Robes raglan – Et deux petites dernières pour la route !

Vous devez penser qu’après une période de silence et d’apathie, on ne m’arrête plus ! Et pourtant, je ne vous ai pas encore tout montré ! Alors, poursuivons avec ces robes raglan, les deux petites dernières pour la route, avant de passer à des cousettes plus printanières.

Robes raglan – projet et fournitures

Cela faisait longtemps que j’avais envie de me coudre des robes en jersey. Je rêvais de petites robes douces et confortables, mais néanmoins suffisamment seyantes pour ne pas trop mettre l’accent sur les rondeurs. Il est vrai que j’avais fait un premier essai l’été dernier, avec ma robe en jersey bleue dont j’étais plutôt contente.

Comme c’était mon appréhension, je voyais plutôt une robe en jersey de coton avec de la tenue. Eh bien, contrairement à mon idée initiale, lorsque j’ai concrétisé mon projet, j’ai utilisé des jerseys plutôt fins voire très souples et finalement j’aime bien le résultat.

Mais commençons par le commencement: le patron

Après tous ces doutes et ces réflexions, je suis partie à la recherche DU patron. J’aurais sans doute pu simplement partir du patron de mon tee-shirt de base et le rallonger/l’évaser, ou enfin étrenner le fameux livre de Marie Poisson qui dort sur mon étagère depuis plusieurs années ! Mais non, c’est le modèle de la page de couverture d’un magazine Fait Main (je ne me souviens plus duquel, c’est nul), que Nathalie m’avait prêté, qui a retenu mon attention.

Désolée, j’ai rendu le magazine à Nathalie et j’ai oublié de faire une photo. Mais j’ai une photo du dessin technique. La robe était cousue dans deux tissus différents : un jersey à motifs pour le corps de la robe et une maille unie pour les manches. C’est ce qui m’a intéressée, car j’avais plusieurs coupons de jersey de petite taille que je voulais combiner.

Edito

Dans l’intervalle Nathalie m’a gentiment envoyé les photos de la robe et la référence de la revue, à savoir Fait main n° 433 de février 2018, modèle 103.

Ci-dessous les photos. Merci Nathalie.

Robes raglan – réalisation

La toile

Pour la réalisation j’ai commencé par faire une toile. Oui, je m’améliore. Avant je ne faisais jamais de toile et c’était la devise « ça passe ou ça casse ». Ça a cassé un paquet de fois!

Donc, pour tester ce patron, j’ai utilisé un morceau de jersey gris et noir que j’avais acheté au poids pour me coudre un tee-shirt à manches longues. Puis, le temps a passé et le tissu je me plaisait plus vraiment. Par conséquent, c’était le client idéal pour faire mon test.

Lorsqu’on fait une toile, on simplifie au maximum. C’est ce que j’ai fait. J’ai d’abord zappé les poches, puis la couture à la taille. Conclusion, un patron simplissime : 1 devant, 1 dos, des manches – 3 pièces de patron. J’ai quand même copié la parementure d’encolure, pensant que ce serait une bonne solution pour la finition.

J’ai tout cousu à la surjeteuse et en deux mots : ça tombait nickel. J’ai seulement raboté un peu la largeur de la tête de manche, qui faisait un vilain pli le long de la couture dos. Et pour terminer plus rapidement, je n’ai pas cousu la parementure d’encolure, mais simplement retourné la marge de couture et ourlé à la recouvreuse.

Et, vous savez quoi, cette toile a remporté un franc succès auprès de mes proches. Je n’aurais jamais cru que ce jersey gris fasse finalement son petit effet.

Et la version finale

Forte de cette expérience positive, j’ai dégainé le jersey précieux noir à fleurs rouges que je couvais régulièrement du regard sans oser me lancer. C’est un jersey de viscose bien fluide et assez fin et je l’ai combiné avec un jersey de viscose noir pour les manches.

Le coupon étant petit, j’ai ajouté un bord noir façon bord côte à l’ourlet pour allonger la robe. Et j’ai fait la même finition à l’encolure et aux manches. Exit définitivement la parementure d’encolure. Je l’ai testée et c’était ingérable. Elle se posait mal, pas moyen de la maintenir en place. Bref, on oublie!

Robes raglan – les photos

Et voilà les photos de la robe précieuse. C’est toujours surprenant comment un même patron peut avoir un rendu différent selon le motif du tissu utilisé.

Alors, il est vrai que cette robe marque les formes du « bas du dos » n’est-ce pas ? Mais après tout, c’est un peu sexy. Et pourquoi pas.

Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite un superbe et chocolaté week-end de Pâques.

Je vous embrasse,

Fanfreluche

Comments

  1. Waouh !!! La robe précieuse est magnifique, la toile n’est pas mal non plus !
    Je retiens l’idée de la bande à l’ourlet : j’ai une robe de jersey cousue il y a quelques années, mais que je trouve décidément trop courte (j’avais pourtant largement assez de tissu…). Je vais étudier la question.
    Bon we de Pâques !

    1. Merci Marie. Le système de la bande d’ourlet, j’adore. La finition est propre et tout passe à la surjeteuse. Et si on la resserre un peu, cela donne une allure boule assez sympa.

  2. Oh quelle merveille !! J’adore la rouge à fleurs si féminine et qui galbe parfaitement des douces formes.
    Mais la grise géométrique est aussi très sympathique. Les robes en jersey sont vraiment toujours hyper agréables à porter. Mon modèle fétiche est la robe Cara de La maison Victor si jamais tu voulais tenter une autre robe en jersey 🙂

    1. Merci beaucoup Fanny. La robe rouge et noire est tout à fait comme je l’imaginais. J’avais craqué pour ce tissu et il ne m’a pas déçue. Merci pour ton conseil concernant la robe Cara. J’irai voir cela.

  3. Tes 2 robes sont très jolies, particulièrement la rouge. Ce style te va bien, et je trouve que les vêtements à manches raglan sont d’un confort absolu.

    1. Merci beaucoup Jalyla. Ces deux robes sont faciles à réaliser et confortables à porter. Je ne suis vraiment pas déçue. Il y en aura sûrement d’autres, à manches courtes.

  4. Ah les petites robes en jersey et de surcroît raglan, tout ce que j’aime… Elles sont superbes et tombent vraiment très bien.. Et j’adore les tissus. Ce modèle m’avait également tapé dans l’œil et je crois bien que j’avais copié le patron, quelque part.. Faudrait que je fasse des fouilles archéologiques!!
    Il s’agit de la revue Fait main n° 433 de février 2018, modèle 103. Si tu veux que je te scanne des photos de la robe réalisée, je peux te faire suivre..

    1. Coucou Nathalie. Je dois dire que je suis moi aussi convaincue par les emmanchures raglan. C’est facile à coudre et tellement confortable. Ce serait sympa de me transférer la photo de la robe. Comme ça l’article sera plus complet. Merci d’avance.

  5. Figure toi que c’est un modèle qui me trotte dans la tête depuis la parution du magazine, il y a deux ou trois ans. Pour la date, il faudrait que je fouille. Ce qui me soucie c’est la largeur de l’encolure pour mes petites épaules et savoir si je réussirai à la modifier. Sinon, j’adore sur toi ! Tu as bien travaillé.
    En tout cas, ton billet me conforte dans mon impression. Ce modèle ne m’ira pas et je ne sais pas comment le modifier.
    Merci pour ce retour sur expérience et bon weekend pascal !

    1. Merci de ton commentaire Armelle. Dommage que tu ne valides pas la robe pour toi. Je pourrais imaginer qu’il ne serait pas trop difficile de modifier l’encolure, peut-être en partant d’un autre modèle qui te va. Cela dit, ce ne sont pas les patrons qui manquent et je suis sûre que tu trouveras ton bonheur.

    1. Merci beaucoup Camille. J’avais déjà rangé ces robes à manches longues, mais aujourd’hui il neige et du coup elles sont à nouveau d’actualité ! La météo nous joue des tours.

  6. C’est vrai que la robe grise est sympa … Mais je préfère la rouge ! Bonne humeur assurée !
    Joyeuses Pâques à vous !

    1. Merci cyqlaf ! Eh oui la rouge… comme d’habitude, tu vois, je choisis des tissus dans lesquels je ne passe pas franchement inaperçue. Mais du coup ça met du peps dans la vie.

    1. C’est tout à fait cela Annabelle. Deux robes pour le prix d’une. Elles ont déjà été énormément portées. Il faut dire que ce sont des robes idéales pour le télétravail – surtout la grise. La rouge est plutôt pour les occasions un peu festives.

  7. Quelle merveille cette petite robe rouge et noire ! So chic !!!
    Et bien vu pour la bande ajoutée au bas de la robe.
    Bravo !!!

  8. C’est une toile tout à fait portable, elle est sobre, mais tu peux l’accessoiriser facilement. La robe rouge et noire est vraiment superbe, j’aime beaucoup l’association de l’uni et de l’imprimé et aussi la bande d’ourlet (très bonne idée). Bravo.

  9. J’aime les deux versions ! Toutes les deux très chics ! Tu as bien raison, malgré le fait que ces 2 robes soient issues du même patron, le résultat est très différent.

  10. J’adore les robes en jersey, c’est tellement confortable !
    En plus quand elles allient confort et chic, il y a de quoi être comblée ! J’aime les 2 versions, c’est vrai que le rendu d’un même modèle peut radicalement changer en fonction des tissus utilisés !

  11. Ces 2 robes te vont très bien. La rouge et noir est plus habillée mais la toile est tout à fait portable. Et puis, tu les porteras sûrement volontiers car le jersey, c’ est tellement confortable. Bravo et merci pour le partage.

Leave us a Message