Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Gourmandises

Sauce aux piments kipik

Je vous avais promis de vous parler de la sauce aux piments kipik. C’est une spéciale dédicace à Monsieur Falbala, qui a accepté de partager sa recette qui vous met le feu… au palais.

Pour avoir la moindre chance de réussir cette sauce aux piments très spéciale il faut, bien sûr, commencer par planter ces petites merveilles dans le jardin, les arroser, les bichonner et les regarder grandir. Si vous avez de la chance, vous obtenez ceci.

J’ai fait ma récolte ce week-end et cette année, elle a été plutôt productive. Admirez cette belle couleur rouge ! Vous pouvez aussi vous amuser à chercher l’erreur (oui c’est vrai, certains n’avaient pas encore atteint le bon degré de maturité, mais vous connaissez la chanson, quand tout sera bien mélangé et en marchant mangeant vite, ça ne se verra pas).

IMG_20160821_175224757

Ingrédients de la sauce aux piments:

  • des piments au choix, selon ce que vous trouverez dans le commerce, au marché, ou dans votre jardin,
  • de l’ail (Monsieur Falbala dit : jusqu’à 10 % du poids des piments – je n’en ai pas mis autant, parce que j’étais un peu en manque d’ail frais – mais j’ai ajouté de l’ail déshydraté),
  • un gros oignon,
  • une ou deux carottes, en fonction de la quantité de piments et pour donner une belle couleur,
  • du vinaigre de cidre,
  • du sel, du sucre roux et des épices (cette fois-ci j’ai mis du gingembre et du paprika).

La préparation est simplicime. Il faut laver les piments, enlever la petite queue verte et les couper en rondelles. Avertissement important : attention à ne pas trop toucher les graines avec les mains. Et si cela vous arrive malgré tout, lavez-vous les mains soigneusement et évitez de mettre les doigts dans les yeux.

Placez les piments coupés dans le mixer, ajoutez ail, oignon, carotte et sel. Mixez, en ajoutant le vinaigre progressivement pour faciliter l’opération. Je ne peux pas vous dire combien j’en mets exactement, c’est au feeling. Cela dépend de la consistance que vous souhaitez donner à votre sauce, c’est à dire si vous la préférez plutôt liquide ou plutôt pâteuse.

Une fois que tout est bien mélangé, j’ajoute les épices et un peu de sucre roux et je mixe à nouveau, jusqu’à l’obtention d’une pâte uniforme.

Une fois que la sauce aux piments est prête, versez la dans de petits bocaux en verre préalablement lavés et ébouillantés. J’ajoute un peu d’huile d’olive sur le dessus, pour isoler de l’air et je les range au réfrigérateur.

La sauce se conserve longtemps, à moins que vous la mangiez très vite et sans modération, sur les pizzas, les pâtes, les steaks ou tout autre aliment que vous aimerez assaisonner (c’est bon avec les knacks aussi). Sachez toutefois qu’elle gagne en puissance au fil des semaines.

Bon appétit et à bientôt.

Fanfreluche

4 Comment

  1. Cool. Recette bien retranscrite.
    Je suis flatté… Merci !

    Un petit truc :
    les piments et légumes mixés contiennent pas mal d’eau et ce pourcentage d’eau peut compromettre la conservation si on ne met pas assez de sel et de vinaigre (ou si on veut limiter ces ingrédients). Cela se traduit par une fermentation, même si conservation au frais.

    Solution:
    a) mixer juste les piments et les légumes dans le blender, au besoin avec un petit peu d’eau si le blender a du mal au démarrage
    b) égoutter ensuite la pâte obtenue dans un chinois ou tamis à maille fine pour évacuer une partie du jus (ce jus fait d’ailleurs un bon tabasco quand on le rallonge ensuite avec sel et vinaigre… « faut pas gâcher »). Finaliser ensuite dans un bol le kipik avec le vinaigre et les aromates.

    Quelques tuyaux supplémentaires:
    – ceux qui ont une addiction au piment privilégient les piments antillais (ceux en forme de petits lampions rouges, oranges, vert clair). C’est le plus fort mais il a aussi un arôme incomparable. En numéro deux vient le piment oiseau; ce sont les tout petits mais il en faut alors un paquet et ils sont chers. A moins de faire un mix type achars de légumes en ajoutant une bonne dose de navet, carotte, oignons, choux fleur… coupés en tout petits bouts ou râpés gros);
    – les meilleurs prix sont dans les épiceries exotiques
    – un peu de citronnelle fraîche en plus (une tige) peut être délicieux
    – si la sauce est trop forte, l’adjonction d’huile (selon quantité) en atténue nettement la vigueur; le vinaigre la préserve au contraire
    – y’a pas que les yeux qu’il ne faut pas toucher après…

    1. Merci beaucoup de tous ces conseils d’expert. Encore une recette originale à tester et avec un beau mélange de légumes cela fera un article et des photos de toute beauté.
      À +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *