Le tee shirt bleu de Monsieur

Cela faisait bien longtemps que je n’avais plus rien cousu pour Monsieur Fanfreluche. La couture homme n’est pas mon terrain de prédilection, mais alors que nous allions partir en Grèce pour des vacances familiales, j’ai voulu faire un geste. Alors, il est vrai que j’avais peu de temps avant le départ, aussi il m’a semblé que le projet le plus simple et le plus rapide était une fois de plus la réalisation d’un tee shirt. Après le tee shirt rouge (voir ici), voici donc le tee shirt bleu. Il fallait bien ça pour rappeler les couleurs de la Grèce.

Et, même si ce projet n’est pas ce qu’il y a de plus original, il me permet de participer au défi « je couds (ou je tricote) pour un homme » que nous lance régulièrement Nabel.

Le tee shirt bleu – le patron maison

Comme pour le précédent tee shirt, j’ai utilisé le patron maison que j’avais dessiné à partir d’un tee shirt du commerce qui va bien à Monsieur. Toutefois, il me semblait que le jersey choisi cette fois-ci avait un peu moins d’élasticité que le premier jersey utilisé et en plus j’avais l’impression qu’il avait tendance à « coller » sur le corps. J’ai donc ajouté au total 4 cm d’aisance sur les côtés, c’est-à-dire que j’ai élargi progressivement en commençant à la base de l’emmanchure.  Du coup, le tee shirt tombe parfaitement.

L’encolure

Je n’ai fait aucune autre modification, si ce n’est au niveau de l’encolure. En effet, Monsieur avait exprimé le souhait d’avoir une encolure en V – dixit « pour changer un peu, enfin si c’était possible ».  Bien sûr, j’ai accédé à cette demande, parce que tant qu’à faire, autant répondre aux souhaits spécifiques et faire plaisir jusqu’au bout. Pour ne pas risquer de couper une encolure trop grande, j’ai pris comme modèle un vieux tee shirt blanc du commerce. En effet, je trouve qu’il faut vraiment faire attention à la dimension de l’encolure des tee shirts homme. Lorsque l’encolure est trop grande, cela féminise le vêtement.

Les encolures en V sont quand même ma bête noire. J’ai lutté et bidouillé pour les coudre, que ce soit en jersey ou en chaîne et trame (à voir ici et ). Puis j’ai progressé et j’en ai réussi certaines (à voir encore ici et ).

Cette fois-ci j’ai décidé de faire au plus simple (je vous ai déjà dit que j’avais peu de temps ?) et de copier la méthode utilisée sur les tee shirts du commerce.

Aïe, j’ai vu trop tard que la couture se défait juste à la pointe. Entre temps j’ai consolidé tout ça.

Voilà comment j’ai fait :

  1. Tout d’abord, j’ai posé un carré d’entoilage thermocollant léger sur l’envers du devant, au niveau de la pointe.
  2. Puis, j’ai tracé la ligne de couture de part et d’autre du V et à l’intersection exacte des deux lignes j’ai cranté jusqu’à 1 ou 2 mm de l’intersection.
  3. Ensuite, j’ai posé la bande d’encolure en l’étirant légèrement et en « ouvrant » suffisamment le cran du V, de sorte que l’encolure ressemble davantage à un arrondi. J’ai cousu le tout à la surjeteuse.
  4. La dernière étape consiste à créer une petite pince sur l’envers de la bande d’encolure, au niveau de la pointe et de la coudre au point droit à la machine à coudre. Et voilà, c’est terminé.

Les finitions du tee shirt bleu

Le jersey bleu à rayures était un peu simple. Il fallait bien ajouter une petite déco supplémentaire. J’ai donc fouillé dans mes chutes et j’ai retrouvé un reste de popeline utilisé pour coudre une petite robe à Augustine l’année dernière. Si vous voulez la voir, c’est ici. Ce bleu s’accordait avec le jersey et les « tournicotis » contrastaient avec les rayures du jersey. Bref, ça me plaisait et à Monsieur Fanfreluche aussi. J’ai donc réalisé une petite poche vraiment « à l’arrache ». Ne regardez pas les finitions, parce que c’est honteux.

Pour finir, j’ai voulu ajouter une bande de propreté à l’intérieur de l’encolure. Pour ce faire j’ai coupé une bande de biais, toujours dans la popeline aux tournicotis. Je l’ai cousue à cheval sur la marge de couture, puis j’ai surpiqué d’une couture d’épaule à l’autre. Voilà qui fait une jolie propreté qui donne un effet presque professionnel.

Il me reste encore quelques coupons de jersey typés « masculin », que je pense utiliser prochainement. Mais j’envisage plutôt de coudre des tee shirts à manches longues. Eh oui, il faut déjà prévoir l’entre-saison. Un jour peut-être je me lancerai dans un projet plus ambitieux. Je suis toujours très admirative quand je vois ce que réalisent les autres participantes au défi de Nabel. Les bermudas, pantalons et chemises pour homme me paraissent encore un challenge insurmontable. Pourtant, j’adorerais surtout apprendre à coudre des chemises pour homme. Du coup j’en réaliserais dans des tissus plus originaux que les sempiternels carreaux, rayures et autres motifs super classiques.

Alors, je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures et n’oubliez pas d’aller voir les réalisations des autres défieuses !

Fanfreluche

Comments

  1. Bravo pour ce tish ! L’encolure V est très réussie (mais qu’est ce que vous avez à me narguer cette fois-ci avec vos encolures V ??? J’en ai envie mais j’ai peur …)
    Et bravo pour la jolie finition de la bande de propreté. J’avoue que j’ai toujours la flemme …

    1. Merci Nabel. Franchement quand je vois les projets complexes que tu réalises pour les hommes de la maison, j’ai du mal à croire que tu galères avec l’encolure en V. La méthode que j’ai choisie cette fois-ci était la plus facile. « Finger in the nose ! » Et pourtant moi j’ai maintes fois ramé. Bises.

  2. A cette encolure V , c’est fou comme cela peut être compliqué pour bien la réussir. Ta méthode a l’air de bien fonctionner puisque celle ci est parfaite. Ton homme a eu droit à un bien beau tee shirt rayé .

    1. Soit j’ai compris, soit j’ai eu de la chance. En tout cas, comme tu dis, cette fois-ci l’encolure est réussie, même si certaines pourraient dire qu’elle n’est pas faite dans les règles de l’art. Tant pis, Monsieur était content et moi aussi pour le coup.

    1. Merci Sonietchka. Mais oui, lance toi. Personnellement, j’ai fait cela un peu en dernière minute, peut-être avec une certaine dose d’inconscience. Apparemment ça a fonctionné. De toute façon, les tshirts industriels sont finis comme ça pour la plupart.

  3. Joli tee shirt estival…Tu n’es pas la seule à galérer pour les encolures, c’est exceptionnel que je les réussisses du 1er coup!

    1. Merci Jalyla. C’est étrange que les encolures en V soient si difficiles à réussir. Je n’ai en général aucun problème avec les encolures arrondies ou bateau. As-tu déjà essayé les encolures carrées ? C’est sûrement encore plus difficile, parce que du coup il y a carrément deux angles à poser ! Bon, chaque chose en son temps.

    1. Merci Flo. Mais oui, pas peur du tout. J’avoue que je me suis lancée un peu au culot en regardant comment sont faites les encolures en mode industriel. Alors, soit j’ai eu la chance du débutant, soit c’est effectivement bien plus facile. L’avenir nous le dira, car je vais réessayer.

  4. Bravo, jolie encolure ! Moi, j’ose pas le V.
    Et monsieur a un superbe tiche, avec une poche contrastée magnifique !!!
    /* l’idée de cette poche est géniale ! */

    1. Merci Ysa. Allons, allons ! Faut y aller. Regarde ce n’est pas compliqué finalement. Je crois que le plus important c’est d’entoiler (pour éviter les trous), de bien dessiner l’intersection du V et de cranter. Et après tu couds ça comme une encolure arrondie.
      Moi aussi j’aime la petite poche. Et en plus elle nous fait penser à la petite robe de la princesse Augustine.

  5. Très sympa ce t-shirt avec col V !
    Je couds pas mal pour les 3 hommes de la maison, car ils sont toujours contents ! Et ce qui est dingue, c’est que mes enfants font naturellement plus attention à leur vêtements fait main ! En fait, je crois qu’ils sont content que maman passe du temps à faire quelque chose pour eux. Ils aiment bien venir me voir dans mon atelier et on choisit ensemble les tissus, la mercerie etc. Et c’est la même chose avec mon mari !

    1. Ah oui, je te comprends bien. Mon mari m’accompagne de plus en plus souvent lors de mes virées tissu et il aime bien choisir des étoffes pour tous les membres de la famille.
      Ma fille et ma petite-fille apprécient également ce que je réalise pour elles. La couture c’est encore plus sympa quand c’est du plaisir partagé.

    1. Merci Nathalie. La poche a vraiment été cousue à l’arrache. On voit le rempli du bord de la poche sur le côté. Je n’ai pas fait ça dans les règles de l’art et j’ai surpiqué avec un fil bleu clair, par flemme de changer de fil !! C’est quand même honteux ! Il faut croire que j’étais vraiment à cours de temps.

Leave us a Message