Ma première marinière

Il aura donc fallu que Fanfreluche atteigne l’âge canonique de 50 ans et plus que des poussières, pour qu’elle porte sa toute première marinière ! Mais pas n’importe laquelle, n’est-ce-pas. Cette première marinière est un honteux plagiat, inspiré d’une marinière hyper classe et hyper chère, sur laquelle la Fanfreluche canonique avait flashé il y a […]

Bomber fleuri # 2 – Trois pas en avant, deux pas en arrière

Après l’article Bomber fleuri # 1, plusieurs d’entre vous m’ont dit attendre avec impatience le résultat final. Vous n’êtes pas les seules ! Moi aussi j’attendais cela avec enthousiasme. Pourtant, comme le titre de l’article Bomber fleuri # 2 le laisse entendre, la fin de l’aventure a été un peu laborieuse. Je vous raconte ça. […]

Rusticité et cocooning..

Il s’agit d’un projet très rustique qui a émergé après le boulochage intempestif de mes derniers pyjamas récemment achetés chez E***. Lors de notre première virée à la caverne alsacienne, j’avais mis la main sur ce tissu en éponge de velours à pois, pas vraiment dans la « vertitude » comme dirait Fanfreluche, mais idéal pour faire […]

Bomber fleuri # 1 – exercice de placement

Je vais bien sûr vous parler de couture et non pas de finances ! Aucun placement foireux et encore moins de taux d’intérêts alléchants, il s’agit ici du projet de bomber fleuri qui est en gestation depuis la sortie mémorable des Serial Piqueuses à Nadelwelt 2017 (nous vous en avions parlé ici). Fanfreluche et la […]

Robe sweat « triple » doudou

Je vous avais prévenu, je suis dans une période robe sweat / jersey. Après avoir adapté Maëlle en robe, j’ai récidivé en adaptant le sweat des triplettes en robe avec un beau jersey texturé, noir et kaki, trouvaille hollandaise. Là, les choses étaient un peu plus compliquées du fait que le sweat avait une forme […]

Maëlle, version robe

Ah ça fait longtemps qu’on rêve de ces petites robes en jersey qui allient confort et féminité. La question est de trouver le bon patron / modèle, celui qui tombe bien sans trop mouler ce qu’il ne faut pas… Après avoir tergiversé, je me suis rabattue sur mon patron valeur sûre, Maëlle de Marie Poisson, […]