Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Accessoires Les petits loustics

Premier matelassage – Tour de lit pour Mathilda

Je voudrais ici vous parler de ma première expérience de matelassage d’un tissu. Comme la future petite sœur d’Augustine avait besoin d’un tour de lit bien douillet, j’ai pensé qu’il serait bien de matelasser le molleton glissé entre le tissu principal et la doublure. Ce système permet également de donner plus de tenue au tour de lit, qui a ainsi moins tendance à s’affaisser.

Et pour mes discrets visiteurs allemands, un petit résumé dans la langue de Goethe:

Für Augustines kleine Schwester habe ich eine neue Babybettgarnitur genäht und dabei eine – für mich – neue Technik ausprobiert: die Polsterung. Nicht ganz einfach, aber sehr praktisch. Dadurch wird die Garnitur schön kuschelig und doch standhaft. 

Technique de matelassage

Nathalie, qui avait déjà un peu d’expérience dans ce domaine (voir le magnifique sac de couture qu’elle m’a offert pour mon anniversaire), m’a fait un certain nombre de recommandations. Tout d’abord, bien tracer les lignes de couture, bien épingler, puis coudre au point large en guidant bien les épaisseurs de tissu.

Alors, j’avoue, j’ai voulu faire ma maligne et j’ai épinglé un peu par ci, par là. Après, j’étais confiante, car j’avais posé le pied à double entraînement. Du coup je pensais être à l’abri de toute surprise.

Mais bien sûr que non ! J’ai vite constaté qu’au fur et à mesure que je cousais, le tissu de doublure raccourcissait de plusieurs centimètres par rapport au tissu principal. Du coup, la fin de la couture se retrouvait « dans le vide ». Il ne restait plus que du molleton et pas de tissu de doublure. Grrrr… on défait et on recommence.

Donc, j’ai pris les mesures qui s’imposaient. J’ai mis un maximum d’épingles perpendiculairement, tout du long de la ligne de couture. Et, en cousant, je veillais à tirer légèrement sur la doublure, afin qu’elle reste en place jusqu’au bout de la couture.

Ce système a bien fonctionné, j’en suis contente. Bon, il est vrai que mon matelassage est très simple. Je me suis contentée de coudre des lignes droites espacées de 10 cm. C’est sommaire, mais fonctionnel.

Finitions du tour de lit

Pour terminer ce projet, j’ai décidé de poser un biais tout autour du tour de lit. Il y avait le choix entre un biais fleuri rose fuchsia et un turquoise avec un décor fuchsia. J’ai laissé la future maman choisir et c’est le turquoise qui a gagné. Au moment où il a fallu faire une sélection, nous ne connaissions pas encore le sexe du bébé, aussi le turquoise pouvait contrebalancer la doublure rose vif.

La pose du biais ne fut pas facile, car le ruban n’était pas très large. Pour le coup, un peu difficile de bien englober l’épaisseur du matelassage. Mais, je m’en suis sortie et le résultat est tout à fait acceptable.

J’ai fini en cousant des petites nouettes en reps beige qui servent à bien positionner et maintenir le tour de lit en place.

Voici juste quelques photos pour vous montrer le tour de lit en situation. Le petit lit ancestral de notre famille était ainsi prêt à accueillir le bébé.

Les dernières nouvelles

Comme je l’ai déjà glissé dans un commentaire faisant suite à mon précédent article, le bébé est né. Augustine prend son rôle de grande sœur très au sérieux. Regardez comme elle couve du regard la petite Mathilda.

Toute la famille est très heureuse d’accueillir cette jolie petite fille.

Et sur ce, je vous dis à bientôt, bon courage en ces temps si singuliers et surtout prenez bien soin de vous.

Fanfreluche

 

 

30 Comment

  1. Magnifique !!!!! Ravie de découvrir Augustine si souriante avec sa petite soeur dans ses bras. C’est réjouissant en cette période si particulière. Et bien sûr le tour de lit est très beau. Mathilda va faire de beaux et doux rêves !
    Profitez tout de même de ces beaux moments ensemble.
    Bises de ta voisine d’en face 😉
    Caroline

    1. Merci ma chère voisine. Dommage que nous ne puissions pas voir les petites chéries comme nous le souhaiterions. Mais c’est pour la bonne cause. Espérons que cette folie prendra fin bientôt. En attendant Mathilda est sereine…

  2. C’est très joli. Pour le patch et son matelassage, le tissu du dessous doit être bien plus grand que le top et le molleton d’une dimension entre les deux et là tu ne risques rien. Le prochain matelassage sera plus facile 😉

    1. Merci beaucoup Ysa. On se lave bien les mains et on évite les contacts. Au point que je me demande si on aura suffisamment de savon ! Heureusement qu’on peut toujours échanger avec les copines grâce aux nouvelles technologies. Grosses bises virtuelles.

  3. Il est très réussi ce tour de lit et on a tous hâte de voir la petiote pour de vrai. En attendant nos messages quotidiens, je vais imprimer les patrons de masques que Marie nous a demandé de coudre pour les pharmacies du coin. Cela permettra de se remettre à la couture (ben non pour le moment je n’ai pas trop envie) et de liquider chutes de tissu et de biais.
    Grosses bizz virtuelles à toute la famille

    1. Merci beaucoup Nathalie. J’avoue ne pas avoir très envie de coudre en ce moment moi non plus. Je ne sais pas pourquoi. Bon courage pour le projet masque de protection. Et oui j’espère que tout cela se terminera bientôt.

  4. Bienvenue à la petite Mathilda ! Et trop joli, le sourire de la grande soeur !
    Bravo pour ce tour de lit qui a l’air tout douillet. L’imprimé est mignon comme tout mais je comprends tes difficultés de pose de biais, j’ai eu un peu la même difficulté avec la culotte de règles 😉

    1. Merci Nabel. Les lamas ont beaucoup plu à Augustine. Mathilda en fera connaissance progressivement. Pour l’instant elle squatte le grand lit de ses parents. Plus pratique la nuit…

  5. Ah, le matelassage, j’en ai fait quand je faisais du patch et à l’ancienne, tout à la main ! c’ est vrai, il faut que le molleton soit plus petit que le top et le dessous et on recoupe ensuite, mais même comme ça, ça ne va pas toujours tout seul, et tu t’en ai bien sorti; Oui, c’est difficile de ne pouvoir mieux profiter de ces petites chéries, mais elles vont bien, c’est le plus important. peu de cas ici , et je ne suis pas sure que tout le monde ai bien compris. Retraitée depuis 10 ans, j’enrage d’ être inutile !
    Mais, il faut coudre, c’est une façon de résister ….

    1. Coucou Isabelle. Merci pour ton message. Oh oui ici dans l’Est c’est assez grave. Nous faisons de notre mieux pour bien respecter les consignes. Mais il faut tout de même aller se ravitailler, surtout quand on fait trois repas par jour à deux. Hier soir chez le boucher, il y avait un client bien « relou » qui n’avait pas l’air de se rendre compte. Il occupait tout l’espace et blablatait sans arrêt alors qu’il y avait 6 personnes qui attendaient sur le trottoir !

  6. le matelassage, lorsque la ouatine est épaisse n’est pas facile à dompter.
    Un joli petit lit-cocon pour une toute petite puce à chouchouter. Sûr que Augustine va être une grande soeur aimante et protectrice.
    J’espère que tu pourras profiter pleinement, de tes petites filles très prochainement, et que le confinement s’arrêtera (bientôt) pour les choyer. Dans notre région, c’est chaud (comme disent les jeunes) et l’indiscipline des certaines personnes ne laisse rien présager de bon.
    Bon confinement

    1. Merci beaucoup Anaey. Je viens de voir les nouvelles sur la situation en Italie. C’est l’hécatombe ! Il faut être heureuse d’être en bonne santé. Cela vaut bien un sacrifice. Je suis bien contente d’avoir pu terminer mes projets couture et tricot avant le déclenchement de cette folie. Prend bien soin de toi et de tes proches.

  7. Joli travail. Je n’ai jamais fait de matelassage, mais si je me lance un jour, je consulterai quelques tutos pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Bravo pour ton travail. Tu as 2 petites filles superbes et Augustine semble fort contente de sa petite soeur. Prends bien soin de toi et des tiens.

    1. Merci beaucoup Anne-Marie. C’est bien vrai, nos petites filles sont très mignonnes. Elles me font craquer. Je suis contente d’avoir pu finir – et livrer – tous ces projets couture et tricot avant le confinement. Prend bien soin de tou et de tes proches.

    1. Coucou Happy Family. J’espère que tout va bien pour vous en Suède. Ici nous découvrons l’évolution de la petite Mathilda de loin. Et nous communiquons par WhatsApp avec Augustine. Bon, hier on a un peu triché, car notre fille nous a déposé des courses alimentaires. Du coup je lui ai confié mon dernier ouvrage réalisé pour Augustine. Je vais vous montrer ça bientôt.

  8. Oh félicitations ! C’est une belle nouvelle ! J’espère que tout le monde se porte pour le mieux et que l’accouchement s’est bien passé surtout en ces temps un peu compliqués. Merci pour les instructions du matelassage, je compte faire une petite veste matelassée et je vais garder ton article en tête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *