De petites choses pour les sœurettes – #4

Aujourd’hui c’est un nouvel épisode de couture pour les deux sœurettes. Nathalie alias Falbala vous a parlé de notre partenariat avec la mercerie Caréfil, qui nous a proposé de choisir un tissu dans leur beau catalogue. Pour ma part, le choix s’est arrêté sur un coupon de popeline fleurie sur laquelle volètent des papillons. J’ai d’emblée pensé à Augustine qui adore les tissus à fleurs.

C’est une popeline qui a une belle tenue et les coloris sont magnifiquement printaniers. Quand la petite Miss l’a vu, elle a été enthousiaste. J’avais tapé dans le mille. Merci Caréfil.

Projet pour Augustine

Comme l’étoffe est assez ferme, j’ai pensé à refaire la robe boule que j’avais cousue l’année dernière et qu’Augustine a beaucoup portée. Maintenant elle est très courte, mais sa maman la lui met avec un pantacourt. Cette fois-ci j’ai donc cousu la robe en taille 116 et longueur 122. En d’autres termes, pour une petite fille de 4 ans, taille asperge.

Aucune difficulté particulière, si ce n’est pour le sens des plis, pour lequel je me suis encore fait des nœuds au cerveau. Je ne saurais dire si j’ai fait comme il faut, mais en tout cas ça passe.

Alors si, j’ai galéré pour la finition de la fermeture glissière au niveau de l’encolure. Je ne sais pas comment je m’y suis prise, mais je me suis trouvée avec un décalage entre les deux côtés. J’ai fait et défait plusieurs fois avant d’avoir un résultat à peu près acceptable.

Projet pour Mathilda

Et puis la maman des deux mignonnes m’a dit que pour le déjeuner d’anniversaire auquel nous avons été conviés il y a quelques jours, ce serait quand même bien que les sœurettes disposent d’une tenue coordonnée.

Heureusement il me restait une belle chute de cette popeline fleurie et du coup je me suis lancée dans la réalisation d’une robe salopette pour Mathilda. Il s’agit d’un modèle de Ottobre enfants printemps 1/2019 présenté en jean léger dans le magazine. Je me suis dit que ce serait une combinaison parfaite avec mon tissu.

Pour ne pas faire trop simple, j’ai décidé de doubler la robe avec un voile de coton. Rien de bien compliqué au demeurant, mais j’ai tout de même eu des difficultés au niveau de la jonction ceinture élastiquée et couture côté. Je ne sais pas pourquoi, mais ma doublure se trouvait toujours prise dans la couture au mauvais endroit et du coup elle n’était pas bien positionnée. Je ne peux même pas vous l’expliquer, mais pour finir à force de faire et défaire j’y suis arrivée.

Deuxième gros point d’interrogation: la poche sur la bavette de la robe salopette. J’ai eu beau relire les instructions de montage, je n’y comprenais rien du tout. La photo du modèle ne m’a pas éclairée et pour finir j’ai fait à ma façon – avec d’ailleurs l’ajout d’un petit croquet rose pour le côté girly. Ce n’est que l’autre jour, alors que tout était bouclé et livré que j’ai compris. Euréka ! L’ouverture de la poche n’est pas en haut, mais des deux côtés (comme une poche ventrale sur un sweat). Bon. J’y penserai si jamais je couds une deuxième version.

Tee-shirt assorti 

Une fois les deux robes terminées, j’ai pensé qu’il serait bien de coudre également un tee-shirt assorti pour les deux demoiselles. J’ai choisi un beau jersey de coton bio chez Marie. Un joli rose poudré à mini pois – bleus ou verts ? Pas vraiment identifiable. Mais je trouve que cela s’accorde bien avec les fleurs et les papillons qui ornent la popeline.

Photos des deux sœurettes le jour J

Le papa des demoiselles a fait des photos le jour de la fête. Je vous montre cela. Difficile d’empêcher Mathilda de se sauver. Augustine a fait de son mieux.

Les fillettes ont été bien admirées. Et elles étaient fières.

Sur ce, je vous embrasse.

Fanfreluche

 

Comments

  1. Très chic et très printanières les deux sœurettes ! J’aime bien le rendu de ce tissu fleuri. Quelle chance d’avoir des petites filles dit celle qui a 4 petits fils ! En tout cas bravo à la mamie couturière

    1. Merci beaucoup Armelle. Il est effectivement plus facile et inspirant de coudre pour des fillettes, je trouve. D’autant que je peux comparer puisque j’ai aussi un petit fils. De plus elles apprécient ce que je leur couds. Augustine est de plus en plus directive. Elle choisit le modèle et le tissu. Quelle pression !

  2. Deux jolies tenues printanières ! J’aime bien voir deux soeurs habillées à l’identique, mais en grandissant, les miennes ont eu des styles bien définis et différents et heureusement !
    Bravo !!!

    1. Merci rosephi ! J’ai bien aimé coudre ces deux vêtements dans un style différent dans le même tissu. Évidemment je m’amuse pour l’instant tant qu’elles sont petites. Pas sûr qu’elles continuent d’apprécier les tenues faites maison dans quelques années.

  3. très jolies réalisations que ces deux robes. Le tissu est vraiment très joli et bravo pour les raccords de la poche, heureusement que tu as mis un croquet rose, sinon, je ne la voyais pas.
    Tes poupettes sont superbes avec les nouvelles tenues cousues par mamie.

    1. Merci beaucoup anaey. Les demoiselles ont eu leur petit succès ce jour-là. L’histoire de la poche m’a bien turlupinée. Les stylistes d’Ottobre ont eu une drôle d’idée de mettre une poche à ouvertures latérales. Pour les petits je trouve cela peut approprié, car les trésors qui entrent par un côté ressortent aussitôt de l’autre !

  4. C’est un grand plaisir de coudre pour les petites ! Elles sont belles toutes les deux habillées pareil, j’aimais beaucoup ça quand mes garçons étaient petits, mais à l’époque, je n’avais pas le temps pour la couture …. je compense pour Judith ! En tout cas, il me semble qu’elles se ressemblent ces jolies blondinettes ….

    1. Merci Isabelle. J’avais déjà expérimenté les tenues assorties une fois l’année passée. Mais Mathilda était encore tout petite. Là on se rend mieux compte. Comment va Judith ? Tu ne nous montres plus rien sur ton blog depuis un moment… Tu l’as mis en pause ? J’espère en tout cas que tout va bien de ton côté.

      1. j’ai perdu ma maman au mois de mai, récidive de cancer, elle ne voulait plus se battre, je l’ai accompagnée; Ensuite, j’ai eu besoin de me replier, et si j’ai cousu pas mal, je n’ai rien publié, mais ça ve revenir.

  5. C’est une superbe idée de leur avoir fait des tenues différentes mais dans le même tissu. Elles sont adorables toutes les deux avec un léger penchant pour la robe salopette… projet que je vais retenter pour moi, après après!!

    1. Ah j’avoue que j’ai pensé à toi quand j’ai cousu la robe salopette. C’est vraiment un projet intéressant. C’est facile à porter, facile à assortir et très confortable. Mais pour l’instant tu sembles partie dans un trip plus romantico-féminin, n’est-ce-pas ?

    1. Hello Ysa. C’est trop cool ! Caréfil c’est près de chez toi ? Quelle chance ! Tu sais, je finirai bien par passer te voir un de ces jours. Enfin si j’arrive à convaincre M. Fanfreluche. Il est un peu farouche ! Tu es dans le coin au mois d’août ?

  6. Quelle bonne idée, des tenues coordonnées pour les 2 soeurs. Les tissus sont très charmants et les réalisations bien sympathiques. J’ai l’impression que c’est agréable de faire de la couture enfant pour des fifilles. Bravo pour ton travail et merci pour le partage. Bel été à toi et à la petite famille.

  7. Merci beaucoup Anne-Marie. L’été s’annonce bien, en effet. J’ai encore plein d’idées/demandes pour les petites demoiselles. Tu as raison, je suis plus inspirée pour les fillettes que pour le petit garçon. Mais je pense que c’est surtout parce qu’il est plus difficile de faire de la couture quand le « client » est à distance. Je tente malgré tout.

Leave us a Message