Les cache-cœurs d’anniversaire

# Cache-coeurs Tendance couture simplicity n° 40

J’avais repéré un coupon de cotonnade à motifs de coccinelles à la mercerie du Fil Amant et bien entendu j’ai pensé à Christine F. C’était un tout petit coupon et je n’avais pas la moindre idée de ce que je pourrais en faire, marre de faire des sacs et d’ailleurs elle en a deux avec des coccinelles (ici et ) !!! Je lui ai donc proposé de venir feuilleter mes patrons de couture pour trouver une idée dans la perspective de son anniversaire. Vu nos précédents déboires avec la robe de Martine, je m’y suis pris à l’avance, son anniversaire n’étant qu’en juin.. Mais finalement tout est allé sur des roulettes et la couture a été rapide. Au moins elle pourra en profiter plus tôt avec le retour des beaux jours.

Christine a craqué pour un modèle de cache-cœurs dans la Revue Tendance couture Simplicity, n°40 de ce printemps. Ce modèle est décliné en trois variantes de manches (manches longues ballon, petites manches papillon ou juste une bordure de manche). Il est également prévu avec ou sans volant au niveau de l’encolure. Christine a choisi le modèle 3 avec juste une bordure de manche et sans volant.

Le problème de ce modèle est qu’il va par deux tailles. Après avoir pris les mensurations de l’intéressée, j’ai décalqué deux tailles, 42-44 et 46-48. Une fois les pièces mesurées, il s’est avéré que le patron taillait très large. Au vu de mon expérience de cette revue, j’étais restée dans l’idée que ça taillait plutôt petit. Il a donc fallu faire une gradation entre le 38/40 et le 42-44, petite piqûre de rappel merci Marie !! Il y a peu de pièces pour ce modèle, un dos, un devant, les parements d’épaule, les parementures et la ceinture.. Piece of cake après un manteau !!!

Les schémas techniques ne sont pas aussi bien faits que dans la revue Burda, ils ne comprennent que le droit fil. Et là en plus les pièces étaient dessinées à l’envers sur le schéma technique par rapport aux pièces du patron. J’ai eu l’impression d’être Joey devant la carte de Londres, en tournant les feuilles dans tous les sens pour m’y retrouver !! Bon c’est vrai, comme lui je n’ai pas vraiment le sens de l’orientation !! Les marges de couture de 1,5cm sont incluses dans le patron ce qui peut être attractif pour certaines mais pas très pratique à mon sens quand on teste un patron. Je préfère les rajouter une fois que les mesures des pièces ont été faites.

La toile du cache-cœur

Ce modèle nécessite 1,50 m. / 1,70 m. Au vu des dimensions modestes du coupon coccinelles environ 1,10m., il fallait de toute façon que je le combine avec un autre tissu. J’ai décidé de faire une toile pour ne pas me rater et gâcher ce coupon. Christine a approuvé un coton de broderie anglaise, acheté il y a des lustres chez les Hollandais et qui se morfondait dans sa boîte.. J’ai utilisé la partie festonnée de la broderie anglaise pour l’ourlet du cache-cœur ce qui nous a amené à tricher avec le positionnement des pièces, normalement arrondies sur le bas. Même si le modèle est assez court, je n’ai pas rajouté de marge de couture vu que ce positionnement a fait gagner quelques centimètres.

# Cache-coeurs Tendance couture simplicity n° 40

A l’essayage, quelques retouches ont été faites, au niveau de la poitrine pour arrondir le devant et éviter que ça baille, la partie froncée a été décalée et rapprochée du bord et les marges de couture latérales ont été rognées de 0,5 cm. Les pinces dans le dos sont les mêmes pour toutes les tailles. J’avais un peu des doutes mais elles se sont avérées bien placées pour Christine. J’imagine que pour d’autres morphologie, il faudrait peut-être les modifier.

# Cache-coeurs Tendance couture simplicity n° 40Le montage de la ceinture a été changé. Au lieu d’une seule ceinture enroulée autour de la taille et indépendante du cache-cœur, l’option retenue a été deux pans de ceintures, chacun cousu de part et d’autre des parementures avec un croisement intérieur, par une ouverture laissée sur la couture latérale. Ceci permet de maintenir bien en place le cache-cœur. J’ai donc coupé deux pans très longs, plus que celui prévu par le patron (environ 1,30 m.) de manière à pouvoir recouper au besoin sur Christine. Nous avons au bout du compte décidé de garder toute la longueur.

 

 

La seule difficulté de ce tissu en broderie anglaise est sa transparence et les marges de couture de 1,5 cm n’étaient pas terribles sur l’endroit. Au niveau des épaules, j’ai replié les marges sur elles-mêmes et j’ai surpiqué à l’endroit. J’ai retrouvé le fameux pied « mur » qui permet de faire des surpiqûres (relativement droites). Au niveau des fronces j’ai laissé les marges telles quelles, impossible de replier proprement.

La finition des manches à même m’a laissé un peu perplexe. Il y a une bordure à coudre à plat avant de faire les coutures latérales. C’est très simple mais les finitions intérieures sont un peu cra-cra et avec beaucoup de marges de couture. J’ai essayé d’arranger comme j’ai pu mais ça ne me plait pas beaucoup. J’ai rabattu les marges de couture sur la bordure, contrairement à ce qui est prévu dans la revue, toujours à cause de ce problème de transparence du tissu et j’ai surpiqué. Pour la version finale, j’ai décidé de changer le montage pour un résultat plus propre.

Nous avions prévu de faire des photos en intérieur mais le temps s’est avéré plus clément, ce qui nous a permis de faire un tour dans le jardin.

Allez nouvelles poses dans le jardin

Le cache-cœur coccinelles

Les pièces du devant et du dos retravaillées rentraient tout juste dans le coupon, sans pouvoir les rallonger, ainsi que les parementures. Impossible en revanche d’y caser les ceintures longues et larges. Nous nous sommes mis d’accord pour le combiner avec un tissu à pois rose et fuchsia, toujours déniché chez Marie et que j’avais utilisé pour la doublure d’un sac.

# Cache-coeurs Tendance couture simplicity n° 40

J’ai coupé la ceinture et les parements d’épaule dans le tissu à pois. J’ai également fait les bordures de manche mais je n’ai pas pu les mettre en biais, faute de place. Le montage a été de ce fait un peu plus délicat mais au final plus propre.

Pour la longueur, j’ai farfouillé dans mes dentelles et galons sans rien trouver de transcendant. Je ne voulais pas rajouter une bande de pois par crainte que ça fasse trop.. C’est dans le stock de dentelles anciennes de Marie que j’ai trouvé une très belle broderie anglaise pour faire la finition de l’ourlet. Elle est joliment travaillée et on voit toute la différences entre les pièces anciennes et modernes. Certes la couleur n’est pas tout à fait la même que le cache-cœur mais elle est si jolie avec ses roses qui rappellent les motifs du coupon coccinelles. J’ai recoupé ce galon à 6 cm de hauteur avec un surjet pour ne faire qu’un repli.

Séances photos dans l’atelier couture. J’ai comme l’impression que Christine est ravie… Bon on ne va pas lui demander lequel elle préfère!!

et un petit tour dans le jardin, où le vilain Sherlock n’a pas arrêté de sauter sur sa tata Christine et bien sûr a fait une belle tache boueuse.. Un petit coup de savon et tout est rentré dans l’ordre… tsss…

Alors avec un peu d’avance, je souhaite à Christine de bien profiter de ces cache-cœurs d’anniversaire!!

Et très bonne soirée

Nathalie

Comments

  1. C’est toujours joli et ultra féminin un cache cœur. C’est un chouette cadeau d’anniversaire. Je n’ai jamais testé cette revue de patrons. Par contre j’ai deux patrons de cache cœur et ce billet me donne des idées ! Bonne fin de weekend

    1. Merci beaucoup Armelle et je suis ravie que ce projet couture t’ait inspiré.. A toi aussi bon week-end même s’il fait encore moche et froid ici…

  2. Les deux cache-coeur sont superbes. Quelle belle réussite ! Et vous avez fait de belles photos avec le retour du soleil. Si on me demandait de choisir, je pense que j’opterais pour la broderie anglaise. Mais bien sûr les coccinelles c’est tout à fait Christine. Et les deux tissus sont joliment assortis, tout comme le galon en dentelle. Très bon choix !

    1. Merci beaucoup!!!!! Oui j’avoue que j’ai un petit faible aussi pour la broderie anglaise.. Quand j’ai vu qu’il fonctionnait bien j’ai eu peur qu’à nouveau la toile l’emporte sur le projet définitif.. mais le cache-cœur coccinelles est aussi très sympa et les deux lui vont très bien.. Yapluka à attendre les premiers rayons de soleil!!

  3. J’aime beaucoup le cache cœur avec les coccinelles. Tu as placé le tissu à pois de façon judicieuse et la magnifique dentelle lui confère un petit air précieux. Du beau travail.

  4. J’adore les cache coeurs. Moi aussi, j’avais remarqué que cette marque taille grand. Les 2 vêtements sont superbes et lui vont très bien. Bravo et merci pour le partage.

    1. Merci beaucoup Anne-Marie. De mes précédentes expériences, je trouvais plutôt l’inverse mais je suppose que ça dépend des modèles.

  5. C’ est génial de pouvoir offrir un vêtement cousu main pour l’anniversaire de ton amie. J’ai une préférence pour la broderie anglaise, mais je suis désespérément classique …. en tout cas ton amie semble ravie

    1. ça m’a fait très plaisir de lui coudre un vêtement qu’elle a choisi. j’en avais un peu marre de lui coudre des sacs. J’ai aussi un petit faible pour la broderie anglaise mais ce tissu coccinelles est très sympa aussi. Oui Christine a été ravie et les photos ont fait le tour de sa famille et de ses amies!!

  6. Elle a donc deux jolies blouses pour le prix d’une ! La chance ! ET joyeux anniversaire à elle.
    Pis sinon, il a grandi Sherlock dis donc !

    1. Ben oui quand on aime on ne compte pas!!!
      Oui le petit filou a bien grandi et commence à grimper et à sauter partout… On se demande si on n’aurait pas dû le baptiser Tarzan!!

Leave us a Message