Tunique folklorique – Modèle Burda

par | Août 30, 2022 | couture, Couture des poupettes, Evasion, Tops | 15 commentaires

Je voudrais vous parler aujourd’hui de ma tunique folklorique qui, après un temps de doute, s’est finalement avérée un de mes nouveaux vêtements préférés.

Escapade normande et genèse du projet

Cette tunique folklorique n’aurait sûrement jamais vu le jour si Monsieur ne m’avait invitée à me joindre à lui pour un congrès qui avait lieu dans la belle ville de Rouen. Et pendant que Monsieur siégeait, j’ai pu profiter de nombreuses heures de liberté pour sillonner les rues de la capitale normande.

Voici quelques photos de notre escapade qui nous a d’abord menés à Amiens, puis en baie de Somme et enfin à Rouen.

Et enfin, quelques photos de Rouen.

Mes tribulations m’ont notamment menée jusqu’à la porte de Toto Tissus où j’ai passé un sacré moment à fouiner. Alors, vous serez peut-être d’accord pour dire que chez Toto, la qualité et le choix peuvent considérablement varier selon les périodes. Il faut y aller l’esprit ouvert. Dans mon coin, il m’est arrivé de tomber sur des pépites, alors que d’autres fois j’ai beau y retourner, rien n’accroche mon regard.

Bref, à Rouen, comme j’avais tout mon temps, j’ai déterré dans le panier à coupons 4 ou 5 coupons de la même popeline très typée. La chance m’a souri puisque l’un des coupons mesurait 80 cm de long, alors que les autres étaient bien plus petits (50 cm). Je me disais que je parviendrais bien à en faire un top ou une blouse en jonglant avec les différents morceaux.

Tunique folklorique – la réflexion

Une fois mon achat réalisé – j’ai acheté plusieurs autres coupons dont je vous parlerai lorsqu’ils auront été transformés – j’ai commencé à cogiter. Que faire de ce tissu si coloré ? Est-ce que j’aurai l’air d’un clown ? Quelle forme de haut serait adaptée ?

J’ai fini par comprendre que ces grands motifs verticaux me faisaient penser aux blouses folkloriques slaves. J’ai d’ailleurs collecté quelques idées dans un tableau Pinterest (que vous pouvez voir ici si cela vous intéresse).

Il ne me manquait plus que le patron adapté pour concrétiser ce projet et finalement j’ai trouvé mon bonheur dans le magazine Burda de juin 2018.

La réalisation de la tunique folklorique

Le modèle choisi me plaisait tout à fait par sa forme, avec ses entredeux en guipure blanche, ses manches à volants et son encolure froncée. En revanche, je n’aimais pas du tout l’empiècement à œillets et laçage.

Modification de l’encolure

Aussi, pour commencer, j’ai tracé une nouvelle parementure d’encolure pour créer une ouverture triangulaire sans laçage. Comme sur le modèle d’origine, j’ai prévu une parementure/empiècement visible sur l’endroit du devant. J’ai coupé cette parementure, ainsi que le biais de finition de l’encolure, dans les chutes de la popeline blanche de mon chemisier Burda hacké.

Les raccords

La deuxième difficulté à surmonter fut la réalisation de raccords les plus propres possible. En effet, vous aurez pu constater sur le dessin technique de la tunique que le devant et le dos comportent des découpes princesse. Or, avec mes grands motifs ethniques, il était essentiel de respecter les raccords. C’est là que j’ai été particulièrement contente d’avoir acheté plein de petits coupons du même tissu. Clairement, ce projet n’entre pas dans la catégorie du zéro déchet, car il a fallu tailler les pièces dans plusieurs coupons pour retomber sur le même dessin.

En définitive les raccords ne sont pas parfaits partout, mais je trouve que ça peut passer.

Les manches

Les manches sont coupées en trois pièces distinctes. Tout d’abord la manche du haut, c’est-à-dire la tête de manche qui se prolonge presque jusqu’au coude, puis la pièce du milieu qui accueille l’entredeux en guipure et, pour finir, le volant qui termine la manche.

Pour orner la partie centrale de la manche, j’ai choisi une jolie guipure blanc cassé chez Marie (Mercerie Le Fil Amant), que j’ai appliquée sur une bande de popeline blanche qui constitue la partie centrale de la manche. Puis, j’ai découpé tout le long de l’entredeux sur l’envers de la bande. Cela donne un bel effet de jour. Ensuite, j’ai cousu le bord supérieur de la partie centrale sur le bord inférieur du haut de la manche. Pour finir, j’ai froncé le volant et je l’ai fixé le long du bord inférieur de la partie centrale (hum… pas sûre que ce soit bien clair).

J’ai fait un roulotté avec ma surjeteuse pour faire la finition du volant.

Tunique folklorique – dernières touches

Il me restait à passer deux fils de fronces tout autour de l’encolure pour adapter sa dimension à la longueur du biais qui devait assurer la finition du haut de la tunique. J’en ai profité pour insérer un cordon en coton blanc que j’ai orné d’une boule en bois brut.

Enfin, après essayage, il m’a semblé que ce serait plus joli de faire un rappel de la popeline blanche au bas de la tunique. J’ai donc appliqué une bande tout autour du vêtement, ce qui m’a également permis de le rallonger un peu.

Et voilà, j’ai passé pas mal de temps sur ce projet, mais j’aime beaucoup le résultat. Il me reste à présent à trouver avec quoi l’accorder. Probablement que je coudrai un pantalon dans un de mes autres coupons de Toto Tissu. Mais ce sera une autre histoire…

En attendant, je vous souhaite une belle soirée.

Fanfreluche

15 Commentaires

  1. Nabel

    Elle est très réussie cette tunique ethnique ! J’aime beaucoup la guipure qui coupe la manche.

    Réponse
  2. lounatine

    Elle est super jolie!!! Bravo!

    Réponse
  3. cyqlaf

    Ouh laaaa jolie cette tunique slave !

    Réponse
  4. Nathalie

    Oh oui elle est superbe cette tunique avec ces motifs si joliment colorés!! J’adore l’effet des manches!! Bon moi le laçage initial me plaisait bien mais c’est aussi très sympa sur ta version.
    Yapluka coudre un autre pantalon pour aller avec.. Attention les yeux, attention les couleurs!!!

    Réponse
    • Fanfreluche

      Coucou Nath. Merci pour les compliments. Alors, je crois ce qui me pose problème avec le laçage c’est la pose des œillets. Il faudra que je tente un jour sur une pièce d’essai. Et j’ai commencé à réfléchir au pantalon. On va faire péter la couleur. Je suis en mode orange en ce moment.

      Réponse
  5. happy family

    Je la trouve très chic ta blouse folklorique !
    Merci pour ces jolies photos de Normandie !

    Réponse
    • Fanfreluche

      Merci beaucoup Céline. Nous avons juste effleuré la visite de cette région que nous ne connaissions pas. Il faudra qu’on y retourne, car cela nous a beaucoup plu. Je n’avais jamais cousu de blouse de ce genre, mais finalement c’est bien agréable à porter. Je suppose que là aussi il y en aura d’autres.

      Réponse
  6. anaey

    merci pour le partage de tes jolies photos de Rouen. Je ne connais pas du tout cette région, mais tu donnes envie d’y aller.
    Ta tunique est superbe et très gaie. Tu as super bien fait les découpes, car il faut avoir l’oeil averti pour remarquer les raccords. La bande de guipure aux manches est parfaite et lui donne une touche classe.
    Chez Toto, tout dépend des arrivages, parfois, il y a des coupons sympas et d’assez bonne qualité et à d’autres moments, la carte bleue reste au chaud, dans le fond du sac à main. Je dois avouer que depuis qu’il y a le marché aux tissus hollandais, je délaisse Mondial et Toto.

    Réponse
    • Fanfreluche

      Chère Anaey, je suis contente que les photos te plaisent. Mon mari et moi avons beaucoup apprécié notre escapade de quelques jours. Au point que nous pensons y retourner pour approfondir l’exploration. Merci pour ton gentil commentaire concernant la tunique. Clairement, avec ces motifs colorés, on me remarque quand je la porte. Mais finalement cela me fait plaisir.

      Réponse
  7. Jalyla

    J’aime beaucoup ta tunique bien plus belle qu’en blanc qui parait terne à côté! et elle s’accorde parfaitement avec ton pantalon. Tes photos sont magnifiques, j’adore l’église Sainte Jeanne d’Arc, elle est unique et les vitraux sont une splendeur.

    Réponse
    • Fanfreluche

      Un grand merci Jalyla. Effectivement, les motifs de ma tunique claquent. Que veux tu, je reviens toujours à ce genre de choix. C’est sans doute pour contrebalancer ma pâleur et ma blondeur. Cela dit, nous avons beaucoup aimé découvrir ces jolis coins des Hauts de France et de la Normandie. Je ne connaissais pas du tout. En plus il a fait beau.

      Réponse
  8. Aurelie

    Superbe! Ca a du être long à faire mais beau résultat.

    Réponse
    • Fanfreluche

      Chère Aurélie, merci beaucoup de votre commentaire. Il est vrai que ce fut un projet au long cours, car j’ai essayé de soigner les détails. C’est un peu comme la création d’un nouveau site internet, n’est-ce-pas ? Belle journée.

      Réponse
  9. isabelle

    elle est bien originale et très gaie cette tunique et peut aller avec beaucoup de tissus unis, bravo !
    je ne vais pas souvent chez toto, et je n’y trouve jamais rien ! il faut dire que j’aime les magasins bien rangés, bien proprets, alors ça ne peut pas me convenir ……

    Réponse
    • Fanfreluche

      Merci beaucoup Isabelle. Moi aussi j’aime les magasins bien lisibles où toutes les belles choses te sautent aux yeux d’emblée. Cela étant, chez Toto j’ai trouvé plusieurs autres coupons, dont un joli lin orange/rouille qui sera transformé en pantalon. Sûr qu’avec l’ensemble je ne passerai pas inaperçue ! D’ailleurs ces derniers temps, j’ai acheté plusieurs tissus dans les tons orange. Il semble que ce soit la nouvelle tendance dans future ma garde-robe.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.