon à pont. En plus, quand on y ajoute deux rangées de boutons, l’effet est bluffant.

Ikatee Pantalon Avana

J’ai donc choisi de réaliser le pantalon sans bretelles, avec une ceinture à élastique réglable. La seule difficulté technique que je voyais était la réalisation d’un bel angle au niveau des poches, mais cela n’a posé aucun problème. Pour éviter tout risque de trou ou d’effilochage, j’ai posé un petit morceau d’entoilage thermocollant léger au niveau de l’angle sur l’envers du pantalon et du sac de poche. J’ai cousu endroit contre endroit le sac de poche sur l’ouverture de poche, puis j’ai cranté jusqu’à la couture dans l’angle et retourné la poche. Tout s’est très bien positionné. J’ai surpiqué pour maintenir la poche en place. A ce niveau, une spéciale dédicace pour le velours milleraies de Tissus Papi, que j’avais déjà utilisé pour la tunique d’Augustine. Il est souple et facile à travailler.

un petit reste de cotonnade pour le sac de poche – ah on voit la couture des boutons !
La question de la boutonnière

La seule difficulté que j’ai rencontrée c’est la réalisation des deux boutonnières à l’intérieur de la ceinture. Ce sont des ouvertures qui permettent d’insérer l’élastique qui sert à régler la largeur de la taille du pantalon. Eh bien, je ne sais pas si c’est la différence de texture entre les deux faces du tissu (l’une entoilée, comme l’indique le patron et l’autre le velours), mais je n’ai pas réussi à obtenir une boutonnière régulière. En fait, c’était la première fois que je cousais une boutonnière avec ma nouvelle machine à coudre. Alors je ne sais pas si j’ai fait un mauvais choix de boutonnière, ou si c’est effectivement lié au tissu, mais j’ai fini par bricoler des boutonnières avec un point de bourdon. Du coup, elles sont bien moches, mais heureusement c’est à l’intérieur de la ceinture et ça ne se voit pas.

boutonnières et élastique réglable
Les finitions

Les finitions sont minimes. Je n’ai pas cousu d’ourlet, car je pense que le bas du pantalon sera retroussé pour s’ajuster à la taille de la petite Miss.

Ensuite il m’a suffi de choisir des boutons et de les coudre pour donner au pantalon Avana son petit air « marin ». J’ai fouillé dans mon stock et j’avais effectivement quelques boutons dorés qui aurait fait un effet génial. Mais malheureusement ils étaient tous dépareillés et pas de la même taille. J’ai donc préféré coudre ces boutons en bois ou peut-être en bambou (?) décorés de petits bouquets de fleurs.

Et voici le produit fini. J’espère qu’il plaira à Augustine.

Ikatee Pantalon Avana

J’attendais avec impatience l’essayage pour savoir si je pouvais intégrer le patron du pantalon Avana dans ma bibliothèque de patrons préférés pour Augustine.

Alors, alors, le résultat est plutôt mitigé. Le pantalon est clairement trop grand, ce qui n’aide pas à juger. En plus, Augustine était en mode taquin et n’a pas accepté de faire des photos très parlantes… Mais voilà, je vous montre quand même.

Il semble que cela baille pas mal au niveau des poches. Bref, il faudra que je vois cela en personne sur la demoiselle un peu plus calme, pour savoir s’il y a quelque chose à faire pour ajuster. Peut-être fermer les poches ? Mais Augustine serait déçue, car elle aime les poches. Enfin voilà, un projet mi-figue, mi-raisin.

Edito

Hello, hello ! Des nouvelles du pantalon Avana après passage à la moulinette. En fait, pas grand chose à faire, à part resserrer un peu la ceinture et raccourcir le pantalon. Du coup il tombe mieux et Augustine accepte même de le porter. La preuve en photo.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Fanfreluche

10 Comment

  1. Le pantalon est adorable mais juste un peu trop grand. Vu que c’est un tissu un peu léger il sera sûrement plus adapté au retour de la belle saison… mmmmm. . C’est quand l’été ! ! Pour ce qui est des poches personnellement je les aurais fermées mais Augustine va ronchonner…

    1. Eh oui, on ne peut pas gagner à tous les coups. Je pense que je vais continuer à coudre des caleçons, leggings et joggings. Au moins c’est confortable et ça s’adapte bien aux galipettes enfantines.

    1. Merci Rosephi. Je l’espère en tout cas. Mais j’ai l’impression qu’il y a aussi un problème au niveau de la partie de la ceinture où se glisse l’élastique réglable. L’élastique est très raide et ne doit pas être très confortable. A voir si je peux arranger cela un peu.

  2. Dommage qu’il soit trop grand mais il y aura toujours un moment où il sera à la bonne taille, c’est ce qui est bien avec les enfants 😉
    En tout cas, il est très joli et j’aime beaucoup le sac de poche, parfaitement coordonné : trop classe !

  3. Je suis comme toi, je préfère les patrons pochettes, mais j’achète de plus en plus de PDF question budget …. surtout quand il faut ajouter les frais d’envoi, ça devient carrément trop .
    Bon, pour les enfants, quand c’est à la bonne taille, c’est que ça va bientôt être trop petit…. Et elle a l’air si heureuse d’avoir des poches cette petite, au moins c’est adopté .

  4. Merci Isabelle. Oui, les poches, elle aime et les boutons aussi. Mais je crois qu’il faut que je bricole un truc au niveau de l’intérieur de la ceinture devant, pour éviter que l’élastique réglable la gratte. Cet élastique est vraiment très raide et je pense que s’il se trouve contre la peau, ça doit être fort désagréable.

  5. Moi non plus, je n’aime pas les patrons PDF. Je préfère décalquer. Pour en revenir au pantalon d’Augustine, je le trouve très sympa, j’aime beaucoup la couleur. Le petit problème de taille sera réglé prochainement, quand elle aura un peu grandi. Bravo, Super Mamie.

    1. Merci beaucoup Anne-Marie. Ah je suis ravie de trouver une autre adepte du décalage ! Bon j’espère que je finirai par trouver une solution pour ce pantalon. Soit le bricoler au niveau de la ceinture, soit attendre un peu qu’Augustine se remplume…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *