Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
De fil en aiguille Tricot

Bonnets pour les amies


Il y a quelques semaines, deux collègues et amies ont fêté leur anniversaire. Normalement, à ces occasions là, les Serial Piqueuses ont souvent bricolé des cadeaux fait main, mais j’avoue que Nath et moi on commence à manquer d’inspiration. Cette fois-ci j’ai préféré demander directement aux intéressées ce qui leur plairait. Et le verdict est tombé : ce seraient des bonnets pour les amies.

Bonnets pour les amies – deux projets

Régine avait admiré le bonnet que j’ai réalisé par le passé pour Augustine et pour Nathalie alias Falbala (à voir ici et ici). Ce modèle, que j’ai hacké à l’origine et que je me suis ensuite approprié en le modifiant à ma sauce, a l’avantage d’être très facilement adapté au tour de tête de sa destinataire. Régine a choisi une jolie laine très souple et douce de chez Drops, la laine Sky « un mélange super doux et léger de bébé alpaga et de laine mérinos » (dixit le site de Drops), en coloris noisette.

Caroline quant à elle, souhaitait un bonnet en forme de toque, sans pompon. Je lui ai proposé différents modèles et son choix s’est arrêté sur le modèle Niord du site Tricote pas tout. Elle a également indiqué qu’elle aimerait une laine chinée ou changeante. Pour Caroline, j’ai donc choisi une laine Rico design Creative mélange chunki, que j’ai trouvée à la Grange à laine, la caverne d’Ali Baba des tricoteuses. C’est une laine qui réserve des surprises. On commence avec un fil couleur bleu gris chiné et tout à coup on passe à un joli brun acajou.

Une fois tout cela établi, il ne restait plus qu’à faire chauffer les aiguilles.

Bonnets pour les amies – la réalisation

Le bonnet noisette

Pour commencer, quelques mots au sujet du bonnet coloris noisette. Pour tout vous dire, il y a du positif et du négatif. Tout d’abord, cette laine est effectivement très douce et légère, voire TROP légère. En effet, j’ai été surprise du résultat une fois tricotée aux aiguilles n° 4.  Je trouvais qu’elle manquait de structure et de volume.

Mais, comme le modèle comporte une bande ornée de deux torsades, j’ai pensé que ça donnerait tout de même un peu de relief. Dans le même esprit, j’ai choisi de tricoter le corps du bonnet au point graine d’orme que je ne connaissais pas, mais qui semblait vraiment bien gonflant (voir un tuto ici).

Eh bien, pour finir, malgré tous ces efforts, j’ai trouvé le résultat fin et plat. Certes extrêmement doux, mais sans volume. J’étais sur le point de tout défaire et de le refaire en le combinant avec un deuxième fil pour lui donner un peu d’épaisseur. J’ai d’ailleurs acheté un fil en mohair et soie qui pouvait faire l’affaire. Puis, je me suis dit que j’allais quand même le montrer à Régine tel quel avant de tout recommencer. Qui sait, il lui irait peut-être… Et voyez-vous cela, il lui a plu tel qu’il est. Bien sûr j’espère que son enthousiasme n’était pas feint, mais en tout cas en le voyant porté par elle, j’avoue qu’il fait un joli effet.

Les torsades

Juste un rappel technique pour moi-même et pour ceux et celles que cela intéresse, voici comment j’ai réalisé la bande de torsades.

On commence par une maille lisière (une maille glissée à l’endroit), trois mailles envers, 6 mailles à l’endroit que l’on torsade sur 6 rangs, trois mailles envers, 4 mailles à l’endroit que l’on torsade sur 4 rangs, trois mailles envers, 2 mailles au point mousse qui forment un joli picot au bord. Sur les rangs pairs, on tricote les mailles comme elles se présentent.

La toque Niord

Ce modèle m’a causé quelques difficultés. Tout d’abord, j’ai eu du mal à comprendre comment obtenir la torsade en n’utilisant pas d’aiguille auxiliaire. J’ai fait tout un rang moche que j’ai dû défaire. J’ai ensuite fait quelques fautes d’étourderie et d’inattention, mais pas seulement. Il y a eu aussi des moments où j’ai clairement eu des problèmes de compréhension. C’est en particulier la réalisation des torsades obliques pour laquelle j’ai le plus peiné.

J’ai pourtant suivi point par point les explications du site Tricote pas tout. Alors, c’est peut-être parce que je ne suis pas encore une virtuose du tricot en rond, mais j’ai bien fait comme la créatrice disait : « Monter 80 m, former et fermer le cercle après avoir mis le marqueur de maille pour indiquer le début du tour ». Ensuite, pour les tours 7 et 11, elle dit : « prendre la dernière maille du tour précédent et, en la mettant sur l’aiguille de gauche, décaler le marqueur de maille. » Cette phrase m’a laissée perplexe. On décale dans quel sens ? Vers la droite ou vers la gauche ? La « dernière maille du tour précédent » c’est laquelle ? Le tour précédent c’est bien celui qu’on vient de terminer ? Mais pourquoi on passerait cette maille sur l’aiguille de gauche ?

Bref, j’ai tourné cela dans tous les sens, j’ai fait et défait à plusieurs reprises pour tester différentes solutions, pour finalement ne pas déplacer ou décaler quoi que ce soit et juste continuer de tricoter d’après les instructions. Il y a peut être un petit couac à un endroit, mais on ne le voit pas et du coup les torsades ne sont pas si mal que ça.

 

C’est un bonnet qui se tricote rapidement, surtout aux aiguilles 5,5 et surtout quand on ne défait pas trois ou quatre fois !

Bonnets pour les amies – Épilogue

Comme je vous le disais, j’était un peu inquiète pour le bonnet de Régine, mais en définitive, les deux copines ont été très contentes. En effet, les bonnets leur vont « comme un gant » ! Nous avons fait quelques photos et les amies sont toutes mignonnes.

Et voilà pour aujourd’hui.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Fanfreluche

 

17 Comment

  1. Oh oui les bonnets fait main c’est toujours une super idée je trouve. Ils sont toujours beaucoup plus beaux que ce qu’on peut trouver en PAP. Et les tiens ne dérogent pas à la règle !

    1. Merci de ton commentaire. J’aime bien tricoter des bonnets. Ce sont des projets vite faits et qui rendent bien. Mon seul problème est toujours de les faire à la bonne taille. Il faudrait que je sois plus attentive à la réalisation d’échantillons de tricot. En tout cas, cette fois-ci c’était impeccable.

  2. Ils sont très jolis, beau cadeau que ces bonnets originaux et uniques , bien vrai qu’ils leur vont comme un gant 😉 !
    Je ne tricote pas, mais ces bonnets me semblent techniquement complexes à réaliser, bravo !

  3. Ils sont très beaux tes bonnets ! Les deux modèles, j’aime beaucoup même si je n’ai pas tout compris. Et malgré tes galères le bonnet « changeant » est aussi beau que son collègue noisette (qui ne semble pas particulièrement plat sur les photos).

    1. Hihihi, tu n’as pas tout compris, donc on est au moins deux ! Cela dit j’aime bien le résultat. Les copines ont des têtes à bonnets. Du coup je suis très contente qu’ils leur aillent aussi bien.

  4. Quels superbes bonnets. C’est bien plus complexe à tricoter qu’on ne pense surtout quand on y rajoute des points différents ou du jacquard comme sur tes 2 beaux . Elles ont bien de la chance tes 2 amies

    1. Ah oui Fanny, cette fois j’ai vraiment essayé d’innover. J’avais déjà tricoté un modèle du site Tricote pas tout et ça s’était très bien passé.
      J’aurais peut-être dû contacter la créatrice pour des explications. En tout cas j’ai bien envie de renouveler l’expérience car il me reste une pelote de la laine changeante.

  5. « La tête au bonnet aux couleurs changeantes » est ravie, un grand merci à Fanfreluche !! Tout est parfait.
    Nous voilà prêtes pour le grand froid qui va arriver en Alsace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *