Petite veste en jersey pour la princesse

par | Mar 26, 2017 | Couture des loustics, Les petits loustics | 10 commentaires

Cette petite veste pour la princesse était planifiée depuis longtemps. Sa maman et moi avions choisi deux coupons de jersey lors du Marché des Hollandais en automne dernier, alors que la princesse n’avait pas encore pointé le bout de son nez, loin de là. J’ai tout de suite imaginé une petite veste à capuche façon sweat, entièrement doublée. J’ai trouvé le patron Burda adéquat à la Mercerie du Bain aux Plantes et j’ai pas mal surfé sur internet pour l’inspiration créatrice (humhum) et surtout pour me documenter sur la technique de doublure et de retournement du vêtement. Les pièces étaient coupées et il ne restait plus qu’à se lancer.

Le modèle était classifié « easy » et les explications étaient plutôt sommaires. La technique de montage de la capuche doublée et bordée d’un parement plié en deux m’a laissée particulièrement perplexe. J’ai donc apporté le puzzle à la prof es énigmes qui m’a donné quelques pistes. Notamment la phrase « le parement de la capuche se placera dans la continuité de la patte de boutonnage »… Ahaaa ! je n’avais pas du tout vu ça, mais ce fut une information déterminante. La prof m’a recommandé de ne pas brûler les étapes et de coudre deux vestes séparées, l’une dans le tissu extérieur et l’autre dans la doublure, puis on verrai comment avancer à partir de là.

D’accord, d’accord. Je suis passée à l’acte samedi matin. Surjeteuse armée, M. Fanfreluche encore sous la couette, j’étais parée. J’ai assez rapidement terminé la première veste, puis j’ai commencé à extrapoler la suite. Le puzzle composé de la capuche, du parement, de la doublure de capuche et de la patte de boutonnage à même, elle aussi doublée, me turlupinait. Incapable de m’arrêter, l’impatience m’a prise et j’ai cousu tout de suite la deuxième veste pour avoir tous les éléments du puzzle en main et essayer de les emboîter. Notre prof nous dit toujours qu’il y a un ordre logique à suivre pour assembler les différentes pièces. En l’occurrence, l’énigme de la veste doublée ne m’a plus lâchée. J’ai avancé un peu à tâtons (pas facile de tâtonner avec une surjeteuse). Je me sentais un peu comme un chirurgien qui doit utiliser son scalpel avec la plus grande précision sous peine de causer des dommages irréversibles !! (Bon j’exagère un peu – un malheureux coupon de jersey ça se remplace plus facilement qu’une valve cardiaque). Enfin bref, je ne sais pas si j’ai réalisé la chose dans les règles de l’art, mais en tout cas j’en suis venue à bout et le résultat n’est pas si mal. Aucun accroc, aucune bêtise majeure, la veste est terminée et je la trouve plutôt réussie. Cela dit, la princesse devra encore manger quelques biberons avant de pouvoir la porter. La taille 6 mois en Burda me paraît gigantesque. En attendant, c’est la petite poupée rousse qui fait le mannequin, comme à l’habitude.

Pardon à notre gentille prof pour ce délit d’impatience. Je promets d’être plus obéissante pour le prochain projet.

Bonne soirée à toutes et tous et à bientôt.

Fanfreluche

10 Commentaires

  1. Marie-Pierre

    Bravo pour ce joli modèle et pour Franfreluche, le Mac Gyver de la couture!!!!
    Comme quoi, quand on a la bonne info et le neurone fonctionnel (le singulier n’est pas anodin puisque tout le monde sait que la gent féminine est assez limitée de ce côté là, dixit nos chers hommes à la pointe de la connaissance), les mains obéissent sans problèmes!!!
    La princesse sera superbe!
    PS: y a t’il un papy ébéniste dans la famille car il va falloir songer à augmenter l’espace rangement pour la garde-robe de mademoiselle???

    Réponse
    • Fanfreluche

      Bonjour Marie-Pierre. Merci beaucoup de ton commentaire. Il est vrai que j’ai pas mal sollicité le neurone en question. En revanche, la princesse se moque pas mal de ce qu’elle porte pour le moment, pourvu que l’estomac soit bien rempli. Et de fait elle a déjà bien profité. Pour ce qui est de l’ébénisterie, pas de chance. Mais heureusement le Papa est plutôt doué pour le montage de meubles du Suédois. Bientôt je vous montrerai son œuvre dans mon nouvel atelier de couture.

      Réponse
  2. Mary Tainne

    Ah je lis qu’il y a déjà une nouvelle commande en cours avec poches, c’est que ça plait. Normal quand on manie les ciseaux comme le bistouri et que les sutures sont parfaites ….. Bravo Madame le docteur ès couture

    Réponse
    • Fanfreluche

      Tu me fais bien rire Mary Tainne. Mais je n’en suis qu’aux balbutiements des études ès surjeteuse.
      En tout cas quand ça fonctionne c’est top. Vive le jersey et vive la surjeteuse.

      Réponse
  3. Sylvia

    J’adore!!! Félicitations!!

    Réponse
  4. la prof aux infos déterminantes

    Génial ! un projet réalisé d’une traite (? .. blague à part)
    Quand l’assemblage est simplifié, seules les infos à ne pas louper sont nos lanternes durant la réalisation …

    Bravo !
    J’ai un gilet raglan enfant que je fais chaque année depuis que ma fille grandit , je collectionne tous les âges depuis ses 2 ans.
    Et vous, à quand la taille au dessus ?? maintenant qu’il y a maitrise ….

    Réponse
    • Fanfreluche

      Haha! En l’occurrence il faudrait plutôt que je fasse rapidement une taille en dessous pour qu’elle aille à la princesse. J’ai encore quelques petits coupons en réserve. Mais j’ai aussi prévu de lui coudre des robes d’été toutes simples.

      Réponse
  5. falbala

    Oh oui c’est très chou!!! La combinaison des tissus est très chouette et e montage a l’air très pro.. J’adore les revers aux manches!! C’est très réussi. Ne rajoute pas de poches, c’est très bien comme ça.. ou alors sur le suivant.

    Réponse
  6. christine rhinn

    Elle est super zolie et ze veut la même !
    Bisou !

    Réponse
    • Fanfreluche

      Oups !! désolée Christine, j’ai utilisé tout le tissu 🙂
      Mais je suis ravie qu’elle te plaise. Bisou.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.