Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Broderie De fil en aiguille

Le coussin porte-alliances – Projet mariage #1

Je vous présente aujourd’hui un projet très particulier qui s’inscrit dans le grand chapitre « Mariage » dont je vous ai déjà parlé dans l’article sur le tag « La couture et moi » (question n° 9).

Si vous suivez un peu ce qui se passe sur ce site, vous aurez donc appris que mon « grand bébé » va se marier cet été, avec sa jolie chérie. Lorsqu’il nous l’a annoncé, deux projets couture se sont rapidement dessinés (une robe pour moi et une robe pour la princesse Augustine), mais il y avait aussi ce projet supplémentaire qui germait depuis un moment. Le mariage aura lieu loin de l’Alsace et je me trouve donc mal placée pour participer à l’organisation, la décoration ou autre élément de préparation de ce bel événement. J’ai pensé malgré tout que je pourrais peut-être faire une contribution créative.

Lors du mariage de sa sœur, j’ai pu apporter un peu plus d’aide pratique, mais surtout, pour faire une surprise aux futurs mariés, je m’étais occupée de concevoir une façon originale et personnalisée de présenter les alliances lors de la cérémonie religieuse. Cette fois-ci, j’ai pensé à une façon plus traditionnelle de présenter les alliances. Comme les mariés avaient d’office envisagé que ce serait Augustine qui serait chargée de les porter jusqu’à l’autel, il fallait en plus que ce soit fonctionnel.

Sur cette base, j’ai décidé de confectionner un petit coussin porte-alliances dont j’ai choisi et dessiné les motifs pour leur symbolique : le cœur vendéen pour la fiancée, le couple de petits alsaciens pour le fiancé et les feuilles de vigne, symbole de prospérité qui allient les deux. Je vous montre le dessin original.

Je ne suis pas une brodeuse émérite, loin s’en faut ! Heureusement que ma Falbala est au top de ce côté-là. Je vous invite à faire une visite dans la section broderie de notre site, où vous verrez les merveilles qu’elle réalise. Donc, Falbala m’a conseillée, guidée et encouragée. J’ai appris beaucoup en réalisant ce petit projet dans lequel j’ai mis beaucoup de cœur et d’amour maternel (trémolos !!). Le coussin porte-alliance n’est pas parfait, mais il sera pour longtemps, je l’espère, un souvenir de cette journée pour nos deux amoureux.

J’ai utilisé, pour la réalisation, un coupon de métis (coton et lin) grège, trouvé lors des puces des couturières à Obernai. Le fil à broder a été fourni par Falbala qui adore broder des motifs alsaciens et sait que le coton perlé rouge changeant donne beaucoup de relief aux motifs. J’ai complété le tout par une petite dentelle dénichée à la Mercerie du Bain aux Plantes. Le coussin en tant que tel est cousu dans un morceau de doublure rouge toute simple.

Et voilà, ce projet-là est terminé. Reste à attaquer les deux robes. Je sens que je vais regretter la broderie !

Je vous mets quelques photos. Vous verrez que j’ai cousu deux morceaux de ruban de satin rouge qui serviront à fixer les alliances sur le coussin porte-alliances. Il vaut mieux jouer la sécurité, car Augustine n’est pas connue pour sa délicatesse !

Bon week-end à tout le monde en attendant un prochain article sur une récente escapade nordique (attention teaser !)

Fanfreluche

8 Comment

  1. Quel beau coussin rempli d’amour et d’amour maternelle. C’est un très joli cadeau plein de symbole. Le mien avait été cousu par une de mes copines et 9 ans après je l’ai toujours.

  2. Merci Lilysews. C’est un événement fort quand les enfants prennent cet engagement solennel. Beaucoup d’émotions se bousculent dans le coeur d’une maman. Ce petit ouvrage m’a permis de leur donner une image tangible.

  3. Que c’est beau! On sent tout l’amour de maman au travers des clins d’oeil et de la minutie du travail! Plein de bonheur aux amoureux, que cette journée soit inoubliable! Je suis sure qu’Augustine sera superbe et qu’elle remplira sa mission sans accrocs.

    1. Merci chère Marie Pierre. Quoi qu’il arrive, la journée sera mémorable, c’est sûr. Je suis au final assez contente de ce petit coussin avec son côté traditionnel qui plaît aux deux fiancés. Et je vais pouvoir continuer avec la suite des projets.

  4. Et la broderie est absolument splendide, oublie les imperfections! De toute façon quand c’est fait main ce n’est pas parfaitement parfait!! Je suis sûre qu’Augustine va bien remplir sa mission..

  5. Merci ma Falbala. Tu as raison. Ce sont les petites imperfections qui font le charme de l’artisanat. Ce coussin porte alliances m’aurait presque fait craquer pour la broderie. Mais voilà, il reste trop d’autres choses à terminer. Augustine a elle aussi encore pas mal d’assurance à acquérir. Mais nous y arriverons tous ensemble.

    1. Merci du compliment, Terpsi.
      C’est étrange. Lorsque je me suis mariée, nous n’avons pas du tout pensé à un objet de ce genre. Je crois que les alliances étaient simplement disposées sur un petit plateau en argent. Mais je suis heureuse d’avoir pu réaliser ce projet car cela ne fait que renforcer la joie anticipée d’une belle fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *