Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Mouliné D.M.C.
A ne pas rater Broderie Escapades

Semaine textile #2: D.M.C. ou l’art du fil

La visite de D.M.C. faisait partie de mon choix coup de cœur (en tant que brodeuse à mes heures perdues), mais malheureusement D.M.C. était complet. Je me suis inscrite sur liste d’attente auprès de l’office du tourisme de Mulhouse, sans grand espoir au vu de la forte demande, mais nous avons eu la chance de bénéficier de 2 désistements pour D.M.C., probablement en raison des craintes suscitées par le passage du tour de France.. Ce dont j’aurai l’occasion de reparler plus tard, grrrrrr..

L’équipe de D.M.C. nous a installé dans une petite salle pour nous faire un petit topo préalable de la visite, très pédagogique.

D.M.C. Mulhouse

D.M.C. représente les initiales de ses fondateurs, à savoir la famille Dollfus, dont l’un des directeurs avait épousé une Mieg et qui est devenu Dollfus-Mieg & Cie: D.M.C. Le logo est passé d’une cloche à un cheval et la symbolique du cheval a évolué (la pointe sous le cheval qu’on voit sur la photo a désormais disparu, le sens du cheval a été modifié). Son siège est à Mulhouse avec une grosse logistique installée à Illzach. Ses produits phare que les brodeuses connaissent bien, sont le mouliné, composé de 6 brins, et le coton perlé qui existe en plusieurs épaisseurs de fil, le mouliné représentant 60% du chiffre d’affaires.

Mouliné D.M.C.

L’usine D.M.C. de Mulhouse fabrique dans une certaine mesure son fil, le mercerise, le teinte et le transforme en produit fini. Elle ne fabrique plus de toile mais achète des produits manufacturés dans la région. Elle ne teinte pas non plus les toiles ni la laine qu’elle revend.

Fabrication du fil

D.M.C. n’utilise que du coton essentiellement d’Égypte qui est filé au Pakistan. D.M.C. effectue une opération dite de retordage pour le mouliné : chaque brin de mouliné est composé de deux filé de fibres, issus de la transformation des fleurs de cotonniers en fils, et qui sont retordus ensemble. Cela devient du retors. En fonction de l’utilisation, à savoir couture ou broderie, les fils sont retordus dans un sens ou dans l’autre pour tenir compte de la manière dont le fil et l’aiguille pivotent. Les bobines de fils sont ensuite transformés en grands écheveaux aux fins de traitement et transformation.

D.M.C.

Le nombre de machines pour transformer ces fils en écheveaux est assez époustouflant:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour faciliter le travail de transformation, chaque type de fil fabriqué est identifié par une ligature autour des écheveaux constitués, avec un code couleur bien spécifique. Ces ligatures ne sont pas en coton, elles supportent donc tous les traitements que le fil va subir par la suite, sans s’altérer ou changer de couleur.

et en application

Echeveaux D.M.C. ligatures

Mercerisage

Le coton n’étant pas très hydrophile, des opérations préalables dites de mercerisage sont nécessaires avant sa teinture pour  permettre aux colorants véhiculés par l’eau de bien s’accrocher aux fils. A cette fin, les fils de cotons sont trempés dans de la soude caustique et étirés pour que la soude pénètre bien au cœur des fibres, au moyen de ces machines ci-dessous. Cette opération chimique permet d’avoir un fil très brillant, très résistant au lavage et à la lumière et des couleurs riches et intenses. Et oui le coton et la beauté ont un prix…

Teinture

Les colorants utilisés ne sont pas fabriqués par D.M.C.. Ses fournisseurs de colorants sont européens même si D.M.C. reconnaît que la plupart des colorants sont produits en Asie. Chaque couleur est en principe composée de 3 couleurs différentes: rouge, bleu et jaune. Pour certaines couleurs particulières comme le turquoise, les violets, un seul colorant est utilisé. D.M.C. dispose d’un laboratoire chimique dont le rôle est notamment de contrôler la qualité des colorants. Il développe également de nouvelles formules ou corrige certaines formules qui n’ont pas fonctionné de manière adéquate. Il compare et analyse également les colorants utilisés par la concurrence (Coats) pour améliorer la qualité des fils D.M.C..

Les teintures sont effectuées dans des armoires de différentes tailles. Ces armoires permettent à la fois de blanchir, teinter et savonner pour enlever l’excès de colorant. Une seule couleur est utilisée par machine puis dans des teintes dégradées de la même nuance pour rentabiliser le processus et éviter de rincer les machines. Pour les fils changeants, une armoire spéciale contient plusieurs bains de couleurs. Au vu de la quantité d’eau requise pour ces opérations de teinture, D.M.C. utilise sa propre eau.

Dans certains cas des savonnages plus importants sont rendus nécessaires. Ils sont effectués dans des machines distinctes.

Savonnage D.M.C. Mulhouse
Savonnage

Une fois les fils teints, les gros paquets de fils sont à nouveau embobinés pour faciliter leur transformation en produits finis pour la vente, en pelotes ou échevettes .

D.M.C. Mulhouse

C’est le stade du finissage. Les photos ne sont malheureusement pas autorisées au finissage parce que la plupart des machines qui interviennent à ce stade ont été fabriquées par D.M.C. et font toute la spécificité du rendu final de ses fils. Les produits finis sont ensuite rangés dans des petites boîtes avec le logo de la marque pour accomplir des merveilles.

Fils D.M.C.

Encore quelques fils spéciaux.

Je vous souhaite une très bonne soirée, en attendant les prochaines visites.

Nathalie et Monsieur

17 Comment

    1. Je dois dire que jusqu’à présent ce sont de belles découvertes. Cette visite de D.M.C. était vraiment splendide.. même si ça nous a pris pratiquement 2h30 pour y aller avec les travaux et presque 2h de galère au retour au milieu des routes barrées, et des déviations menant à d’autres routes barrées, pour essayer de rejoindre en vain notre visite suivante.

    1. Moi aussi j’ai appris plein de choses. Et toutes les contraintes en matière de coloration, pour parvenir à des teintes uniformes et constantes.. C’est tellement dommage de ne pas avoir pu montrer les belles machines au stade final du processus: la fabrication des échevettes était vraiment quelque chose à voir!!

    1. Ah oui!!!! les doigts sont déjà émoustillés depuis un certain temps.. j’ai repris la broderie entre deux projets couture. S’ils avaient eu un magasin d’usine, je pense que j’aurais dévalisé là aussi.
      Bonne journée de repos!!

  1. OMG. Une plongée dans mon …. comment on dit quand on cause de son 1er stage ? Adolescence ? Adulescence ? En tout cas, j’ai bossé chez DMC et j’en garde un bon souvenir !
    & sinon, quelles belles photos, ça donne envie de se mettre à la broderie ! /* Avec tous les fils que j’avais pu avoir à l’époque et qui doivent être encore rangés dans ma chambre de jeune fille !!! */

    1. Merci pour les belles photos!! J’avoue que je ne savais plus où regarder et quoi capturer. C’était top de pouvoir faire toutes ces photos!! J’en ai fait pas mal et j’ai dû faire une sélection drastique quand même… Cela aurait été mon rêve de travailler chez D.M.C., tous ces fils, toutes ces couleurs.. Allez ma belle il est temps de te mettre à la broderie si en plus tu as du stock!!

    1. Nous avons découvert récemment cet événement de la semaine textile et ça vaut vraiment la peine de voir un peu ce qui se fait (encore) dans nos régions. Il nous reste encore une visite à faire, de rattrapage pour cause de tour de France…

    1. Oui je dois dire que cela m’a aussi rappelé tous mes projets de broderie laissés de côtés. J’ai repris la broderie entre-temps et j’ai plein d’envies qui tourbillonnent dans ma tête!! J’espère que tu nous montreras tes jolies réalisations brodées!! Pour ce qui est de l’été, chez nous il est parti en vacances, je ne sais pas où!!!

  2. Ah vraiment ton article est top. Si j’avais pu me libérer, DMC aurait été mon premier choix. Mais grâce à toi j’en ai eu un bel aperçu. Dommage qu’il n’y ait pas de magasin d’usine. Biz

    1. Merci beaucoup!! On essaiera de s’organiser à l’avance l’année prochaine pour voir ces belles usines toutes ensemble! D.M.C. était aussi mon premier choix et on a eu beaucoup de chance de pouvoir s’inscrire au dernier moment à la visite. Faut réserver tout de suite car les places sont prises d’assaut!!

  3. Ton article est très intéressant ! Merci pour le partage !

    J’ai appris de nombreuses choses sur la marque DMC grâce à toi.
    J’utilise le mouliné pour mes broderies et lorsque j’étais jeune, je faisais des bracelets brésiliens avec du coton perlé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *