Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
De fil en aiguille Les petits loustics Tricot

Cardigan Sweet Berry – tricot pour Augustine

Lorsque nous travaillons enchaînées à nos bureaux, Nathalie (Falbala) et moi sommes souvent en mode frustré. En effet, parfois nous préférerions être à la maison, dans notre atelier, à réaliser des travaux de couture. Eh bien, que dire, nous voilà bien à la maison, enfermées pour de bon, mais l’atelier est transformé en bureau de télétravail et la motivation pour la couture, très étrangement, a disparu. En revanche, l’envie de tricoter ne m’a pas abandonnée. Aussi, pour me réconforter, j’ai décidé de réaliser le cardigan Sweet Berry de Drops pour notre jolie Augustine.

Heute ein Artikel über eine neue Strickjacke für unsere kleine Augustine. Seit ich von zu Hause arbeite, habe ich plötzlich kaum Lust mehr zum Nähen. Aber Stricken ist immer noch in. Diese Jacke ist eine interessante Kombination von Strick und Häckeln. Augustine gefällt sie sehr. Viel Spaβ beim lesen und/oder Bilder ansehen.

Cardigan Sweet Berry – le projet

Le gilet est tricoté en 100 % laine Avant garde de Adriafil, acheté à la Grange à laine. Contrairement au modèle de base, j’ai choisi une gamme de coloris orange et vert anis. Cela change du sempiternel rose.

J’avoue que la laine n’est pas très douce, mais elle a l’avantage d’être lavable à 40 degrés à la machine. Et de toute manière, Augustine ne la portera pas directement sur la peau.

De plus, j’ai été charmée par le fait que ce modèle associe à la fois le tricot et le crochet. Certaines/certains lui trouveront peut-être un petit côté kitsch, mais moi ça me plaît. Et la maman d’Augustine m’a assuré que la demoiselle aimerait aussi.

Cardigan Sweet Berry – la réalisation

Ce modèle est tricoté en trois pièces. On commence par tricoter en une seule pièce les deux devants et le dos, puis on crée les emmanchures. A partir de là on met en attente les mailles des deux devants et on termine le dos. Ensuite on reprend les mailles d’un devant, puis de l’autre pour les terminer. Et pour finir, on tricote les manches.

Pour que vous compreniez mieux, je vous montre la forme des pièces au blocage.

blocage des différentes pièces
Les manches

J’adore le décor composé par l’alternance de plusieurs points (point mousse, jersey et mailles ensemble et jetés) et des différents coloris de laine au bas des manches. Franchement, c’est très facile à faire et ça fait beaucoup d’effet.

le début des manches

J’ai tricoté les deux manches en même temps, comme l’ont souvent recommandé les amies du club Midi Tricot (que je salue chaleureusement par la même occasion). Il est vrai que nos sympathiques réunions me manquent beaucoup. Vivement que nous soyons de nouveau réunies.

Les carrés au crochet

Cela faisait un certain temps que je n’avais pas crocheté. Et pourtant c’est un exercice tellement agréable. De plus, le crochet permet de créer des ouvrages fantaisistes, un rien bohème et parfois, comme je le disais plus haut, un peu kitsch. Bref, quand on dose bien, j’aime.

Les carrés proposés avec ce modèle sont simples à réaliser et combinent eux aussi les trois coloris de laine déjà utilisés pour les bracelets de manches. Ils ont été très agréables à réaliser. Je vous les montre avant et après blocage.

Une fois qu’ils sont tous réalisés, il faut les assembler. Tout d’abord on forme une bande, puis on fixe celle-ci au bas du tricot.

Pour former la bande, j’ai assemblé les carrés au crochet, en les plaçant endroit contre endroit. J’ai bien réfléchi à la façon de procéder. En effet, fait au crochet, l’assemblage crée une sorte de ligne en relief et je trouvais préférable de ne pas la voir sur l’endroit.

La dernière étape consiste à fixer la bande en bas du gilet. Attention à positionner les carrés de façon équilibrée. Dans mon cas, quatre carrés représentaient la largeur de la pièce dos et deux carrés étaient juste suffisants pour chaque devant. Cette fois-ci j’ai fait l’assemblage en faisant une couture.

La finition

Une fois les pièces assemblées, il reste encore à relever les mailles autour de l’encolure et tricoter une bande d’encolure au point mousse. Puis, on peut s’attaquer à la finition au crochet tout autour du cardigan et au bas des manches.

Pour le cardigan Sweet Berry, on nous propose de réaliser un petit picot au crochet. Là aussi, très simple et facile à réaliser.

Alors, il faut que je vous avoue qu’en tricotant le corps du gilet, j’ai tout bonnement oublié de créer les boutonnières dans la bordure du devant droit. Oups ! Alors, pour remédier à cela, j’ai décidé d’intercaler, entre les picots, des boutonnières en faisant des arceaux de mailles en l’air. Cela a très bien fonctionné.

tout est assemblé, le picot est terminé, ne manquent que les boutons

Et voilà, il ne me restait plus qu’à coudre des petits boutons – heureusement que j’en ai un petit assortiment dans mon stock. J’ai longtemps hésité : boutons marguerite, boutons en bois ou en nacre ou… Et puis j’ai choisi ces boutons assez sobres, mais qui ont un petit reflet vert qui se marie bien avec les teintes du gilet.

Cardigan Sweet Berry – photos

Encore quelques photos. Et j’ai même procédé à une livraison – sans contact ni visuel ni physique – du cardigan à Augustine. Il a connu un franc succès. Augustine a insisté pour le porter immédiatement.

J’espère ne pas vous avoir ennuyé(e)s avec tous ces détails, mais il y avait bien des choses à raconter sur ce gilet orange. Alors, en attendant de se revoir ou de se lire, je souhaite à toutes et tous un bon confinement. Prenez bien soin de vous.

Fanfreluche

29 Comment

  1. Très mignon, ce gilet. Il va très bien à Augustine. En ce moment, j’ai une pensée pour toutes les jeunes femmes comme la maman d’Augustine, qui vont accoucher au milieu de l’épidémie et sûrement pas dans les conditions qu’elles auraient souhaitées. Et je pense aussi aux gentilles grand mères qui sont privées de leurs petits enfants. Courageons nous. Prends soin de toi et de tes proches. Biz

    1. Oh merci Anne-Marie. Tu as bien saisi mon état d’esprit. Mais je suis heureuse d’avoir fait plaisir à Augustine. Elle sait très bien que je l’aime et d’où viennent les petits cadeaux. Et j’en profite tant qu’elle les apprécie. A mon tour de te souhaiter bon courage et de rester en bonne santé.

  2. Et oui ma belle ce confinement nous ferait presque perdre le goût à la vie!! J’ai aussi beaucoup de mal à coudre.. C’est tout le paradoxe de cette situation!!! Mais heureusement qu’il y a le tricot!! Ce petit gilet est absolument adorable. La combinaison des motifs et des couleurs est top!!! C’est une belle réussite et il va super bien à Augustine. Bravo et j’espère qu’il te reste de la laine pour faire encore de jolis projets.. Bizz

    1. Merci ma Nath. Je suis contente qu’il plaise à Augustine. Il est presque un peu juste aux hanches. Cette petite aurait-elle un peu profité pendant le confinement ? Difficile de la laisser se défouler comme il faudrait dans l’appartement… et l’appétit est là !

  3. Une réalisation magnifique pour ta princesse! Curieusement, je vois que je ne suis pas la seule à préférer le tricot durant cette période particulière….
    Même si Augustine ne peut pas profiter de ta présence en live, tu seras près d’elle par le biais de cette jolie veste de printemps.

    1. Bonjour Marie-Pierre. Alors toi aussi tu t’es mise ou remise au tricot ? Je trouve ça très relaxant.
      Augustine est bien mignonne. La plupart du temps elle apprécie les choses que je confectionne pour elle. Sauf quand elle me fait des remarques du genre : « il est nul ton pantalon ». As-tu repris la couture également?
      En attendant que nous soyons à nouveau libres de nos mouvements, prends bien soin de toi et de ta famille.

  4. Ohhh j’adore ! & effectivement, tu as choisi des coloris qui changent et c’est pas plus mal !
    Ta petite fille est ravie et c’est le principal ! /* Tu verrais l’horreur au crochet que j’ai commis hier mais que ma poulette adore déjà … Alors que toi, c’est splendide ! */
    Porte-toi bien !

    1. Qu’est-ce-que tu as crocheté? On veut voir !
      Merci pour le qualificatif « splendide ». Je n’irais pas si loin, mais en tout cas, je me suis fait plaisir et j’ai fait plaisir à la princesse. Maintenant elle veut une cape de Super Héroïne. Va falloir que je trouve comment faire ça.

  5. très joli cardigan aux coloris très printaniers. J’adore l’association du tricot et du crochet qui donne un rendu original. Augustine le porte à la perfection
    Chez moi, le confinement m’a conduit vers la broderie, la couture est là aussi, mais plus aussi intensément. Bonne continuation.

    1. Hello anaey. Oui, c’est vraiment la combinaison des deux qui m’a fait craquer. Et je crois que c’est aussi ce qui a plu à Augustine. Je te souhaite beaucoup de plaisir avec la broderie. Tu nous montreras tes ouvrages ?
      Porte-toi bien.

  6. Ce petit gilet est vraiment de toute beauté ! J’arrive encore à coudre mais je passe mes soirées à tricoter des chaussettes en ce moment. C’est vrai que j’ai + le goût du tricot que d’habitude…
    Petite question : tu bloques à la vapeur ou en mouillant le tricot ?
    Courage pour cette période de confinement, c’est difficile, mais c’est pour la bonne cause…

    1. Hello terpsi. Merci beaucoup pour ce super compliment. Pour ce gilet, j’ai bloqué en mouillant le tricot. Je l’ai essoré en le roulant dans une serviette, puis je l’ai épinglé sur un tapis de yoga. C’est très efficace et ça a séché très vite. Il faut dire que la laine est fine.
      On s’accroche et on se fait plaisir comme on peut pendant le confinement. Au moins on est en bonne santé. C’est l’essentiel.

      1. Merci pour cette précision, Je n’avais pas l’idée d’essorer en roulant dans une serviette, du coup mes temps de séchage s’éternisent toujours, je testerai ta méthode pur mon prochain blocage !

    1. Oh ma Caroline. Merci pour ton message. Toutes mes voisines me manquent et les copines tricoteuses ! Mais on se soigne et le temps passe vite finalement. Augustine est remontée comme un ressort. Je communique avec elle le soir par WhatsApp. Et de temps en temps, je vois aussi Mathilda. Elle aura déjà plus d’un mois quand, je l’espère, nous aurons à nouveau le droit de nous voir « en vrai ».

  7. Il est très beau ce petit gilet ! Bonne idée ces couleurs, ça donne du peps mais le orange est coupé avec les autres coloris. Et en plus, il va tout pile à Augustine !
    Je suis un peu comme toi : mon atelier de couture sert de bureau de télétravail et je ne suis pas très motivée pour coudre. J’ai quand même cousu quelques masques mais je suis surtout à fond sur le tricot.

  8. Il est adorable ce petit cardigan qui mélange tricot et crochet !
    Et la couleur est parfaite pour affronter ces moments difficiles que nous traversons.
    Et bientôt, Augustine pourra faire un gros câlin à sa mamie ! 😉

    1. Bonjour la Gauchère. Merci pour ton commentaire sympathique. Il est vrai qu’avec les petites filles on peut se permettre davantage de fantaisies. Je vais continuer à m’amuser, puisque depuis peu j’ai deux petites filles. Vais-je un jour avoir un petit-fils? L’avenir nous le dira.

  9. En voilà un joli gilet plein de gaieté, c’est une vraie claque à la morosité ! moi non plus pas beaucoup de couture, sauf des masques et des masques depuis 15j… il y a trop longtemps que je suis retraitée, je ne peux m’inscrire dans la réserve, alors je compense comme je peux, on reste toujours soignant…. allez courage, patience et confinement, on finira bien par en sortir …. si on est sage !

  10. J’aime bien l’orange, même si sur moi je ne suis pas convaincue. Il est vrai que ce n’est pas franchement la couleur la plus amincissante ! 🙂 Mais pour les petites, je peux me lâcher.
    Pour l’instant j’ai fait juste un test de masque. Celui que nous a fourni Stéphanie de Amazingironwoman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *