Les Serial Piqueuses

Les aventures de Falbala & Fanfreluche
Crochet De fil en aiguille Tricot

Du tricot et un peu de crochet pour Augustine #1

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je vais vous montrer du tricot et un peu de crochet pour la princesse Augustine. Quand on est une princesse, il faut avoir les accessoires correspondants (vous verrez plus loin).

Tricot – un gilet « top down » avec empiècement jacquard

Il fait un peu trop chaud pour avoir envie de porter un gilet, même tricoté en coton des sœurs Søstrene Grene. Mais comme j’ai mis pas mal de temps pour le terminer, c’est aujourd’hui qu’il est prêt, lavé et bloqué et donc vous n’y couperez pas.

Le modèle que j’ai réalisé est le Daisy Delight Cardigan, modèle gratuit de Drops, en taille 3/4 ans.  J’ai préféré inverser le code couleur pour privilégier le blanc cassé, qui s’accordera avec davantage de vêtements de la princess A. Ce type de projet, que l’on tricote en commençant par l’encolure, était une première pour moi. Les débuts ne furent pas faciles et j’ai recommencé le tout à deux reprises avant de comprendre le point, les augmentations etc. Heureusement que les copines du club tricot étaient là, à la fois pour combler mes lacunes et pour m’encourager à défaire au-lieu de pratiquer la politique de l’autruche. C’était aussi la première fois que je tricotais une grande bordure en jacquard. Ouf ! Ce n’est pas facile, mais c’est très gratifiant une fois terminé.

Finalement, j’aime beaucoup ce gilet. En effet, comme il est tricoté en « top down », il n’y a pas de coutures à réaliser. Tout est tricoté en un seul morceau. Du coup, une fois qu’il est terminé, il est tout fini ! (je me comprends)

Tricot « top down » – l’essayage

Il y a quelques jours, Augustine a accepté d’enfiler son nouveau gilet très rapidement. Je n’ai pas pu regarder en détail, parce qu’elle n’a pas été très patiente. Mais clairement, il est trop grand pour elle pour le moment. Par conséquent, ce gilet ne sera pas porté cet été. De toute façon, il fait bien trop chaud.

Entre temps, j’y ai ajouté de petits boutons roses que j’ai achetés dans une minuscule mercerie très « à l’ancienne » située à Riga (Lettonie). Non, rassurez-vous, je n’y suis pas allée tout exprès. Mais, il y a quelques semaines, M. Fanfreluche et moi avons fait un très agréable circuit dans les Etats baltes, en transitant par la Finlande et la Suède. Or, comme vous le savez, où que j’aille, je ne peux pas m’empêcher de partir à la recherche de magasins de tissus ou autres merceries. Eh oui, des fois qu’il y aurait quelque chose d’inédit. Alors, je ne dirais pas que ces boutons sont inédits, mais il se trouve qu’ils ont exactement la même couleur que les fleurs roses du jacquard. Du coup, c’est joli et c’est aussi un souvenir de nos agréables vacances.

EDITO: J’ai écrit cet article en deux temps, avant d’avoir pu faire des photos portées. Par conséquent, le gilet a trouvé son utilité ce matin, lorsque Augustine m’a aidée à ramasser les pommes gâtées. Il faisait assez frais après l’orage de la veille. Du coup elle a porté son nouveau gilet avec plaisir. Elle adore les boutons roses. Et voici une avalanche de photos de la petite travailleuse.

Couronne au crochet pour princesse Augustine 1ère

Ici, je vais encore une fois vous parler de nos achats à Riga. A la recherche d’un cadeau pour Augustine, nous avons mis la main sur une très jolie poupée aux tresses blondes, réalisée tout en tricot. Elle était habillée d’une tenue traditionnelle et portait une couronne de fleurettes blanches faites au crochet. Elle était vraiment adorable et pas fragile à transporter dans l’avion. En effet, il y en avait aussi de très belles, mais avec la tête et les mains moulées en céramique. Voilà qui n’est pas une bonne idée comme cadeau pour une demoiselle qui n’a pas encore une vraie notion de ce qu’est la délicatesse.

Bref, Augustine a adoré sa poupée et surtout la petite couronne de fleurs qui d’ailleurs ne tenait pas très bien sur la tête. Comme je suis une « bonne Moma » Fanfreluche, j’ai proposé à Augustine de lui réaliser sa propre couronne de fleurs. Elle a trouvé que c’était une bonne idée.

Il me restait toute sorte de fins de pelotes de coton de toutes les couleurs, donc je me suis mise à l’ouvrage. Ce n’était pas un gros boulot. Non, pas du tout. En deux temps, trois mouvements, j’avais crocheté les petites fleurs ainsi que le ruban vert qui allait servir de support à la couronne. Et voilà le résultat et les photos de la princesse Augustine la 1ère.

Ce qui est un drôle de hasard, c’est que le jour où je la lui ai offerte et que j’ai fait les photos, Augustine portait son nouveau tee shirt « de princesse » offert par sa Tata et son Tonton. Alors si vous regardez bien la photo, vous verrez que la princesse sur le tee shirt porte la même couronne de fleurettes blanches. Les deux princesses sont tout à fait assorties.

Pas plus de bla bla pour aujourd’hui. Je vous dis à bientôt.

Fanfreluche

14 Comment

  1. Même si le gilet est encore un peu trop grand, elle aura plaisir à en profiter d’autant plus longtemps. Je te rejoins sur la couleur plus facile à assortir avec le reste de la garde-robe.
    La minette est toute mignonne avec sa couronne !
    Bravo !!!

  2. Tu n’arrêtes pas pendant les canicules : les sacs, la robe Marelle et maintenant le gilet d’Augustine. Quelle énergie! Je crois que tu as pensé à toutes tes proches. Et c’est très réussi. Bravo et bonne fin d’été.

  3. Merci beaucoup Anne-Marie. Il est vrai que j’ai été assez productive ces dernières semaines. Mais quand je me lance dans un nouveau projet, je n’ai de cesse de l’avoir fini. Cela dit, le tricot a été un projet au long cours. Je suis contente qu’il soit réussi.

  4. Bravo à toi d’avoir persévéré pour faire ce gilet ! Il est très mignon !
    Et la couronne de fleurs en crochet doit faire briller les yeux de ta petite fille ! 😉
    Géniale cette petite escapade dans les pays baltes !

    1. Oh oui, Augustine était ravie de sa couronne. Et je suis contente d’avoir réussi à finaliser ce projet-là. Bon il va falloir que je me remette à mon sempiternel gilet gris, en cours depuis 2 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *