La robe coquelicot

La robe coquelicot a été cousue il y a déjà plusieurs mois, mais n’avait pour l’instant pas trouvé le chemin du blog. Et puis, il y a une quinzaine, Nathalie m’a traînée dehors pendant une de nos traditionnelles « pauses clope » (clope pour elle, solidarité pour moi), et a fait quelques photos. Je vous avertis, certaines d’entre elles sont un peu loufoques.

La robe coquelicot, un patron maison

Cette robe est une xième version de ma robe de base que je vous ai déjà montrée à maintes reprises (ici, pour la première, ici pour ma robe d’anniversaire, une autre fois en version plus hivernale et même, qui l’eut cru, en mode geisha).

Le modèle est une simple robe droite qui gomme les imperfections. Une fois le patron validé, elle est très facile à réaliser.

C’est le tissu qui fait tout

Vous l’aurez constaté, je me suis amusée à la coudre dans des tissus très variés. Cependant, après mes premières tentatives en tissu chaîne et trame (la robe geisha), j’ai vite compris que l’idéal c’est vraiment le jersey milano. J’ai donc craqué à plusieurs reprises, lors des marchés hollandais, pour de beaux panneaux qui ont la bonne idée d’être exactement de la bonne dimension pour y tailler ma robe droite « maison ».

La robe coquelicot en quelques mots

Passons donc à ce panneau aux coquelicots, qui dormait depuis un certain temps dans mon stock. En début d’été, après les semaines d’efforts consacrés au patron du pantalon, j’ai soudain eu envie d’un projet simple et satisfaisant. Parmi une multitude de coupons candidats pour un projet estival, ce sont les coquelicots qui ont gagné la bataille.

Je me suis dit que pour « changer un peu », je pourrais modifier la forme des épaules. J’envisageais une forme un peu plus tombante que celle du modèle d’origine. Mais voilà, le panneau n’était pas bien grand, donc pas vraiment la place. Alors, je me suis contentée d’élargir légèrement l’épaule et de remplacer mon traditionnel ourlet d’emmanchure par une étroite bande contrastante.

La même bande noire contrastante a trouvé place à l’encolure. Vous noterez peut-être les petites lignes taupe qui éclairent le noir de la bande. Celles-ci ont eu la bonne idée de se placer juste où il fallait pour faire un petit effet intéressant, je trouve.

Et voilà les seules fantaisies que j’ai ajoutées à cette robe, ce sont les coquelicots qui font le job !

Quelques photos

Le shooting a commencé en douceur, voici Fanfreluche la timide.

Et puis, Nathalie a dit : « bouge un peu ». Et je me suis exécutée.

Voilà comment s’est terminée cette séance photo de la robe coquelicot.

En attendant les cousettes plus automnales, je vous dis à bientôt.

Fanfreluche

Comments

    1. Elle est très réussie et jolie ta robe coquelicot. Ce panneau est bien mis en valeur avec ce modèle simple mais aussi grâce au biais noir contrastant à l’encolure et aux emmanchures. J’aime beaucoup .

      1. Merci beaucoup Chatkikou. Le panneau présentait une large bande noire avec les lignes couleur taupe en bas des coquelicots. C’était parfait pour rehausser un peu l’encolure et faire la finition des emmanchures aussi. Je crois que sans la bande noire, le haut de la robe aurait été un peu fade.

    2. Merci Ysa ! En tout cas je suis contente de t’avoir fait sourire ! Les séances photo sont toujours un peu difficile. On ne sait pas quelle tête on a de l’autre côté de l’objectif. Alors je suis reconnaissante à Nathalie de me donner des consignes. Biz.

  1. Super ce tissu coquelicots. Cette robe te va vraiment bien.
    Au moment où je vous écris je suis en stage lingerie chez Claire Brandin à Barr.
    Au plaisir de se revoir
    Véronique la méticuleuse

    1. Super ! Quelle bonne surprise de te lire ! J’espère que tu as bien apprécié ton stage chez Claire Brandin. Malgré la culotte que j’avais réalisée lors de mon stage, la lingerie reste un domaine dans lequel je n’ai pas poursuivi. Peut-être lorsque j’aurais plus de temps à y consacrer. Merci en tout cas pour le gentil compliment. Je serais moi aussi ravie de te revoir. Porte toi bien.

  2. Très jolie robe. Le tissu est fort beau et la simplicité du patron le met en valeur. C’est toujours intéressant d’avoir un patron de base, il permet avec de minimes modifications ou simplement un tissu différent de créer une nouvelle version.
    Bravo pour cette superbe robe qui est bien mise en valeur lors de la séance photos « bouge un peu » et qui te va très, très bien.

    1. Merci beaucoup anaey pour ce gentil message. Avec Nathalie, nous essayons toujours de « varier les plaisirs » en cherchant de nouveaux coins où prendre nos photos. Mais parfois, c’est simplement le patio du coin « clope » qui doit faire l’affaire.

  3. Ah la robe droite ! c’est un peu mon uniforme, par contre je ne l’ai pas expérimentée en jersey, à part Arum de chez deer and doe, que je préfère en chaine et trame d’ailleurs… Peut être parce que je n’ai pas le patron parfait ; En tout cas, ces coquelicots sont très gais, très lumineux, et ils donnent la pèche . Simple mais efficace.

    1. Tu l’as dit Isabelle : simple et efficace et surtout gratifiant ! Franchement, quel plaisir de coudre une robe constituée de trois morceaux de tissu et donc je sais qu’elle tombera correctement. Cela dit, quand je regarde les photos, je vois que j’aurais peut-être dû faire un tout petit effort pour certains raccords. Enfin, je ne me souviens plus très bien, mais je suppose que je n’ai pas pu faire de fantaisies, vu la taille du panneau. Surtout que tout le bas était occupé par une large bande noire ; celle que j’ai utilisée pour l’encolure et les emmanchures. Et, juste un petit mot au sujet de ce jersey milano qui est ferme et se coud très bien. En plus il gomme les « petits » bourrelets ! Il a tout bon.

  4. J’adore ces tissus à panneaux, et le tien est superbe. Cette robe toute simple et indémodable a beaucoup de charme et tombe parfaitement. Ton encolure et emmanchures sont parfaitement réussies avec ces bandes noires.

    1. Merci beaucoup Jalyla pour ces gentils compliments. Comme tu vois quand on aime on ne compte pas. Bon, il faudra peut-être quand même que je varie un peu. Il me reste deux panneaux, mais je pense que j’en ferai autre chose.

  5. Ils sont superbes ces coquelicots et cette jolie robe méritait bien une séance de photos fun et un bel article. Ce tissu est bien mis en valeur avec un modèle simple, c’est lui qui fait toute la différence!!

  6. j’adoooore !
    tu as vraiment su mettre en valeur ce superbe tissu qui n’attend qu’un patron sage et simple.
    la petite bande et ses impressions taupes est juste parfaite
    bravo

    1. Merci beaucoup la poule. Je le couvais depuis un moment ce panneau coquelicot, en me disant qu’il ne fallait pas que je me rate. Et finalement je suis contente d’avoir choisi ce patron simple et maintes fois éprouvé. C’est bizarre, mais en avançant en âge j’apprécie de plus en plus les robes. Donc il y en aura sûrement d’autres.

  7. Elle est très belle cette robe coquelicot !
    Et donc, c’est du jersey milano ? Je n’ai encore jamais testé cette bête là … j’ai l’impression que ce n’est que du synthétique et peu agréable à porter mais c’est peut-être un a priori ???

    1. Oui c’est du pur synthétique ! Mais ça a beaucoup de tenue et c’est facile à coudre à la machine si on veut ou à la surjeteuse. Ça ne s’effiloche pas du tout. Personnellement je ne trouve pas ça désagréable à porter, même par beau temps. Cela dit, c’est une robe sans manches et pas ajustée.

  8. Quelle jolie robe! La forme est simple, mais le tissu, très original, donne tout le chic. Je connais le jersey milano pour avoir fait la combi Sirocco dans ce type de tissu. Bravo pour ton travail et merci pour le partage.

    1. Coucou Anne-Marie. Merci pour ton gentil compliment. Ah c’est donc du jersey milano qui convient pour la combinaison Sirocco ! J’admire toujours ce modèle sur les autres, mais je ne crois pas que j’oserais m’y risquer, pour cause de popotin proéminent.

  9. Petit souci de clavier !
    Je disais donc : une très belle robe qui pourrait tout à fait sortir d’un atelier de haute-couture. Le tissu est magnifique et la petite bande contrastante vient donner la touche finale parfaite !

  10. Très jolies ces photos avec ta nouvelle robe coquelicot ! Vous avez bien dû rigoler pendant votre pause !
    J’aime bien ces panneaux de tissu, ils sont pratiques et originaux. C’est une bonne idée les bandes contrastantes à l’encolure et aux emmanchures.

    1. Merci beaucoup Céline. Oui, les shootings improvisés sont des petits moments de détente bienvenus. Je suis contente des bandes contrastantes qui donnent du relief. Car à ce niveau, le panneau très blanc était plutôt fade.

Leave us a Message