Rattraper le temps qui court

Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, mais j’adore surfer sur les blogs de couture sur mon smart phone, au petit matin, dans mon lit. En revanche, je n’aime pas Instagram. Enfin, disons que pour le moment, je n’ai pas encore craqué. Je ne suis pas non plus connectée sur Facebook. Bref, Mami fait je fais de la résistance.

Lorsque je repère des images intéressantes sur Pinterest (ah oui, je suis une adepte de Pinterest), je consulte les articles et je vérifie s’il y a des publications plus récentes sur le site en question. En général, je suis dépitée, les blogueuses ont délaissé leur blog depuis plusieurs années. Alors, lorsque de temps en temps je tombe sur un blog toujours actif, je me délecte. Vive les couturières et autres créatrices qui continuent de nous proposer de bons articles illustrés de belles photos. Je plébiscite !

Où en étais-je ?

Pourquoi je vous dis tout cela ? Eh bien parce que je m’aperçois que moi aussi je faiblis en ce moment. Heureusement que Nathalie (alias Falbala) continue activement d’alimenter le blog. Toujours fidèle, notre Nath !

Et pourtant j’ai cousu des trucs et bien sûr je vais vous les montrer. Certains projets sont des répétitions, donc, sans grand intérêt. D’autres sont des réalisations qui ne me convainquent pas encore à 100 % et du coup je n’ai pas trop envie d’en parler ici. Du moins pour l’instant.

Breeef ! (comme dirait Solène) Venons-en au fait. Aujourd’hui je vais essayer de rattraper le temps qui court. Donc, préparez-vous à un article fleuve, car je vais vous montrer en bloc une série de robes qui ont vu le jour pendant les semaines précédant Noël, puis pendant les vacances de fin d’année.

Commençons par les cadeaux de Noël

Lorsque nous nous sommes vues l’année dernière, pendant les vacances de la Toussaint, ma belle-fille m’a demandé si j’accepterais de lui coudre une robe pour Noël. Elle voulait une robe similaire à celles que je lui avais confectionnées lorsqu’elle était enceinte du petit Amaury (vous pouvez voir ici). Mais cette fois-ci sans volume supplémentaire pour le bidou. Bien entendu j’ai accepté et je l’ai immédiatement traînée chez Marie (le Fil Amant) pour choisir le tissu qui lui plairait. En fait, il y en avait deux et ils ont tous les deux pris place dans notre panier.

Réalisation des robes de future maman

Pas grand chose de plus à dire sur ces robes, puisque je vous les avais déjà présentées, sinon qu’après sa grossesse la jeune maman a perdu pas mal de poids et de volume, surtout au niveau du tour de poitrine. Il a donc fallu reprendre toutes ses mensurations. Puis, avec l’aide de Marie, j’ai adapté le patron et j’ai cousu la robe sans filet, puisque mon fils et ma belle-fille habitent de l’autre côté de la France.

La robe à mini carreaux

La première robe est réalisée dans une maille souple et confortable, d’épaisseur moyenne, avec un petit motif à carreaux. Pour cette robe-là, il a donc fallu faire un effort pour les raccords. Surtout au niveau des épaules. Pour le coup, les raccords ont aussi plutôt bien fonctionné au niveau de l’encolure cache-cœur. En revanche, lorsque j’ai finalement cousu les coutures des manches et des côtés, j’ai complètement oublié de faire attention aux raccords ! Shame on me (honte à moi) ! Cela dit, en marchant vite, n’est-ce-pas, on n’y voit que du feu.

La robe aux salamandres

Pour la deuxième robe ma belle-fille a choisi un jersey structuré avec plus de tenue. Du coup je m’inquiétais un peu du rendu. Comme je travaillais à l’aveugle, je me demandais si elle serait à la bonne taille. Je peux vous dire d’ores et déjà que tout s’est bien passé.

Le tissu est d’un bleu ou vert pétrole un peu sombre. Alors, pour éclairer un peu, j’ai choisi de poser un passepoil lurex à l’encolure. J’ai également posé une parementure en jersey que j’adore.

passepoil lurex et parementure salamandre
passepoil et parementure en gros plan

C’est une chute de jersey trouvée aux Puces des couturières. Il est orné de salamandres. Je l’ai utilisé pour coudre la doublure de la couverture que ma fille a tricotée pour Mathilda. Je ne crois pas en avoir une photo. Mais j’ai retrouvé une photo du coupon complet.

Bien sûr on ne voit pas la parementure lorsque la robe est portée, mais moi j’aime cette petite déco intérieure.

Et quelques photos des robes portées par la jeune femme

En voyant les photos, je détecte mieux les ajustements qu’il faudrait entreprendre. Mais, les robes sont livrées et sont portées, alors on essayera de faire mieux la prochaine fois.

Une robe pour moi

La robe que je vais vous montrer est là aussi une répétition d’un modèle déjà cousu à deux reprises. Je vous avais montré cela ici.

Il se trouve que j’avais dans mon stock (ah j’aurais pu participer au défi déstockage sur ce coup-là) depuis un an au-moins, un jersey aux panthères qui m’avait plu chez Marie. Depuis le début je pensais me coudre une robe tee-shirt en jersey. En définitive j’ai préféré utiliser le patron de la robe raglan déjà testé et approuvé.

Là aussi, je ne vous donnerai pas plus de détails sur le patron, puisque j’en avais parlé dans le précédent article. En revanche, cette fois-ci je n’avais pas compté avec le taux d’élasticité inférieur de ce joli jersey de coton.

Les tribulations de la robe raglan

Tout d’abord, lors du premier essayage, elle m’a paru plutôt juste. Que faire quand on n’a plus de tissu pour recommencer ? Eh bien, on improvise. J’ai donc ajouté le long des coutures latérales une bande verticale noire, coupée dans le même jersey en coton noir que les manches. Et, ni vu ni connu, la robe est plus confortable. En plus, on croirait presque que c’est fait exprès, n’est-ce-pas ?

Mais ce n’est pas tout. En effet, il semble que ce jersey aux panthères ait bien plu à plusieurs de ces dames. C’est ainsi que j’apprends que Nathalie a cousu un bas de pyjama dans le même tissu et Marie a surenchéri en ajoutant qu’elle s’est cousu une chemise de nuit ! Mais POURQUOOOOIIII ! Après ça, chaque fois que je voyais ma robe panthère je lui trouvais un furieux air de chemise de nuit.

Regardez, Nathalie m’a même permis de vous montrer son pyjama glamour aux panthères. Pyjama graaaouh ! Marie a catégoriquement refusé de nous montrer sa chemise de nuit ! (hihi)

ll y a un air de famille, non ?

Il fallait trouver une solution. Après un petit sondage auprès des collègues au bureau et au cours de couture aussi, je crois, nous avons conclu qu’il fallait ajouter des poches ornées de boutons.

Des boutons ! C’est une riche idée. En plus ça permettait une fouille en règle dans le stock inépuisable de boutons anciens de la mercerie du Fil Amant. Tout le monde s’y est mis et c’est ainsi que la robe panthère a eu droit à ses poches et à ses boutons.

Et voilà le résultat final. Je crois que la robe panthère a perdu son potentiel chemise de nuit-esque.

Sur ces bonnes paroles, je vous libère.

Des bises et faites bien attention à vous.

Fanfreluche

Comments

  1. Je la trouve très belle avec ses poches
    Beau travail bravo
    Je voie que l on a le même travail au réveil
    Moi pas insta je n’ aime pas et Facebook je regarde mais moi je n y met rien
    Je m inspiré de site de couture tel Pinterest

    1. Merci Jeannine. Il est intéressant de voir que je ne suis pas la seule à surfer sous la couette ! Ça me permet un réveil en douceur et c’est une source d’inspiration précieuse. Belle journée.

  2. Rassure toi, je ne suis inscrite sur aucuns réseaux sociaux non plus mais j’adore Pinterest qui est une mine d’or pour trouver ce que l’on cherche ou des idées. Toutes tes réalisations sont très jolies et personnalisées. Bonne idée cette robe bicolore et le pyjama est très réussi aussi!

    1. Merci Jalyla, également au nom de Nathalie. J’avoue que Instagram me tente tout de même, à force d’être éjectée chaque fois que j’essaie de creuser un peu sur les comptes IG. Mais j’ai lu des articles qui critiquent fortement la sélection opérée au sein d’IG par les algorithmes numériques. Je crois qu’aussitôt que l’on met le doigt dans cet engrenage, on est happé et cadré, voire contrôlé. En revanche, j’ai commencé à publier certaines de mes réalisations sur Thread and Needles, que je trouve sympathique.

  3. Elles sont très jolies les robes pour ta belle-fille ! Des ajustements ? Peut-être, mais ça n’est pas facile de travailler pour les autres. Tu as du mérite !!!
    Quant à ta robe, je la trouve ravissante et pas pyjama du tout. Bravo !!!
    Eh oui, les blogs sont désertés et pourtant, c’est bien le seul support qui permet de détailler les étapes de couture et de transmettre notre passion.

    1. Merci rosephi, c’est très gentil. Le fait de coudre pour les autres me met toujours beaucoup de pression. Sauf pour les petits, car je trouve que ça passe plus facilement. En l’occurrence, comme j’avais déjà cousu la robe précédemment, je savais que la forme lui allait et que ça lui plaisait. Et la robe panthère, eh bien finalement, elle est adoptée. Ce patron de robe raglan fonctionne bien pour moi. Il y en aura d’autres.

  4. Belle série de robes ! Bonne idée ce passepoil sur la robe unie, effectivement, ça relève.
    Et moi aussi j’avais testé la bande de tissu sur le côté pour élargir une cousette trop étroite : ni vu ni connu j’t’embrouille ! Je trouve même que ça habille la robe. Tu peux la porter tranquille, personne n’ira penser que tu sors en chemise de nuit.

  5. Ah mais oui on passe son temps à rattraper (ou essayer) le temps qui court!!! Et ce n’est pas faute de coudre!!!! Je ne suis pas non plus une fan d’Instagram et de Facebook, encore moins de la « fast fashion » qu’ils prônent !! Pinterest parlons en.. J’ai perdu il y a pas mal de temps mon mot de passe pour me connecter. Pinterest m’a envoyé bouler lorsque j’ai demandé qu’ils me renvoient de nouveaux codes d’accès.. donc tant pis pour eux!!! Il y a de toutes façons des tas de sources d’inspiration, chacune y trouve son compte.. J’espère juste que les sites couture continueront d’être alimentés, c’est beaucoup plus intéressant pour les photos et les retours d’expérience…
    Toutes ces petites robes sont top!! Et la robe panthère ne fait vraiment pas chemise de nuit. Ce qui est sûr c’est qu’on ne risque pas de porter au boulot en même temps nos réalisations dans ce tissu!!

    1. Oh les vilains sur Pinterest ! Moi j’ai dû sauvegarder automatiquement mes codes d’accès car Pinterest s’affiche directement. Cela dit, effectivement, les inspirations sont partout, même si on sort beaucoup moins depuis le corona. S’agissant de nos tenues panthère respectives, effectivement, elles ne risquent pas de se télescoper.

  6. De bien jolies robes pour ta belle fille. Ce n’est pas vraiment évident de coudre à distance, mais là, je dois dire que tu as réussi.
    Ta robe panthères est très belle et n’a rien à voir avec le vêtement que l’on met pour aller au lit. Les bandes ajoutées sur les côtés lui donnent même un petit côté sportif comme la célèbre marque aux 3 bandes.
    Bonne fin de soirée.

  7. Tu as bien travaillé pendant cette période. Jolies robes pour les jeunes mamans et robe très sympa pour toi. Moi aussi, j’aime bien les imprimés graou… J’avais utilisé la technique d’un rajout de bande le long de la couture de côté et des coutures de manches pour un tee shirt à manches 3/4 dont j’avais largement surestimé le potentiel d’élasticité. Même si j’ai un peu délaissé mon blog depuis l’été dernier, je lis très volontiers les blogs des autres couturières. Bravo pour tes cousettes et merci pour le partage.

  8. Très sympa ta robe !
    & j’adore l’idée de la bande noire sur les côtés. Ça ajoute un petit plus très graphique !
    Bonne nuit à Nath et à Marie mais pas à ta robe !

  9. C’est généreux de ta part d’avoir cousu pour ta belle-fille. Les robes sont très jolies et lui vont bien et son sourire sur les photos le confirme !
    Bonne idée d’avoir mis une bande latérale sur ta robe pour la rendre plus confortable. Les poches finissent bien ta jolie robe à manches raglans !

Leave us a Message