La petite robe noire en mission officielle

par | Juin 15, 2022 | couture, Robes | 20 commentaires

La petite robe noire en mission officielle

J’ai appris il y a quelques semaines que je serai de la partie pour une prochaine mission officielle en Italie ! Cela faisait bien longtemps que je n’avais plus eu l’occasion de faire un déplacement professionnel, d’autant plus que le covid avait mis un bon coup de frein aux voyages officiels. Tout cela pour dire qu’il me fallait une nouvelle robe – noire de préférence.

Je vous explique. Il y a plusieurs années je m’étais cousu une veste manteau à larges motifs fleuris. Un tissu coup de cœur et un modèle que j’adore, mais que je n’ai quasiment jamais porté, car je n’avais pas de robe assortie. Il fallait donc pallier ce manque. Compte tenu du tissu chargé de la veste, une petite robe noire unie serait parfaite

Burda m’a fourni le modèle et j’ai trouvé un précieux dans mon stock

 

Pour mieux cerner mon projet, j’ai consacré une soirée à un épluchage en règle de magazines Burda. Je recherchais une robe plutôt droite ou trapèze. Pour cela, il me fallait un tissu qui ait de la tenue. Mon stock est fourni en tissus à motifs, mais j’ai peu d’unis. Pourtant, je savais que j’avais quelque part un petit coupon précieux déniché chez Tognissi, Grand Rue à Strasbourg (où je ne suis plus allée depuis le début de la pandémie – il faudrait que j’y retourne. Mais j’ai bien assez de stock). Il s’agit d’un jacquard noir d’épaisseur moyenne, rebrodé ton sur ton. Les copines couturières ont estimé que cela ferait peut-être un peu chargé, vu les grands motifs de la veste, mais quand j’ai une idée derrière la tête, on ne la déloge pas si facilement.

Donc ! Revenons au modèle. J’ai trouvé mon bonheur dans le Burda Style de juillet 2018. La robe a la forme que je recherchais et elle présente juste ce qu’il faut de fantaisie (empiècements à angles droits sur le devant et le dos de la robe et poches cachées devant), pour ne pas être ennuyeuse.

 

 

 

 

 

 

Il ne restait plus qu’à se mettre au travail

 

 

 

 

Avant toute chose, il me fallait une toile. En effet, je n’avais qu’un petit coupon et donc pas droit à l’erreur. J’ai coupé la toile dans un piqué de coton acheté il y a des lustres à Trélazé (Tissus de la Mine), près d’Angers.

 

 

 

 

 

Avec l’aide de Marie, notre professeur de couture, j’ai apporté un ajustement au niveau de la découpe princesse de l’empiècement devant, pour donner un peu plus d’aisance. Puis, j’ai fait un deuxième ajustement dans le dos, pour tenir compte de ma cambrure. Il a fallu creuser de deux bons centimètres de chaque côté au milieu dos à la hauteur de la taille. Pour le coup, la couture milieu dos qui était droite à l’origine, forme maintenant une belle courbe pour épouser mes courbes à moi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n’ai pas terminé la toile, mais je l’ai enfilée à Fanfreluche en attendant que je termine la robe noire à proprement parler. En tout cas, j’ai l’intention de la finir, car la forme me plait beaucoup et la cotonnade lui convient bien.

 

 

 

 

 

Quelques détails de la robe noire

 

 

 

 

Vous avez déjà pu voir la découpe originale de l’empiècement devant sur la photo en titre de l’article. Cette même découpe se répète dans le dos. L’empiècement en angle droit cache une poche bien pratique, que j’ai coupée dans un voile de coton noir, afin d’éviter d’ajouter de l’épaisseur. L’autre difficulté technique de cette robe est la pose de la fermeture glissière incrustée dans la couture du milieu dos. Mais ça c’était un choix personnel. Enfin, la robe est entièrement doublée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux shootings photo

 

 

 

 

Cela faisait un moment que j’avais repéré une jolie statue d’Alsacienne installée sur un banc en grès, juste devant l’église de Stutzheim (à 50 m de la mercerie du Fil Amant). Cet élément de décor m’a beaucoup plu et du coup Nathalie y a fait une première série de photos de la petite robe noire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cela, il fallait tout de même un vraie mise en situation de la robe, portée avec la veste et surtout sur le site de la mission à Turin.

 

 

 

 

 

Caroline et Isabelle, deux de mes collègues qui étaient du voyage, ont fait les photos que vous verrez ci-dessous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici la fin de cette aventure-là. Mais vous n’avez pas fini de voir des exemplaires de cette petite robe trapèze Burda. En effet, la toile attend sagement que je la termine et ma fille est elle aussi tombée sous le charme. Le tissu est acheté, mais il faut que je décalque et que j’ajuste le patron. Encore du travail en perspective.

 

 

 

 

 

En attendant, profitez bien de cette magnifique météo estivale.

 

 

 

 

 

Fanfreluche

 

 

 

20 Commentaires

  1. Nabel

    Elle est très réussie cette robe ! Et elle va très bien avec ton manteau coloré !

  2. la poule

    les découpes et la fermeture de cette robe apportent une note originale qui chasse la tristesse du noir !
    bravo et j’adore le manteau

  3. Lilysews

    Et bien tu as eu bien raison de poursuivre ton idée. Ta robe est magnifique, le tissu est parfait et la fermeture un peu design c’est une super idée. Quant à la veste… j’adore! Plus aucune excuse pour qu’elle reste au placard maintenant qu’elle a sa petite robe dédiée! Tu étais vraiment très chic pour aller à Turin.

  4. Anne Marie

    J’avais vu ce modèle à l’époque (pas trop lointaine) où j’avais acheté la revue et je me souviens l’avoir trouvée très sympa. Mais Burda et moi, ce n’est pas trop une histoire d’amour… J’aime beaucoup la robe terminée qui est très chic et sobre. Bravo et merci pour le partage.

  5. Fanfreluche

    Ha ha ! Invisible la fermeture ! Je m’étais dit que portée sans la veste, il fallait mettre du peps. J’ai beaucoup apprécié Turin… et ses glaciers. Merci Ysa.

  6. cyqlaf

    Bonjour ! D’abord, j’adore ta veste !
    Ensuite, je suis fière de savoir que la France est bien représentée grâce à toi !
    Et sinon, waouh la robe ! J’adore la FE invisible du dos (ah ah ah) et le tissu !

  7. Solène

    Mais qu’est-ce que l’ensemble est classe ! Cette robe noire est très chic et elle te va vraiment bien ! Et que dire de l’association avec le manteau, c’est juste parfait
    Belle découverte que ce modèle

    • Fanfreluche

      Eh bien Solène, venant de toi qui es bien connue sur la toile pour les modèles originaux et stylés que tu déniches, ton compliment me touche particulièrement. Merci beaucoup.

  8. Jalyla

    Tu as cousu un bel ensemble original. La robe est simple en apparence, elle est parfaitement ajustée et les coutures en angle droit sont très réussies.

    • Fanfreluche

      Merci Jalyla. Les empiècements font tout le charme de cette robe. C’est la première fois que j’utilisais cette technique des empiècements doublés et structurés. Ça donne un côté original.

  9. hermine123

    Je crois que Burda a imaginé cette robe juste pour toi.
    Un très bel ensemble avec la veste, elle te va superbement bien.

    • Fanfreluche

      Merci beaucoup Hermine. Il semble que j’ai fait le bon choix ! Finalement je me demande si c’est la robe qui met en valeur la veste ou l’inverse.

  10. Naelle

    Superbe cette petite robe noire, et avec cette veste c’est top
    Bravo
    Bonne soirée

  11. anaey

    cette petite robe noire est superbe. La longue fermeture coloré dans le dos casse un peu le côté stricte de cette robe. L’association du manteau fleuri et coloré avec cette jolie robe sont du plus belle effet. Je comprends tout à fait qu’elle aura des copines, car la coupe est simple et selon le tissu employé aura un tout autre style.
    Bravo

    • Fanfreluche

      Merci beaucoup Anaey. J’ai effectivement pensé que la fermeture rouge serait intéressante pour pimper le noir de la robe. En plus, je trouve que cela allonge un peu la silhouette. Il s’agit d’une fermeture à glissière au mètre que j’ai achetée il y a plusieurs années au salon Nadelwelt à Karlsruhe. La vraie difficulté c’est d’enfiler la tirette sur le ruban de la fermeture…

  12. Falbala

    Ah oui elle est superbe cette petite robe noire avec ses détails un peu moins sages!!! J’adore la fermeture à glissière dans le dos. Elle rend bien finalement cette robe avec ce joli manteau fleuri. Et c’est vrai qu’elles sont parfaites ces deux Alsaciennes, chacune dans leur style!!!

    • Fanfreluche

      Merci Nathalie. En revoyant les photos, je me dis que j’aurais dû porter l’un des jolis bonnets à nœud que Marie vend dans sa mercerie. Ça aurait fait un effet bœuf.

  13. Armelle

    J’aime tout, la robe, le détail coloré de la fermeture, le collier, l’alsacienne et le manteau ! Bravo et bel été à toi

    • Fanfreluche

      Merci Armelle. J’aime beaucoup aussi ton joli modèle. Cette petite robe noire va nous faire beaucoup d’usage, je le sens.

Soumettre un commentaire