Chemisier blanc Burda hacké à ma façon

par | Août 11, 2022 | couture, Couture des poupettes, Tops | 24 commentaires

En faisant un tri dans les chemisiers qui peuplent mon placard, j’ai constaté qu’il me manquait cruellement un chemisier blanc basique – à ma taille. J’ai toutefois retrouvé un chemisier de la marque Esp..t, en popeline bleu ciel et joliment décoré d’un passepoil au bord de la patte de boutonnage. D’où l’idée du chemisier blanc Burda hacké à ma façon. Ci-dessous, le modèle original.

Chemisier blanc Burda – le projet

Pour concrétiser l’idée du chemisier blanc, Marie m’a fourni un coupon de popeline blanche vintage. Ce coupon avait juste l’épaisseur que je souhaitais pour réaliser un chemisier un peu léger sans être transparent. En plus, en introduction, je vous parlais de passepoil. Pour cela, j’ai d’emblée pensé à une fine cotonnade qui squattait dans ma pile de chutes. Elle porte un décor pastel gris et tirant aussi un peu sur le vert. Bref, difficile à définir, mais je trouvais ce motif doux et frais. Je suis partie là-dessus.

Ensuite, pour trouver un modèle à mon goût, j’ai écumé la collection de magazines Burda de Marie, donc certains sont franchement vintage. Mais, c’est finalement un modèle que j’ai trouvé dans le magazine Burda de septembre 2009, que j’avais en ma possession, qui a retenu mon attention.

Chemisier blanc Burda – la réalisation

Ajustement du patron

Comme vous l’avez vu sur le chemisier Esp..t qui m’a servi de modèle, la patte de boutonnage est modifiée pour créer une encolure en V. Il a donc fallu modifier l’encolure, le pied de col et le col du chemisier Burda en conséquence.

Pour la suite, on pourrait jouer au jeu des 7 erreurs entre l’original et la copie. Allez, je vous donne des pistes. Tout d’abord, la patte de boutonnage était cachée, ce que je n’ai pas fait. On aime trop les jolis boutons pour les cacher. Après, j’ai bien reproduit le passepoil plat et j’ai coupé la deuxième patte de boutonnage dans le tissu à motif pour faire un rappel.

Après, pour le col, je comptais faire comme sur l’original, c’est-à-dire un pied de col intérieur à motif et un pied de col extérieur en tissu uni, blanc pour moi. Puis, j’ai souhaité faire le dessous de col en tissu à motif et le dessus en blanc. C’était l’idée.

La deuxième modification se situe au niveau des manches. J’ai eu envie de manches moins longues avec un poignet « mousquetaire », avec l’intérieur du bracelet réalisé dans le tissu à motif. Il a donc fallu raccourcir les manches jusqu’en dessous des coudes et ajouter des manchettes fendues.

Voilà pour les ajustements.

Péripéties

Pour poser le col, je comptais coudre la couture extérieure (pied de col et encolure) à la machine, puis rabattre sur l’envers du vêtement et coudre l’intérieur du pied de col proprement à la main. Mais j’ai eu beaucoup de mal à ajuster le pied de col à l’encolure et j’étais même sur le point de recouper un pied de col et un col plus grands pour que ça rentre. C’est alors que Marie est intervenue et a fort prestement réussi à épingler les pièces ensemble, en résorbant l’aisance comme il faut.

Sans demander mon reste, j’ai cousu la couture à la machine (en apnée, j’avoue). Puis, je suis allée repasser avant de passer à la couture à la main. Mais il y avait comme un couac. En fait, c’est la couture intérieure du col qui avait été épinglée et donc cousue à la machine. Bon, je me suis dit: « pas grave, je redoublerai d’efforts pour coudre très proprement à la main à l’extérieur ». Et puis, du même coup, j’ai compris que le col était posé à l’inverse, c’est-à-dire le tissu à motif à l’extérieur et l’uni en dessous.

Eh bien, j’ai laissé comme ça. Compte tenu des difficultés rencontrées, aucune chance que je défasse et que je recommence à faire cette couture-là.

J’avoue avoir aussi un peu galéré pour coudre les poignets mousquetaire. Je me suis fait quelques nœuds au cerveau, avant de comprendre comment procéder pour avoir des manchettes parfaitement réversibles, sans aucune couture visible. Mais, j’ai vaincu.

Chemisier blanc Burda – les photos de bon matin

Nathalie et moi sommes allées faire des photos de bon matin pour éviter la chaleur estivale. Du coup, il régnait une espèce de lumière bleutée qui, étrangement, s’harmonise bien avec mon chemisier blanc et gris et vert de gris ( ! ). Enfin, je trouve…

Ah oui, j’oubliais, j’ai aussi créé un petite fente en bas des coutures latérales, pour donner un peu plus d’aisance au niveau des hanches.

On voit un peu la fente sur cette photo. On voit également le pied de col à motif.

Désolée de vous inonder d’articles après ce si long silence, mais il faut bien que les Serial Piqueuses se mettent à jour.

Je vous embrasse et vous dis à bientôt.

Fanfreluche

24 Commentaires

  1. happy family

    Moi j’aime bien les articles des Serial Piqueuses ! 😉
    Il est joli ton chemisier Burda et il te va très bien, c’est un modèle à garder !
    J’aime bien les modifications que tu as réalisé, le col avec l’encolure en V et les poignées mousquetaires.

    Réponse
    • Fanfreluche

      Merci Céline. Tu as raison, ce patron, maintenant qu’il est bien ajusté comme il faut, sera réutilisé. Alors, les prochaines éditions seront peut-être un peu moins basiques, car j’ai toujours un peu du mal à m’enthousiasmer pour les cousettes unies.

      Réponse
  2. isabelle

    Mais…. je l’ avais loupé cet article ! très réussi ce chemisier ! un basique original avec son col et ses poignets;
    le col des chemises, voilà un truc que j’appréhende toujours moi aussi .

    Réponse
    • Fanfreluche

      Merci Isabelle. Je dois dire que je me suis dépêchée de répéter l’exercice du col chemisier sur un autre projet, de sorte que ça rentre dans ma petite tête. Je vous montrerai cela sous peu.

      Réponse
  3. rosephi

    C’est un bon et beau basique ! A dupliquer sans modération.
    Bravo !!!

    Réponse
    • Fanfreluche

      Merci rosephi ! Effectivement, maintenant que le patron est tout prêt, je compte bien le rentabiliser. Mais me connaissant, le prochain sera plus coloré .

      Réponse
  4. Nabel

    Bravo, il est très beau ce chemisier !

    Réponse
    • Fanfreluche

      Merci Nabel. Ce sera un bon basique de mi-saison.

      Réponse
  5. Marie

    Je suis toujours admirative devant votre courage à toutes deux, à affronter toutes les difficultés couturesques ! (suis-je devenue flemmarde au fil des ans ?)
    Il est magnifique, ce chemisier, et le dessus de col à motifs, c’est bien plus joli et original.

    Réponse
    • Fanfreluche

      Merci beaucoup Marie. Contente que mon chemisier te plaise. Il est vrai que j’aime bien me défier un peu avec des projets en mode slow motion. J’avance à petits pas, avec l’aide de notre professeure Marie, ton homonyme. Et du coup j’ai un patron dont je sais qu’il fonctionne et que je peux reproduire.

      Réponse
  6. cyqlaf

    J’adore ! très classe et très mignon !

    Réponse
    • Fanfreluche

      Merci Ysa. Je suis impatiente de pouvoir le porter. Mais il fait trop chaud pour le moment.

      Réponse
  7. Nathalie

    Il est très réussi ce chemisier et bien sûr j’adore les boutons!!!
    Faudra qu’on se penche sur les finitions des poignets et qu’on fasse un tuto en vidéo, oui je sais encore un projet!!
    Finalement il a suffisamment d’aisance au niveau poitrine / carrure? Tu craignais que ce soit un peu trop serré.. En tout cas il a l’air d’être confortable. C’est probablement moi qui déteint sur toi!!

    Réponse
    • Fanfreluche

      Il est vrai que je craignais qu’il serre aux entournures, mais je verrai à l’usage. Pour le peu que je l’ai porté je n’ai pas été gênée. Le tissu est souple et agréable. Je compte bien récidiver et ce sera l’occasion de faire un pas à pas des poignets réversibles.

      Réponse
  8. Christine Rhinn

    wouah…. magnifique réalisation ! J’adore !

    Réponse
    • Fanfreluche

      Oh ! Merci beaucoup Christine ! Ravie que ça te plaise !

      Réponse
  9. atelierduphoenix

    Il est super ce chemisier… je suis d’accord avec anaey, heureusement que tu as cousu le col à l’envers, c’est plus joli comme cela !

    Réponse
    • Fanfreluche

      Merci beaucoup ! Donc, le principe du parti pris a bien fonctionné. Et de cette manière le tissu à motif est davantage mis en avant. Je craignais que ce soit trop, mais finalement le motif est discret et ça passe.

      Réponse
  10. hermine123

    En peu de mots Magnifique !
    Je suis admirative de ton talent , j’aimerais savoir en faire autant, bravo !

    Réponse
    • Fanfreluche

      Oh ! Merci beaucoup pour ce gentil commentaire ! Je suis moi aussi très contente du résultat. Et grâce aux cours de couture (moments très agréables le samedi matin), j’ose me lancer dans des projets plus complexes. Je suis sûre que tu peux toi aussi y arriver.

      Réponse
  11. Jalyla

    Joli chemisier intéressant par tous ses détails. Dans les vieux Burda on trouve beaucoup de modèles avec de jolies coupes et coudre de la popeline, c’est le rêve tellement les coutures sont propres.

    Réponse
    • Fanfreluche

      Merci Jalyla. Les magazines Burda plus anciens proposent des modèles plus classiques et bien structurés. Des trucs moins foufous. Et en plus, les planches à patron sont bien plus lisibles. C’est top.

      Réponse
  12. anaey

    superbe. Cela aurait été dommage que le col soit monté différemment et que l’on ne voit pas le joli tissu assorti aux manchettes. Tu t’es peut-être fait des noeuds au cerveau, mais cela en valait la peine.
    J’ai visionné un tuto de montage de cols où la finition se fait sur l’endroit. Je n’arrive plus à retrouver le lien. J’ai trouvé cette technique intéressante et surtout qui donne des finitions très propres.

    Réponse
    • Fanfreluche

      Merci pour ton commentaire Anaey. Le montage du col et celui des poignets ont été clairement les seules difficultés de ce projet. Pour le col, j’avais fait l’erreur de ne pas suffisamment préformer ma pièce au fer. Du coup j’ai eu du mal à résorber l’embu. Je saurai pour la prochaine fois.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.