Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Escapades Evasion

Musée Yves St Laurent, en toute intimité

Après l’explosion visuelle de l’exposition Dior au musée des Arts décoratifs, le musée Yves Saint Laurent nous a paru assez décevant, petit et avec assez peu de  pièces présentées, certes de toute beauté. Mais les deux expositions n’ont pas du tout le même objectif et esprit. L’exposition Dior montre le gigantisme de cette « machine de guerre », qui se poursuit de directeurs en directeurs. Le musée Yves Saint Laurent vise essentiellement à montrer le lieu de travail d’un créateur unique et nous faire rentrer dans son intimité et sa vie. Et pour cause, le musée est situé au siège même de la maison de haute couture, ouverte en 1974 par Yves St Laurent et son compagnon, Pierre Bergé. Le musée a été inauguré en octobre 2017, en même temps que le musée à Marrakech, autre lieu de résidence de l’artiste.

La visite commence par une video sur la vie et le parcours professionnel d’Yves Saint Laurent ainsi que sur ses pièces maîtresses. Plusieurs thèmes se dégagent de ses créations: la transposition de pièces masculines aux femmes avec le caban, le smoking, la veste saharienne; l’influence de l’art et de la peinture; les collections asiatiques et africaines.. Le musée regorge d’une collection impressionnante de vêtements, d’accessoires, d’œuvres d’art et de croquis d’Yves Saint Laurent mais tout n’est pas exposé. Pour le moment c’est un « Parcours inaugural » qui y est présenté, d’autres expositions suivront. N’hésitez pas à fureter sur le site du musée Yves Saint Laurent où vous trouverez énormément de photos sur la vie du créateur ainsi que ses croquis, et des pièces réalisées pour le cinéma ou d’autres spectacles.

Petite visite en images des différentes pièces présentées dans le musée. Y sont exposées tout d’abord des pièces de la première collection lancée sous son nom en 1962, après son départ de la maison Dior. On passe de modèles monochromes, avec quelques touches de couleur:

Quelques détails de près sur des robes (et leurs finitions) qui ont tapé dans l’œil de Fanfreluche (ah ah un nouveau projet haute couture?!):

PS de Fanfreluche : cet ensemble noir et or m’a vraiment plu. J’adorerais m’en inspirer pour un futur projet – Mme la Prof, si vous nous lisez, tenez-vous prête !

Puis la couleur apparaît, avec l’influence de l’art et des peintres sur Yves St Laurent. La robe Mondrian (collection hiver 1965, dite collection Mondrian) est l’une des pièces les plus célèbres de la collection Yves Saint Laurent. Il s’agit d’un magnifique exercice de color-block, la robe est en jersey de laine et les différentes pièces de couleur sont assemblées les unes aux autres. Elle s’inspire des tableaux du peintre Pietr Mondrian.  L’interview de Pierre Bergé sur l’histoire de cette robe est très intéressante, pour ceux qui comme Falbala sont fascinés par cette robe.. Oui celle là je pense que Falbala aimerait bien s’en inspirer…. La Prof va grimper aux rideaux…

Robe Mondrian

La robe Picasso (automne-hiver 1979) qui a également beaucoup impressionné Fanfreluche.

Robe hommage à Pablo Picasso, collection haute couture automne-hiver 1979

La robe de mariée Braque (automne-hiver 1988), inspirée du tableau les Oiseaux. Pour la petite histoire elle a été portée par Carla Bruni au stade de France à l’occasion des 40 ans de la création de la maison de couture d’Yves Saint Laurent (photo à l’appui).

Robe de mariée

Enfin la couleur jaillit de toutes part avec des pièces des collections plus exotiques, africaines, Asie Russie.. A noter qu’en septembre 2018, une première exposition temporaire sera consacrée à « l’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent » au musée YSL de Paris.

Gros plan sur cette magnifique cape, brodée de fleurs.

Cape bougainvilliers

Falbala a également craqué pour ces splendides vestes brodées

Il semble qu’on se soit fait flouer dans la visite puisque nous n’avons pas eu accès au bureau d’Yves Saint Laurent, visible pourtant sur bon nombre de reportages sur le musée. L’accès à l’étage était barré…. mmmmm…. A revoir peut-être lors d’une prochaine virée à Paris.

D’autres pièces d’Yves Saint Laurent ont été également présentées dans l’exposition Dior, durant la courte période où il a travaillé pour la maison Dior (ce sera par ici).

Voilà un peu de lumière et de couleur en ce samedi alsacien plombé, sous la grisaille et le brouillard… Et qui sait, un peu d’inspiration dans les prochains projets couture….

Fanfreluche et Falbala

 

8 Comment

  1. Magnifique! Mes préférences: look safari, robe Mondrian (j’en avais une imitation quand j’étais jeune!). J’aime aussi beaucoup les collections ethniques……enfin presque tout
    Bon w end. A bientôt. Michèle

  2. C’était effectivement une belle exposition.. La collection est assez fascinante et j’adore aussi la robe Mondrian et toutes ces collections ethniques. Il y a d’autres pièces magnifiques de son époque Dior que nous vous montreront très bientôt. J’aurais bien aimé voir également des robes de la collection pop art. Peut-être sur de prochaines expositions.

  3. J’ai visité ce musée le 1er décembre dernier et j’ai adoré, notamment le bureau d’Yves St Laurent, avec présentation de boutons-bijoux, de toiles etc…
    Dior j’aime moins, notamment son esprit en fait. Chanel avait libéré les femmes des carcans, corsets etc, et est ressortie de sa retraite quand Dior a recommencé à les priver de leur liberté de mouvements en les enserrant dans des vestes hyper taillées. Mais c’est mon avis à moi.
    L’expo d’Hubert de Givenchy à Calais au musée de la dentelle était très bien conçue également, feutrée et mettant en lumière bon nombre de ses créations.

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi mais quand même Dior rien que pour le plaisir des yeux, c’est beau à tomber, c’est comme une oeuvre d’art qui s’admire… de loin! Et de toute façon on n’a ni les moyens d’acquérir ou de porter ses créations!! Yves St Laurent est beaucoup plus fascinant dans son parcours et dans sa démarche artistique, du peu que j’en ai vu et lu…
      Le musée de la dentelle ça m’interesse ça…

  4. Merci pour ce reportage qui me donne envie d’aller voir ce musée dédié à un couturier que j’affectionne particulièrement tant pour son génie artistique que pour la complexité de l’homme qui se cache derrière le créateur de talent. C’est moins grandiose que l’expo de C.Dior mais nous ne sommes pas dans la même démarche non plus.

    1. C’est indéniablement un musée à visiter. Le grandiose est plus dans les pièces exposées que dans la mise en scène … Faudra surveiller les expos à venir parce que j’aimerais bien en voir plus sur son œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *