Un an déjà !

Un an déjà que les Serial Piqueuses sévissent sur la toile !  Un an et 100 articles publiés par nos hardies piqueuses !

C’est l’heure de dire mille mercis à nos fidèles lecteurs / lectrices, à notre professeur quiaunepatienceangélique, à nos proches que nous malmenons parfois dans nos articles et à notre infatigable webmaster.

C’est aussi l’heure de faire un bilan de nos réalisations – les plus réussies (si, si, il y en a !), les plus gros ratages (exceptionnellement on va vous les montrer) – et de réfléchir à nos projets, nos objectifs d’apprentissage et nos bonnes résolutions (hum, hum – promesses d’ivrognes ?).

Les succès des Serial piqueuses

Fanfreluche

Parmi les projets réalisés, certains sortent du lot. Soit parce qu’ils ont demandé la mise en oeuvre de nouvelles techniques et d’associations recherchées, soit parce que le tissu m’a particulièrement plu, ou encore parce que je les trouve originaux et seyants. Quelques exemples tirés de mes précédents articles:

Falbala:

L’un de mes objectifs lorsque j’ai commencé les cours de couture, était de parvenir à coudre des modèles féminins dans des tissus camouflage pour les détourner et casser le côté militaire. Je suis assez contente des réalisations qui ont été faites et j’ai encore d’autres tissus camouflages qui attendent de nouveaux projets. Pour ce qui est de mes réalisations en général, je suis assez satisfaite des modèles suivants, en terme de finitions, de rendu et de confort.

Les plantages des Serial piqueuses

Fanfreluche:  Les plantages… hum hum. J’en ai qui ont été rattrapés sur le fil du rasoir. Je vous ai parlé de la jupe rock’n roll, un vrai délit d’inconscience, avec son patron fait maison, sa combinaison de deux matériaux improbables (loden hyper épais et simili cuir) et ses multiples retouches taillées dans le vif (ça s’appelle aussi « du moulage » – je rigole). Avant de connaître la prof aux challenges insurmontables, elle avait fini au rebut au fond d’un placard.

J’ai aussi une petite robe à fleurs basée sur un modèle Burda très – trop – original, que j’ai voulu adapter… un peu. Alors là, je peux vous dire qu’elle a été adaptée, cintrée et recintrée avec des pinces de taille pas symétriques du tout – bref, je la mets à la maison pour traîner car elle a le mérite d’être très légère et de ne serrer nulle part ! Une petite photo ? Allez ! La voici, portée par cette brave Fanfreluche.

Mais la pire de toutes c’est sans doute la robe tirée du patron Macaron de Colette – toujours dans l’esprit je me lance en toute candeur – qui associait un tissu jacquard en acétate et une dentelle élastique (ça paraît grave, dit comme ça, mais c’était plutôt joli en fait). Sa réalisation demandait un niveau de couture que je n’avais absolument pas. Ce projet a été piqué, dépiqué, modifié, repiqué et finalement a été victime d’un gros dégât de surjeteuse par manque total de maîtrise de ma toute nouvelle Babylock. Je ne sais pas trop comment vous la montrer, car elle est en pièces détachées dans un sac poubelle caché au bas de l’armoire, mais comme je l’ai promis, je pense que je vais bricoler à grand renfort d’épingles. Fanfreluche est volontaire.

Falbala: Mon plus gros regret est la jupe plissée, surnommée affectueusement « la jupe aux mille plis » tant j’ai dû découdre et recoudre un nombre incalculable de plis. Le rendu final me parait trop improvisé, surtout au niveau de la ceinture. Avec le patron de la jupe de base qui fonctionne bien, j’espère essayer de la rattraper (je n’ai malheureusement plus de tissu donc faut faire avec ce qui est déjà coupé) ou à défaut en refaire une (j’ai racheté un autre tissu mais il n’est pas aussi beau!). Elle est dans la boîte « à reprendre ».

D’autres robes ou jupes aux allures de montgolfière ont fini directement à la poubelle ou dans la boîte « recyclage », les modèles ne valaient pas la peine de s’échiner à tout reprendre (notamment des patrons Burda mais pas que..). Avec le temps on finira par détecter plus souvent ce genre de patron et à les fuir…

Le patron de la robe de base n’a pas été une réussite pour moi, en terme de confort. J’aimerais l’améliorer, notamment à la lumière du travail sur le corsage et la jupe de base.

Les ambitions des Serial piqueuses

Fanfreluche

Mon ambition est d’apprendre à dessiner mes propres patrons et, en tout cas, pour commencer, de comprendre de quelle façon modifier un patron de base pour réaliser un projet défini, créer une silhouette aperçue en ville ou dans un magazine.

Un autre défi est celui de gérer des tissus fluides et glissants, comme certains polyesters et bien sûr, de la soie. La prof quiconnaîtlahautecouture appelle cela « le flou ».  Avant de m’attaquer au projet de robe pour Martine, tout cela était virtuel. Mais la réalité est incroyablement complexe.

Et j’ai mes « bêtes noires », les points techniques que je voudrais maîtriser, mais qui, pour l’instant, me résistent férocement (l’encolure en V par exemple) ou qui m’effraient méchamment (par exemple la braguette de pantalon).

Mes futurs projets : ils sont nombreux, bien sûr, mais les plus immédiats sont:

  • une jupe droite en wax avec des plis en diagonale  (c’est un modèle du magazine Styles) – j’ai le wax depuis l’année dernière et il attendait le projet adéquat;
  • une jupe crayon en lin violet (dont je vous ai parlé il y a peu) – ce sera une jupe à trois pans devant et peut-être une découpe avec des boutons (façon pantalon à pont);
  • un haut assorti à la jupe en wax (je viens d’acheter le tissu rayé au magasin Tissu Calicotis à Nevers);
  • un – ou deux – futurs blousons zippés en sweat (ouh là là ça va gondoler);
  • enfin, une ou deux petites choses pour la Pitchoune.

Pour finir, j’adorerais commencer à m’attaquer à la réalisation de vestes, type Chanel ou blazer. Les tissus adéquats attendent depuis belle lurette dans les boîtes de rangement.

Bon. Il y a de quoi m’occuper pendant quelques mois, vous ne croyez pas?

Falbala:

Mon ambition est d’acquérir les bonnes méthodes et les bons gestes pour parfaire les finitions et ainsi faire face à des patrons plus sophistiqués. Mon adage: l’envers doit être aussi beau (ou presque) que l’endroit!! Donc travailler les encolures, les emmanchures et les satanées manches. A terme, c’est également de mieux comprendre comment modifier correctement un patron (sans en faire une nappe alsacienne par exemple!)…

Travailler différents types de tissu est aussi au programme, notamment des tissus avec élasthanne, le jersey. J’ai des jolis coupons en attente d’un peu plus d’audace de ma part.

Ma « wish list » est de tester différents patrons indépendants, d’élargir notre horizon, et de réaliser en particulier les patrons suivants:

  • de chez Eglantine et Zoe, j’ai commandé la blouse Vagabonde et la blouse Toupie et je suis impatiente de les tester;
  • j’ai également commandé de chez Dessine moi un patron, la blouse Violette;
  • de chez Anne Kerdilès, la blouse Cézembre est aussi prévue;
  • j’ai en attente de tissu adéquat, de chez Tilly and the buttons les patrons de la robe Coco ainsi que de la robe Françoise (merci à ma Fanfreluche et à mes cops pour ces jolis cadeaux);
  • et aussi une veste façon basque (n° 121 du Burda style d’août 2016 (oui c’est la dernière fois que je m’attaque à un patron de Burda.. promis, voir photo ci-dessous);
  • et encore cette robe zippée de Fait main (juin 2016, voir photo);
  • encore une robe façon Courèges qui m’a tapé dans l’œil il y a un moment (oui je sais c’est encore du Burda, mais c’est la der des der.. voir photo);
  • trouver un joli patron de gilet, façon gilet pour homme;
  • me lancer enfin dans les patrons pour homme. J’ai une vieille chemise de mon homme qui attend d’être décortiquée en vue d’un patron idéal, sans oublier un projet de cravate…

Les bonnes résolutions des Serial piqueuses

Fanfreluche: Au risque de plagier Falbala, pour moi aussi le but c’est de diminuer le stock. Mais parfois je scotche complètement, soit par manque d’idées, soit par peur de gâcher un beau tissu. Alors le tissu reste là et les projets se bousculent dans ma tête sans jamais aboutir. Faudrait que je me fasse soigner, je crois.

Ma deuxième résolution c’est de mieux organiser mon atelier couture, voire de l’embellir. Il faut vraiment que je m’attelle à mieux classer mes patrons afin que je les retrouve plus facilement, à trier mes tissus et à les ranger par catégories pour avoir une meilleure visibilité de ce que j’ai en stock, enfin, trouver un moyen de mieux organiser mes magazines de couture (peut-être créer une sorte de base de données pour que je me souvienne dans quel magazine j’ai vu quel modèle)… Vous avez des idées?

Falbala: La résolution n° 1 est bien entendu d’écouler le stock de tissus accumulés. J’y travaille un peu plus activement depuis cet été.. Mais tout ça aussi pour en acheter plus.. Ben si, sinon où est le fun dans tout ça!!! Y a quand même en perspective cet automne le marché des Hollandais et Sainte Marie aux Mines…

Résolution n° 2 avoir davantage recours à des éléments décoratifs, biais, passepoil, zip décoratif… Après la razzia de galons brodés sur un stand indien de la foire européenne de Strasbourg, y a intérêt à les utiliser… faut juste trouver les bonnes associations.

Epilogue

Ce fut donc une année riche d’enseignements et nous avons pris plaisir autant à nous embarquer dans tous ces projets – des plus simples aux plus fantasques – qu’à les partager sur ce joli site. Cette année se finit par une petite consécration: la prof à sesheuresperdues va exposer les « œuvres » de ses élèves la semaine prochaine à la foire européenne de Strasbourg et nos fidèles Falbala et Fanfreluche vont enfin connaître leur heure de gloire en se pavanant au milieu de toutes ces créations.. allez un petit reportage photo s’imposera. Bon, c’est pas tout mais on a des devoirs couture encore à terminer ce soir. Ben oui, il faut bien que le duo des Serial piqueuses en fasse toujours plus pour essayer de vous épater durant cette nouvelle année..

Fanfreluche et Falbala

Comments

  1. Happy Birthday to you ! HAPPY Birthday to you ! HAPPY birthday Falbala and Franfreluche !! HAPPY birthday to you ! Et bravo ! Mais j’attends ma robe …. A moins qu’elle se soit transformée en carré de soie genre Hermès ?? Martine xxxx

  2. Waouwww
    Bravo pour vos kilomètres de passionnantes discussions !
    que de projets, que de patrons à essayer …
    et à retoucher …
    Vous avez beaucoup évolué depuis un an. Vos objectifs sont honnêtes et réalisables. Vous connaissez votre niveau et vous pouvez nager dans le grand bassin maintenant !
    joyeux anniversaire à vous 2 !

Leave us a Message