Vous pensiez peut-être que j’avais définitivement déserté ce site ? Mais pas du tout. J’ai laissé ma Falbala vous amuser un peu, pendant que je sillonnais l’Allemagne du Nord (je vous raconterai ça plus tard ).

La jupe en jean avec ses finitions traditionnelles : braguette, poches, revers, passants et autres passepoils me triturait l’esprit depuis un moment.

Comme il me restait quelques jours de « vacances » – entre guillemets car j’ai eu la joie de m’occuper en même temps de la princesse Augustine – je me suis lancée. Le modèle que j’ai réalisé est tiré du Fashion Style n° 2.

J’ai utilisé un jean élasthanne de mon stock (yesss – un de moins !) que j’avais acheté chez Butinette il y a fort longtemps.

 Modifications apportées:

J’ai modifié la forme, trop évasée à mon goût et j’ai raccourci, pour contrer l’effet mémérisant du tissu bleu (style bleu de chauffe). Je n’ai pas réalisé la ceinture en tissu qui était proposée.

Enseignements:

Il y a eu pléthore de « premières » sur cette réalisation. Tout d’abord, ma première braguette. Comme j’ai très envie de me lancer dans la réalisation de pantalons, je me suis dit que la jupe serait un bon « crash test ». J’ai suivi, pas à pas – et au rythme des temps de repos de Miss Augustine – le tutoriel de Créabull – même pas peur des pantalons. J’ai cousu et décousu un bon nombre de coutures, car je me suis retrouvée avec des coutures visibles sur le devant de la jupe (!), ou avec la fermeture éclair condamnée par erreur quand j’ai cousu le sous-pont en même temps que le deuxième côté de la fermeture éclair ; j’ai dû faire pas mal de gymnastique du cerveau car le tutoriel présente une braguette pour homme et il a donc fallu tout faire dans l’autre sens… Bref, j’y suis arrivée.

J’ai également réalisé les poches à revers et une poche paysanne sans fond de poche au dos. Et, enfin, une quantité de surpiqûres.

Conclusion :

Le résultat est acceptable, mais le tissu n’est pas top : il froisse énormément et il est trop mou à mon goût. Il ne rend pas l’image de la bonne vieille jupe en jean, bien costaud, bien brute et un peu « trash ». Mais alors pas du tout ! Tant pis. En tout cas cette cousette m’aura permis d’expérimenter les différents éléments clé d’une prochaine jupe qui, elle, remplira toutes ces conditions-là.

Cela ne nous a pas empêché de faire un petit shooting pour vous montrer le résultat. Et cela ne m’empêchera pas de porter cette jupe. Non mais !!

Excellente soirée et à bientôt.

Fanfreluche