Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Couture des poupettes Tops

Le tee shirt de base

Quand une Serial Piqueuse se lance dans le patronage du tee shirt de base et la couture du jersey, c’est tout une aventure ! Ça a commencé par ce tee shirt rouge bordeaux col en V, que la Serial Piqueuse trouvait plutôt seyant et qu’elle a décidé de copier. Inutile de vous dire que ce n’est pas une mince affaire. Le jersey fait tout pour vous contrarier et chaque fois qu’on le repositionne on génère un tracé différent ! Enfin, passons, car grâce à la prof-à-ses-heures-perdues, nous avons fini par arriver à nos fins.

C’est un jersey scintillant couleur taupe, qui avait été acheté au Marché des Hollandais et attendait son tour depuis plusieurs mois, qui a été « sacrifié ». Toute la suite des opérations (épinglage, bâti, essayage) s’est plutôt très bien déroulée et nous n’étions pas loin de décerner à ce vêtement le titre de « petite merveille », mais c’était sans compter avec l’étape des finitions… Les ourlets des manches et celui du bas ont été entoilés, mais comme chacun sait, la Serial Piqueuse dont nous parlons n’est vraiment pas la reine de l’entoilage. Or, pour une fois ça collait plutôt bien et même si bien que les ourlets avaient perdu toute leur élasticité. Ce fut un grand moment de solitude quand le tee shirt a refusé de passer au niveau du tour de poitrine. Il a fallu ré-étirer tout cela avant de coudre l’ourlet avec l’aiguille double et heureusement tout est rentré dans l’ordre.

En revanche pour l’encolure en V ce fut une autre paire de manches ! (bravo le jeu de mots). Le premier essai fut un plantage magistral – personne ne nous avait dit que c’était aussi difficile d’adapter une bande entoilée (ah !! encore ce sacré entoilage) sur une encolure de plus en plus détendue au fil des manipulations. Là encore, alors que la Piqueuse allait baisser les bras, la prof-quand-elle-a-le-temps est intervenue telle Zorro et a remis tout cela d’aplomb. Le miracle du fer à repasser et le doigté miraculeux ont eu raison de l’encolure récalcitrante. Il va falloir s’accrocher pour les prochains top à col V ! Pour l’instant le prochain tee shirt aura un col bénitier. Là au-moins, si c’est étiré, on pourra dire que c’est fait exprès.

A bientôt

Votre Fanfreluche

8 Comment

  1. Oui je suis tout à fait d’accord avec Fanfreluche, faut exprimer les screugneugneu pour s’en libérer!!
    En tout cas cette encolure est bien rattrapée, sisi… yapluka en faire en série pour que le « métier » rentre..

  2. Le jersey est une matière difficile à travailler …
    d’une part à cause de sa structure extensible mais aussi
    par ce que les techniques professionnelles rencontrées dans le commerce sont délicates à reproduire avec nos machines familiales ….

    Mais nous en arriverons à bout !
    Ce n’est juste qu’un nouveau challenge, digne de mon cours laboratoire !

    N’est-ce pas les filles ?

    1. Exactement. Nous vaincrons le jersey, comme nous avons surmonté d’autres obstacles, avec l’aide de notre prof aux challenges insurmontables. Le prochain en lice, la couture des tissus extrêêêmement glissants!
      Mais ça ce sera un autre épisode des missions insurmontables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *